Cameroun-Zambie : Otto Pfister brouille les cartes - commentaires