Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

En réponse à :

Manu Dibango : la face B pour l’éternité

A l’origine, ça ne devait être qu’une face B, un titre que les éditeurs de disque mettaient sur la deuxième face de qu’on appelait alors le 45 tours, pour accompagner le titre vedette destiné aux radios et à l’écoute. Un titre oubliable en quelque sorte. Vainqueur d’un concours pour composer l’hymne de la huitième Coupe d’Afrique des nations qui se tient au Cameroun en 1972, Manu Dibango choisit pour la face B, un titre qui « amuse les petits » quand il fait des onomatopées avec le mot makossa. Alors que le Cameroun sombre dans la déprime après une élimination en demi-finale et un scandale financier, la face B prend son envol.

Publié le 25 mars 2020
commentaires
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

La Chronique de Léon