Lions indomptables

Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

Le départ de Womé s’ajoute à la longue liste des « frustrés » qui ont déjà abandonné l’équipe fanion du Cameroun

Camfoot.com

Qu’il s’agisse de ceux qui quittent la tanière des Lions sur la pointe des pieds ou ceux qui claquent bruyamment les portes, le départ de Womé officiellement annoncé lundi dernier s’ajoute à ceux d’Etame Mayer, Njanka Beaka, Kalla Nkongo, et dans une certaine mesure Mbami, Assou Ekotto, Job et Bikey (qui boudent la sélection), suscitent inquiétudes et interrogations. (Écoutez Womé en audio interviewé par Luis Fernandez)

Le 22 mars 2007

Autant d’absences et de défections qui tirent la sonnette d’alarme et sonne le tocsin de la loi de l’omerta qui semble être de rigueur dans la sélection nationale. Comment comprendre que des joueurs jadis si fiers d’arborer le vert-rouge-jaune national en viennent à le jeter par-dessus l’épaule ? La tanière des Lions serait-elle devenue un panier à crabes ? On est légitimement tenter de le croire.

Que Womé Nlend, 12 ans aux sein des Lions claque la porte semble étonnant. L’on se souvient que le 5 janvier 2007, Roger Milla et Jean Paul Akono, avaient tenu ses mains pour l’emmener chez le ministre des sports et de l’éducation physique Thierry Augustin Edjoa. A la fin de cette visite, Womé, banni des Lions depuis son fameux penalty manqué le 8 octobre 2005, a déclaré à la presse qu’il était prêt à honorer le drapeau s’il était sollicité par le staff technique de son pays. Trois mois plus tard, le latéral gauche titulaire incontestable du Werder de Brême décide de se « retirer définitivement de l’équipe nationale » à cause des « entraîneurs [qui] n’arrivent plus à prendre leurs responsabilités et ce sont des joueurs qui font maintenant la sélection de leurs coéquipiers », a éructé à notre confrère Cameroon tribune, Womè, avant de s’exclamer ; « C’est trop ! ». Le lendemain, Womé lève le voile et indexe clairement dans le quotidien camerounais Mutations Samuel Eto’o Fils et Rigobert Song d’être à l’origine de ses malheurs en sélection nationale.

La diaspora boude de plus en plus

Ce départ en catastrophe brise le silence assourdissant des défections d’autres Lions. Lauren Etame Mayer en est la parfaite illustration. Voilà près de cinq ans que le joueur de Portsmouth a refermé les portes de la sélection « pour des raisons personnelles ». Moult intermédiaires et "messieurs-bons-offices" se sont cassés la figure devant son mutisme. Dans la foulée, d’autres Lions lui emboîtent le pas. Raymond Kalla, s’est retiré lui aussi - même s’il a fait un aller-retour en 2005- dans les mêmes conditions troubles. Modeste Mbami, dont la dernière apparition avec les Lions remontent en 2005 lors du match Cameroun-Côte d’Ivoire à Yaoundé, aurait été écarté, selon de sources dignes de foi, sous la pression de certains de ses co-équipiers. Bien avant lui, Njanka Beaka, avait pris sa retraite internationale au regard de certains lobbies qui avaient pris en otage l’équipe nationale. Plus près de nous, Joseph Désiré Job et André Stéphane Bikey viennent de bouder gentiment la sélection.

C’est d’ailleurs, entre autres, cette ambiance délétère qui ont encouragé certains compatriotes à délaisser le vert-rouge-jaune du Cameroun pour d’autres nations. On cite entre autres Benoît Assou-Ekotto, Charles Itandjé, Sébastien Bassong, David Ngog, etc. Dans le même registre, on pourrait aussi s’étendre sur le cas des jeunes qui évoluent dans les équipes nationales de jeunes de différents pays européens et qui font des pieds et des mains pour être appelé dans notre sélection sans succès. Le cas de Marvin Matip en est une illustration patente (Voir nos articles Marvin Matip : l’espoir du football allemand d’origine camerounaise et Marvin Matip, symbole d’une Allemagne conquérante ) .

Silence coupable

Alors que cette affaire Womé est au centre de toutes les conversations au Cameroun, le coach adjoint des Lions indomptables Jules Nyongha (qui assure l’intérim depuis la démission de Arie Haan), jette un pavé dans la marre. « Je n’ai pas de moyens. Est-ce que j’ai la voiture que mon prédécesseur utilisait ? Si j’avais au moins le carburant, j’utiliserai mon véhicule personnel pour aller [voir les matches du championnat, ndlr] à Douala, à l’Ouest... Je n’ai pas de crédits de téléphone. C’est le problème avec les entraîneurs locaux. Les moyens ne suivent toujours pas lorsqu’on nous confie les responsabilités » s’est-il fendu en déclaration au quotidien gouvernemental Cameroon tribune.

Une confession suffisamment grave qui emmène à s’interroger sur la pertinence de la fonction d’un sélectionneur (local) national au pays des Lions indomptables : comment et pourquoi un technicien digne peut-il s’encombrer d’une coquille vide s’il n’a pas les moyens pour travailler ? Comment ne pas être complexé quand on est supposé encadrer et donner des ordres à une horde de joueurs millionnaires et milliardaires ?

Si les propos de Womé sont avérés, que faut-il attendre d’une équipe nationale pris en otage par des supposés cadors ? L’équipe nationale du Cameroun (comme son nom l’indique) devrait pourtant appartenir, après tout, à tous les joueurs capables de la faire progresser.

Il y a lieu de s’interroger sur le silence des différents acteurs, de la fédération, et du ministère des sports. Loin de prendre pour parole d’évangile les fracassantes déclarations de Womé, le silence assourdissant est lourd de signification. En attendant leur version des faits, le ver est bel et bien dans le fruit, et le malaise est réel aux seins des Lions qui affrontent ce samedi le Liberia à Yaoundé pour les éliminatoires de la Can 2008.

Écoutez Pierre Womé

Cliquez sur le bouton vert pour écouter l’interview de Womé par Luis Fernandez lors de l’émission Luis attaque du 21 mars 2007, interview réalisé sur RMC Info

Eric Roland Kongou, à Douala


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 27 mars 2007 à 16:57, par Bentidemanjo En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

    Le problème de Womé aujourd’hui n’est plus au stade du pénalty râté, ouvrez grand les yeux les gars. Les archives de Camfoot sont là, défendant Womé en son temps, j’avais dit que les Lions indomptables n’avaient pas besoin de ce faux pénalty pour battre les pharaons d’Egypte. Ils avaient tous vendu la Coupe du monde aux ivoiriens dont le président de la fédération, Jacques Bernard ANOUMA, était prêt à tout, même à aller en Allemagne et ne plus avoir de pays à son retour parce que l’ayant cédé à en échange. Tous les Lions indomptables sont à condamner dans cette affaire. Malheureusement, notre frère Womé s’y est mal pris, et c’est à mon avis la raison pour laquelle il est au centre de toutes les controverses, même les plus enflammées. On ne fui pas son ennemi, on l’attaque. Lorsque tu pratiques la politique de la chaise vide, on organise les élections sans toi et on se tape 98,99% de voix. Et personne ne vient te dire « assia », même si tes larmes font le plein d’un conteneur de 40 pieds. Vous ne voyez pas Popol ? Et l’arbitre malien fabricant de ce pénalty, que faites-vous de lui ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2007 à 23:26, par ASSIKO En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

    le probleme camerounais reste entier

    on a de la matiere premirer qui peut faire du cameroun la meilleurs equipe d’afrique et du monde si les digeants de notre football s’en donnent la peine.

    On a des jeunes joueurs bourrés de talent qui ne demandent qu’à etre encadré pour aller loin dans le football mondial

    On a cette chance d’avoir des jeurs jeunes qui evoluent dans les grandes equipes europeennes mais.........

    Il faut trouver la formule dans l’encdrement
    s’il faut choisir les nationaux comme entraineurs le tout est de leur donner les moyens nescessaires pour diriger cette equipe leur faire confiance sur leur choix de joueurs.

    par ce que le gros probleme qui mine notre football est à ce niveau (l’encadrement) POUR QUOI N PAS FAIRE TOTALEMENT CONFIANCE AUX ANTRAINEURS NATIONAUX

    si on a des nationaux dans l’encadrement il faut il faut leur donner les moyens pour n pas se laisser aller à des petits cadeaux

    et puis interdire toute sorte de cadeaux d’un joueur à un dirigeant pour evacuer toute ambigûté.
    que le joueur qui fait des cadeaux aux entraineurs soit radié de l’equipe nationale. par exemple

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2007 à 17:44, par gil En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

    au camer on à eu l’habitude de nous dire pour nous endormir que « le cameroun c’est le cameroun » comme si on vit sur une autre planete, planete sur laquelle tout est sans foi ni loi.

    depuis que le foot existe au camer ont n’a toujours eu se genre de probleme mais personne ne bronche aujourd’hui on à la chance d’avoir des outils d’informations de plus en plus puissant qui nous renseignent et nous épargnent du menssonge auquels les médias d’état nous avaient habitués.
    que se soit etoo ou song qui décide aujourdh’ui dans les lions n’est que naturel quand vous vivez dansun pays ou l’état à démissionné ou pour être respecté il faut être un filou, détourneur de fond vous finissez par rentrer dans la danse nous vivons dans un pays sans président, avec des ministres tout puissant qui ne prennent des décisions que quand leurs intérets personnels sont menace. et pire jules yonga comme tous les autres coachs de nationalité camerounaise n’auront jamais de pouvoir car reduit à attenbdre le farotage des pro pour vivre comment voulez vous qu’un coach qui ne gagne rien ne cede pas aux désir de ceux qui le farotent
    mes frères, il parait que le camer c’est le camer et comme nous on est le camer d’en bas on va faire comment .mais one day one day même le serpent se renverse.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2007 à 08:25, par nponko En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

    Womé a joué en italie ,espagne ,engleterre ,allemagne il est très fort c’est un battant quand éto’o a rate le péno contre la côte d’ivoire qui a parlé ? milla a choisit son camp normal les billets d’avions pour voir un match a madrid c’est un peu cher pour lui Womé ne va plus en selection mm si le pb s’arrange ils sont capables de te tuer labàs on pensait que ta carrière allait s’arrête après l’egypte alors qu’elle commence tu es l’exemple du bosseur qui reussit tu es dans mes prières et je ne suis pas le seul joue petit joue fait nous la magie dans ton côté gauche marque des buts donne des caviars et surtout prend bien soin de ta famille et soit heureux En Equipe Nationale t’as tout gagné A+

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2007 à 23:58, par corti -abidjan En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

    moi je pense kil ne fo pas seulement dire ke womé a raison.le foot camer a tjrs eu ces memes problemes depuis kil existe et womé en jouant savait ca. Bien.comment voyez vous un joueur kon selectionne 2 fois et ki ne vient pas sans donner d’explications et ki se fache kan on ne le selectionne pas la 3è fois.et accuse d’autres joueurs.Si tel etaient le cas pourkoi ces joueurs là(soit disant) impose sa non selection o 3è match et non o 2 premiers:ca c’est pas tres clair coe explication.cé vrai ke ce ke womé subit es moche pour la nat mais ne melangez pas tout.
    rappeler vous zidane avait eté selectionné là où on voyais cantona ki etaient tres fort et on a vu la france.dc ne voyez pas seulement kil est titulaire ds un grand club .ceux ki sont là ont aussi du talents.lui ausi n’est pas blanc coe neige (en plus il méprise le coach national).

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2007 à 08:56, par Anselme En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

    Tout le monde connaît les auteurs des troubles qui minent les Lions Indomptables. Tout le monde sait que c’est le Pseudo-Ambassadeur Itinérant Milla, que c’est Eto’o et Song qui sont en train de tuer notre équipe nationale. Depuis toujours j’ai protesté ici sur Camfoot. Et je ne me dégonflerai pas car je n’ai pas peur de parler. Le Cameroun appartient à ceux qui l’aiment et pas à ceux qui le détruisent. Que les destructeurs continuent, mais si nous sommes éliminés pour Afrique du Sud 2010, j’espère qu’ils auront un pays pour les accueillir avec leur famille. Cette fois on n’attaquera pas Womé mes ces joueurs et dirigeants qui sont en train de nous tuer.

    • Le 25 mars 2007 à 20:06, par désiré En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

      cher anselme, je suis complètement du meme avis que toi. J’ai très peur vu la situation qui prévaut dans la seule distraction qui nous reste.Que tous ceux qui s’amusent à sapper notre football de cette façon porteront une lourde responsabilité dans le futur.Ils devront répondre de leurs actes tot ou tard devant une cour d’assise car j’assimile tout cela à un meurtre.
      Que ceux dirigent ce football se méfient.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2007 à 19:54, par désiré En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

    je suis vraiment dégouté par tout ce qui arrive à mon compatriote pierre womé.Ce garçon a énormément apporté au football camerounais.J’en veux à certains cadors tels SONG, ETO’O QUI SE PERMETTENT DE PRENDRE EN OTAGE LA SEULE DISTRACTION QUI NOUS RESTE.
    Queva devenir notre pays sans ce football.Le peuple camerounais souffre de tous les maux (misère,pauvreté...et j’en passe). Je suis très abattu qu’une minorité de délinquants confisquent le pays. Ces gens n’aiment pas ce pays.
    Nous te soutenons « Pierre womé », one day one day, soffa go finish.
    Longue vie à notre pays...Désiré

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2007 à 11:30, par CHRIM de Douala En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

    Tous ceux qui comdamnent Eto’o ici sont des cons. C’est le seul joueur valable actuelement dans les LIONs ; quand quelqu’un te dépasse porte son sac.

    Cessez votre jalousie mal placer car le Camerounais n’a jamais aimé la réussite de son frère.

    Vous allez aboyer et Eto’o sera toujours performant talentueux et crains par les meilleur défense du monde.

    Vous allez juste continuer à vous étouffer de rage.

    • Le 25 mars 2007 à 09:17, par Antoine Frankfurt am Main En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

      Si le football etait affaire d une seule pesonne ta reaction pouvait etre prise en consideration mais ne perd surtout pas de vu que chacun a toujours quelque chose a apporter Il ne sert a rien de rester au devant et attendre que les arrieres fassent tout Regarde Raoul (entre autres) et tu comprendras beaucoup
      Etoo est un peu plus de tout ce qu on dit de lui c est vrai mais ce pendant il n est pas l equipe pir encore il n es pas le seul camerounais a briller et je pense s il n est pas en forme il sont des tonnes a faire le boulot (Job Njiefie ...)Pouquoi ne pas leur donner une chance ?Faut il attendre etre troisieme de la poule pour *reveiller les morts ?* Ouvre l oeil et tu verras

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2007 à 09:05, par Antoine Frankfurt am Main En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

    Du haut des tribunes du Commerzbank Arena ou j ai vu tes rencontres contre Frankfurt j ai de mes yeux confirme tout ce bien qui est et devrait toujours etre dit a ton sujet.Dass manche immer versuchen den Macht zu haben finde ich ganz normal für diejenige, die gar nix im Kopf haben Zwar sind Etoo Song usw gut aber der Trainier muss immer souverrain bleiben und sobald er sowas nicht mehr shafft dann ist er eine Marionette Deine Entscheidung gegenüber unserer Nationalmanschaft finde ich zwar schwer aber damit jeder versteht,was er zu tun hat,ist es ganz ok !
    Wome du brauchst keine Entschuldigung zu geben, das Problem von Etoo liegt meiner Meinung nach beim Titel vom beste Fußballer Afrikas Man muss nicht immer gewinnen. Viel Glück bzw Spass im Bundesliga Du schaffst es noch Deutsche Meister zu sein

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2007 à 03:53, par Antonio de Souza En réponse à : Affaire Womé : Pourquoi les Lions n’attirent plus ?

    Un royaume divisé contre lui-même ne peut subsister et si le football au Cameroun connaît d’avantage des divisions,il ne pourra plus produire les mêmes sensations que par le passé...Le Camroun a besoin de tous ses enfants pour former un bloc,je voulais dire...UN ROC

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon