Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

E1 : Coton n’arrive toujours pas à Douala

Camfoot

Le stade de la réunification de Douala a été ce dimanche le point focal de la huitième journée de l’Elite one. A l’affiche les Astres de Douala, actuel leader étaient opposés aux Cotonniers de Garoua sixième au classement. Une rencontre qui s’est soldée à l’avantage des brésiliens de Bepanda 2 – 1.

Le 15 avril 2013
commentaires

La qualification pour les huitièmes de finale de la champions league n’aurait pas fait beaucoup de bien au club phare du septentrion. Après leur double victoire (0 – 1, 2 – 1) sur l’AFAD Djekanou en aller et retour de C1, Coton Sport de Garoua ne réussit plus en championnat. Il vient d’essuyer deux défaites consécutives : contre Canon de Yaoundé à Garoua en match en retard de la septième journée le weekend dernier (0 – 1) et Astres ce dimanche (2 – 1).

Décidément, on serait tenté de croire que l’antre de la cuvette de Bépenda ne sourit pas aux joueurs de Sébastien Desarbres cette saison (2012 – 2013). Après la défaite concédée sur la même pelouse contre le promu DAC 2000 (1 – 0) il y a trois semaines, les cotonculteurs sont une fois de plus tombés à Douala. Au terme d’un match très relevé contre les Astres d’Hugo Patrick Nyame, le gardien des Astres de retour du Gabon, Loïc Feudjou et ses coéquipiers ont plié l’échine au stade dela réunification de Douala. Une victoire qui a permis à l’équipe locale de conserver à la même occasion leur maillot jaune de leader de l’Elite one avec vingt-un points.

Dans un match dense dans l’entrejeu et très équilibré, ce sont les visiteurs (Coton Sport de Garoua) qui se sont faits surprendre en premier. Les locaux par l’entremise d’Alex Russel Nganou ont inscrit le premier but de la rencontre. A la vingt neuvième minutes, cet ancien joueur d’Unisport du Haut Nkam a réussi à se jouer du marquage des internationaux Bapidi Fils et Aminou Bouba avant de lober Loïc Feudjou, le dernier rempart de Coton Sport. La double claquette de ce dernier n’a pas été suffisante pour enrayer cette action (1 – 0). Les visiteurs referont leur retard à l’heure de jeu. Charles Eloundou Etoundi, héroïque en champions league contre l’AFAD de Djekanou, a remis les pendules à égalité à la soixantième minutes. Après une accélération sur le flanc droit, d’un plat du pied croisé, il a remis son équipe sur les rails (1 - 1).

Le tournant du match survient à la soixante troisième minutes lorsque Kingue Mpondo qui a contesté une décision du central de la partie se voit expulsé de l’aire de jeu. Alexandre Belinga, le coach des Brésiliens de Bépanda, face à cette supériorité numérique de ces joueurs revoit son dispositif. C’est ainsi qu’à la soixante cinquième minutes Camille Kamdem Kamdem est entré aux avant-postes en lieu et place de Nsombo qui fait preuve d’un manque de réalisme criard. Un coaching gagnant à la fin, puisse que c’est le nouvel entrant (Kamdem) qui a inscrit le deuxième but des Astres à la soixante dix septième minutes.

Les brésiliens de Bepanda ont manqué l’occasion de creuser l’écart dans les arrêts de jeu, quand Heumi Kabon a manqué un ultime penalty. Entré à la soixante dix neuvième minutes à la place de Yem Yem Roméo, Heumi qui retrouve du temps de jeu après de longs mois d’absence pour blessure a été stoppé dans la surface de réparation de Coton par Bapidis Fils. Mballa Owona, l’arbitre central du match, sans se poser de question indique le point de penalty. L’infortuné choisi de se faire justice. Mal lui en prend car son tir est repoussé à deux reprises par le gardien international camerounais, Loïc Feudjou.

La rencontre s’est achevée sur cette victoire des joueurs du coach Belinga et de Richard Towa (DT) 2 – 1. Suffisant pour permettre aux vert-jaunes de Douala de conserver leur fauteuil de leader après huit journées.

Les Autres résultats

En levée de rideau, News stars de Douala fait jeu égal 1 – 1 avec les académiciens de Njalla Quan. Paul Valery Ninane a ouvert le score pour News Stars à la cinquième minute. Fai Collins, champion du Cameroun la saison dernière avec l’Union de Douala a égalisé pour Njalla Quan sur penalty dans le temps additionnel. Score à l’issue de la rencontre : 1 – 1.

A Bangangté, Panthère du Ndé et Union de Douala ont fait jeu égal zéro but partout.

James Kapnang


La Chronique de Léon