Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Coronavirus - Elite One

Pascal Abunde : « Nous devons mettre les joueurs à l’aise »

PWD de Bamenda face au Covid-19

Camfoot

La crise sanitaire liée au coronavirus arrive à un moment où PWD Bamenda est leader du championnat avec une occasion unique d’inscrire son nom dans les annales du championnat camerounais. Pour autant, son président Pascal Abunde, n’en oublie pas ses joueurs fragilisés par la situation inédite que traverse le football et plaide pour une solution de sortie de crise rapide.

Le 25 mars 2020
commentaires

Le football s’est arrêté depuis quelques semaines. Comment le vivez-vous ?

C’est une situation extrêmement compliquée. C’est un cas de force majeure. Nous n’y étions pas préparé, personne ne s’attendait à une telle chose. Surtout que pour nous, PWD de Bamenda, ça arrive à une période où nous étions sur une bonne lancée sur le plan sportif. C’est une situation embarrassante, mais pour tout le monde.

<span class="caps">JPEG</span> - 375 ko

Comment gérer le confinement des joueurs ?

Nous essayons de le faire. Déjà, nous avons arrêté les entraînements et nous avons libérer les joueurs. On pensait que la situation actuelle n’allait pas durer. On envisageait deux semaines, voire moins. Mais tel que c’est parti, on ne va pas jouer tout de suite. Les clubs devraient tout faire pour que les joueurs soient à l’aise. Ça passe par leurs salaires et primes. Mais comment va-t-on faire quand ils ne jouent pas ? Quand ils ne s’entraînent pas ? Nous devons trouver la solution pour que cette situation ne soit que temporaire.

On voit que même en Europe, les clubs et ligues ont du mal à s’entendre. Peut-on envisager une saison blanche ?

Nous n’en sommes pas là. Et ce n’est de toute façon pas notre souhait. Surtout que le championnat s’arrête au moment où nous sommes premiers. Nous avons l’opportunité d’être champion pour la première fois, ce qui n’est jamais arrivé dans l’histoire. S’il y a saison blanche, ça va être un maximum de pertes. Toutes les dépenses qu’on a effectuées, et au finish, il n’y aurait même pas la possibilité de disputer cet objectif jusqu’à la fin ? C’est un scénario non envisagé. Nous attendons d’abord le travail sur les voies de sortie. Attendons le retour des choses à la normale pour voir les options possibles.

Notre dossier

  1. Manu Dibango : la face B pour l’éternité
  2. Aurélien Chedjou : Important de « respecter les consignes »
  3. Ernest Epané : « Je profite de ce temps pour faire des recherches »
  4. Pascal Abunde : « Nous devons mettre les joueurs à l’aise »
  5. Yves Clément Arroga : « Je suis confiné... »
  6. Emmanuel Maboang Kessack : « J’ai appris à jouer à la Play »
  7. Alexandre Owona : « Travailler pour que ce virus n’entre pas »
  8. Jonathan Engamba : « Rester positif en attendant la fin du confinement »

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches