Toli Sous le Manguier ::: Camfoot.com

Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 31 à 45 Page : 3 Nombre de messages : 420606
Hmmm!!!!!! Le parti des ecrivains en action. Vous allez inonder la toile de lettres, articles, etc..., pendant ce temps, le Cameroun est en marche avec a sa tete son excellence BIYA PAUL comme aime l'appeler Hilaire Kamga, et pendant ce temps aussi, le president du parti des ecrivains dors avec les rats a kondengui. De vertibles i.diots!!
Juste de passage (Somalie) le 19/02/2019 à 15:38

suite

Quelques braves gens ont même pris sur eux de publier partout « Le père de Wilfried Ekanga est du RDPC ». Oui, car dans leur logique, si ton père est un tueur en série, tu mérites la prison avec lui, parce que tu es toi aussi un serial-Killer. Depuis 37 ans, on les a empêchés de penser par eux-mêmes, et ça les surprend que d’autres soient libres dans leur tête. Il ne faut donc pas leur en vouloir. C’est la méthode Biya : la ZOMBIMORPHOSE

Et pour donner au non-sens toute sa splendeur, ils critiquent tout et son contraire. On les entend dire « Venez vous-mêmes au Cameroun marcher on voit. » pourtant, je sors de 5 mois au Cameroun où c’est plutôt eux que je n’ai pas vus. La logique leur recommanderait plutôt de dire à Biya : « Va un peu en zone anglophone on voit », puisqu’il prétend être le président

Mais la logique chez les jaloux n’existe pas. N’oublie jamais : l’étendue de ta force de frappe se mesure au degré de haine de tes ennemis

Car les mêmes, lorsqu’on va bel et bien marcher, se réjouissent des tirs de balle dans les jambes de femmes sans armes et ils demandent : « Vous êtes d’abord allés marcher pourquoi? ». Quand je vous dit qu’on est dans le tout et son contraire. Le non-sens galactique.

Mais inutile de s’attarder sur eux. J’ai suggéré à tous les amis du MRC de par le monde de ne plus répondre à nos adversaires, et de consacrer toute cette semaine à la promotion de notre journée spéciale adhésions. Nous n’avons pas de temps ou d’énergie à perdre avec ceux dont le seul rêve est de nous nuire. Notre seul défi est de faire de ce 23 février, un jour mémorable.

Car un parti doit continuer de vivre, même en l’absence temporaire de ses leaders. C’est en cela que se mesure sa grandeur.

Alors prenez conscience que toutes ces pierres sont le cachet de notre succès. Le timbre de notre force. Ne réagissez pas aux insultes. N’insultez pas en retour. Supprimez ou bloquez ceux qui gênent. ÉCONOMISONS DU TEMPS.

Claude Wilfried EKANGA EKANGA
Londonien (Grande Bretagne) le 19/02/2019 à 14:17

Si nous sommes attaqués de toutes parts ...
ALORS NOUS SOMMES SUR LA BONNE VOIE

(Par Claude Wilfried Ekanga EKANGA)

Si le MRC était une femme, elle serait déjà morte par lapidation. Les coups et agressions que nous subissons au quotidien ressemblent littéralement à la grêle tombée sur l’Egypte dans le mythe de l’Exode. C’est impressionnant de voir que nous sommes plus combattus que ceux qui depuis 37 ans, portent la seule, l’unique responsabilité du chaos camerounais.

Et moi, je dis que c’est une raison pour en être fiers.

Car comme dit le proverbe : « On ne jette des pierres qu’à un arbre qui porte des fruits ». Autrement dit, si l’on nous attaque autant, c’est parce que nous sommes devenus un véritable challenger politique qui menace l’intérêt des puissants. S’il y a un dispositif policier aussi musclé à chacune de nos sorties, c’est qu’ils savent que le peuple nous soutient et que le seul moyen de l’empêcher de sortir est de le museler par la force et l’intimidation.

Ensuite, ils se répètent à eux-mêmes pour se convaincre de leur propre mensonge : « Kamto n’est pas suivi lorsqu’il appelle à la mobilisation »

Pour le samedi 23 février prochain, nous avons lancé une grande journée de recrutement MRC dans les villes de Yaoundé et Douala, ouverte à tous les compatriotes désireux d’obtenir une carte de membre. L’événement débute à 15 heures précises et simultanément. Vous y êtes grandement invités, pour démontrer dans les faits, l’intérêt aperçu chez les milliers de personnes qui me l’ont confirmé dans leurs messages.

Parce qu’on aura beau vous priver du droit de marcher pacifiquement ou de manifester, on ne vous retirera jamais le droit de devenir membre du parti que vous voulez.

Mais justement, depuis que nous avons fait cette annonce, et devant le grand succès de samedi qui se dessine à l’horizon, les attaques se sont renforcées. Ils créent des faux profils par centaines pour perturber nos échanges Live, ainsi que de faux dialogues où les membres et sympathisants du MRC s’insultent mutuellement et sabordent le président Kamto

Quelques braves gens ont même pris sur eux de publier partout « Le père de Wilfried Ekanga est du RDPC ». Oui, car dans leur logique, si ton père est un tueur en série, tu mérites la prison avec lui, parce que tu es toi aussi un serial-Killer. Depuis 37 ans, on les a empêchés de penser par eux-mêmes
Londonien (Grande Bretagne) le 19/02/2019 à 14:16

INTERVIEW DU PRESIDENT GHANEEN EN FRANCAIS DANS UN PAYS QUI N'A QU'UNE SEULE LANGUE OFFICIELLE L'ANGLAIS.

ALORS QU'AU CAMEROUN NOUS AVONS 2 LANGUES OFFICIELLES LE FRANCAIS ET L'ANGLAIS MAIS BIYA NE PARLE PAS ANGLAIS.RIEN N'EST POUR RIEN DANS CE MONDE.UN CANCRE RESTE UN CANCRE QUELQUE SOIT L'ANGLE DE VUE.BRAVO AU PRESIDENT GHANEEN.
Londonien (Grande Bretagne) le 19/02/2019 à 13:54

GENOCIDE ET PROPAGANDE AU MIROIR - CALIXTHE BEYALA, MARIANE SIMON-EKANE, OWONA NGUINI MATHIAS, MESSAGA NYAMDING, ERNEST OBAMA

Les maitres de ces gens, ce sont les Hutu, et ca se passe comme ceci: les Bulu ont le pouvoir au Cameroun, ils ont installe ce pouvoir dans un bain de sang, le 1 mai 1984, en executant des centaines de militaires Haoussa. Depuis ils ont une hegemonie parfaite sur la population, hegemonie voulant dire, domination politique et culturelle et de normes, hegemonie donc qu'ils maintiennent ainsi: par le Tribunal militaire ou toutes les affaires sont jugees directement par eux et aboutissant systematiquement a la condamnation, Biya, Bulu, etant le chef supreme des forces armees, c'est lui qui directement donne les sentences, donc, par la Garde presidentielle, sa garde personnelle, par le BIR, le GSO, unite de la police en cagoule, escadron de la mort donc, qui selon des temoignages concordants retire des gens des taxis dans le Noso et les abat sans laisser des traces. De toute evidence les Bulu sont effectivement en train de mener un genocide dans le Noso, sur les Anglopones, Anglophones qu'avant le genocide ils ont traite de 'chiens' (Ok.ala Bilai, gouverneur du Sud-Ouest), ils ont appele a la 'deratisation (journaliste Ze), ils ont appelle a 'liquider' (Obama). De l'ethnofascisme pur, ca ce sont ici des tactiques fascistes basees sur la distinction ethnique - d'ou ethnofascisme. Ce sont des tactiques Nazis. Tandis donc que les Bulu sont en train de mettre en branle un dispositif ethnofasciste, et de mettre en branle un genocide dans le Noso, contre les Anglophones, ils activent contre les Bamileke le meme dispositif genocidaire qui etait deja installe a Yaounde, ou des groupes d'autodefense sont constitues dans les quartiers - des groupes d'auto-defense autochtone, cad. des gens du parti politique de Biya, des Bulu. En meme temps aussi, dans la presse ils montent la population contre leur seconde victime apres les Anglophones - les Bamileke cette fois-ci donc. Accuser les Bamileke de tous les maux que eux-memes commentent deja: 'ethnofascisme', 'hegemonisme', etc. Je posterai des informations sur le dispositif genocidaire, cad. les structures genocidaires bulu d'avant le genocide quotidiennement afin d'informer tout le monde.

Nous avons pris le pouvoir! Defendons-le!

Concierge de la republique
Londonien (Grande Bretagne) le 19/02/2019 à 13:41

Oke comme vous voulez nous forcer a accepter que tout se resume a la tribu et que la votre est bien mais celle des autres est mauvaise il n y a pas de probleme. On vous laisse "la force du bavardage" sur les reseaux sociaux.
Oracle (France) le 19/02/2019 à 13:27

@Tous

Le betsi a une haine viscérale envers le Bamileke depuis l enfance. Cela est enseigné par les parents. C est vrai. Le bamileke est l obdjet constent des moqueries, des humiliations et du bullied. Combien d entre vous n ont jamais Billie un bamileke? Tout ceci est entretenu par Popol et la France. Vous ne rêvez tous que d un genocide Bamileke mais saches que vous ne pourriez jamais exterminer cette Tribu. Nous sommes plus nombreux hors du Cameroun qu à l intérieur. Que Chantoux continue à mettre son plan marcabre en marche alors que c est un bamileke qui s occupait elle avant son marriage avec popol. Vous avez des bac+5 pour vous spécialisé dans le tribalisme. Vous gagnez même quoi? Vous faites des réunions pour parler des bamilekes , rassemblez vous parfois pour combattre la pauvreté en pays betsi. Chaque jour Bami, bami ca vous donne même quoi? Racing a souffert du tribalisme d état pendant 50 ans
TPO (Allemagne) le 19/02/2019 à 12:50

SUITE

DÉJÀ 10 ANS DE DÉTENTION PRÉVENTIVE POUR JULES....

Par David Eboutou

Toujours est-il que dès le lendemain, on alla de nuit casser une des boutiques de Jules et le rapport qui fut adressé aux autorités renseignait qu'il avait été retrouvé certains objets recherchés chez lui?! Mais lesquels donc?!!

Jules avait été convoqué,arrêté, puis déféré à la prison d'Akonolinga. Quelques temps après, il sera transféré à Yaoundé,à la prison centrale de Yaoundé.Son dossier transmis au tribunal militaire de Yaoundé. Et depuis,rien a bougé.Jules attend toujours d'être jugé.

Il y'a un an dans cette même prison,alors qu'il me racontait ses déboires, nous eûmes la visite suprise de son fils aîné qu'il avait laissé à l'âge de 7 ans et désormais étudiant dans une université de la place.Il était venu lui dire:"Papa ,après mon Master ,permets moi de présenter le concours de la magistrature pour combattre l'injustice.L'injustice que tu subies dans ta chair".

Jules s'était effondré en larmes et dans son cri de douleur, il avait lâché :" Mon Dieu! Mon Dieu ! qu'ai-je fais pour mériter ça ? ! Ne suis-je pas aussi camerounais ? "

Voilà l'histoire de Jules Omer Tchuenkam.10 ans de detention préventive à la prison centrale de Kondengui sans qu'aujourd'hui,il ne sache son sort.Jinvite tous ceux qui me suivent sur cette page à faire large diffusion de ce cas de Jules,et peut-être qui sait,le Président de la République pourrait être mit au courant et ce sera une vie de sauvée ! !

NB:En image,Jules dans son local à la prison centrale de Kondengui.
Agissons toujours en ayant à l'esprit le fait que le malheur qui arrive à l'autre aurait bien pu nous arriver! N'attendons pas toujours que le malheur frappe à notre porte pour agir.Sauvons Jules!
Londonien (Grande Bretagne) le 19/02/2019 à 12:46

LE TRIBALISME D'ETAT AU CAMEROUN QUE LES MORPIONS NE VOIENT JAMAIS.

DÉJÀ 10 ANS DE DÉTENTION PRÉVENTIVE POUR JULES....

Par David Eboutou

Il se nomme Jules Omer Tchuenkam.Detenu à la prison centrale de Yaoundé. Voici 10 ans déjà qu'il fut placé en détention préventive et voici 10 ans qu'il ne connaît toujours pas son sort.

Jules était un jeune homme d'affaire plein d'avenir exerçant dans la petite localité d'Akonolinga.Son activité consistait à revendre du crédit de communication dans toute la zone.Il était grossiste.Il sous-traitait ses ventes auprès d'une grande entreprise de vente de crédit de communication de la place.Il en détenait presque l'exclusivité dans toute la zone.

Grâce à cette activité qui faisait florès, Jules avait pu se marier et avoir 03 petits enfants qu'il envoyait dans les écoles du coin.Il avait même pu se bâtir 03 petites maisons en plein centre ville et certaines d'entre-elles étaient même louées par l'autorité administrative de la place.Tout allait donc pour le mieux pour Jules!

Les autorités administratives de la ville jusqu'au sommet avaient pris l'habitude d'aller se ravitailler chez Jules en crédit de communication. Elles lui avait demandé d'ouvrir simplement un cahier de souscription dans lequel il devrait consigner toutes leurs dettes . pourtant, ces dettes ne seront jamais payées.Le capital de Jules avait donc pris un coup.Il essayait de combler le trou abyssal laissé par les crédits du Maire,du sous-préfet ,du préfet et de leurs adjoints aux travers des petits gains développés dans ses activités parallèles.

Puis un jour,le comble se produisit.Une autorité de la place était allée voir Jules pour solliciter un important crédit de communication.Face au refus ferme opposé par Jules,il se verra dire cette phrase qui lui sera fatale :" Tu ne me connais pas très bien! Vous les Bamileke on vous laisse faire vos affaires tranquillement ici à Akonolinga et maintenant vous levez la tête ? Tu vas regretter à jamais ce que tu viens de faire..." Jules ne comprenait pas toujours ce qu'il a pu faire pour soulever autant le courroux de cet homme dont on disait pourtant qu'il avait lancé une affaire similaire depuis un moment.

Toujours est-il que dès le lendemain, on alla de nuit casser une des boutiques de Jules et le rapport qui fut adressé aux autorités renseignait qu'il avait été retrouvé certains objets recherchés chez lui?! Mais
Londonien (Grande Bretagne) le 19/02/2019 à 12:45

@ Tous
Quand j'étais plus jeune, que le «vivre ensemble» était enseigné et vécu plutôt que proclamé, on nous enseignanit ce poème de Sully Prud'Homme intitulé «Un Songe». Je vous le soumets à votre méditation.
Le laboureur m'a dit en songe: "Fais ton pain
Je ne te nourris plus: gratte la terre et sème."
Le tisserand m'a dit: "Fais tes habits toi-même."
Et le maçon m'a dit:" Prends la truelle en main."
Et seul, abandonné de tout le genre humain
Dont, je traînai partout l'implacable anathème,
Quand j'implorai du ciel une pitié suprême,
Je trouvais des lions debout sur mon chemin.

J'ouvris les yeux, doutant si l'aube était réelle;
De hardis compagnons sifflaient sur leurs échelles.
Les métiers bourdonnaient, les champs étaient semés.
Je connus mon bonheur, et qu'au monde où nous sommes
Nul ne peut se vanter de se passer des hommes,
Et depuis ce jour-là, je les ai tous aimés.
Comprenne qui pourra!
Minsati (Canada) le 19/02/2019 à 12:31

Tribalisme et hypocrisie

PAR CONTRE LES BAMILEKES ONT DU MEPRIS POUR LES ''KWAK'' DANS LE SENS QU'ON LES TROUVE DEPENSIER ET PAS TRES ENTREPRENANT,TROP PORTE SUR DES FURTILITES DE LA VIE :ALCOOL ,SEXE,SORTIES.VOILA POURQUOI LES PARENTS TE DIRONT DE NE PAS MARCHER AVEC EUX POUR NE PAS AVOIR LEURS HABITUDES ANTI-PROGRES QUI MENENT GENERALEMENT A LA PAUVRETE ET UNE VIE DE LOCATAIRE A VIE.VOILA.
Londonien (Grande Bretagne) le 19/02/2019 à 10:45
FED UP (Allemagne) le 19/02/2019 à 11:27

Message de Me Michèle NDOKI

Enfants de ma Terre, vous l'aurez compris, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun est durement affecté par l'interpellation et la séquestration arbitraire de notre Président National, des Leaders de la Coalition Gagnante et de près de deux cents de ses militants et sympathisants.

Pourtant, nous sommes debout, nous sommes en ordre de bataille et nous poursuivons résolument notre route. L'initiative portée par notre précieux Claude Wilfried Ekanga est la preuve que nous sommes plus forts que les intimidations, les injustices, la malveillance et le dénigrement. Elle prouve surtout que notre force c'est VOUS.

Vous, nombreux, enthousiastes, volontaires, déterminés à venir grossir les rangs du Mouvement. A samedi, pour ceux qui souffrent pour nous, pour nous mêmes, pour cette Terre que nous aimons tant. Kamerun, Ekombo'a Mwaye, Wa ndutu e titi nò.

Lcclc... message from m
Londonien (Grande Bretagne) le 19/02/2019 à 11:20

Le Probleme du Bamileke c'est qu'on lui inculque des l'enfance que le Nkoa est son ennemi. Alors il grandit avec la haine du Nkoa et le desir de l'envahir et l'asservir. Le tribalisme est congenital chez le Bamileke et toutes leurs contorsions intellectuelles pour demontrer le contraire sont une insulte a tous ceux qui les frequentent un tout petit peu.
Oracle (France) le 19/02/2019 à 09:00

C'EST TOUT LE CONTRAIRE MON PETIT INCAPABLE QUI SE CACHE SOUS UN PSEUDO D'EMPRUNT.CE SONT LES AUTRES ENFANTS QUI SONT NOURRIS A LA HAINE DU BAMILEKE DEPUIS LEUR ENFANCE.LA FRANCE Y AYANT CONTRIBUE GRANDEMENT.NOUS AVONS EU DES TEMOIGNAGES DES PERSONNALITES COMME ARABIE BINDZI,LES TWINS DEUX FILLES BULU QUI NOUS L'ONT CONFIRME.ELLES ONT DIT QUE MEME POUR INSULTER UN ENFANT ON FAISAIT ALLUSION AUX BAMILEKES EN DES TERMES PEU ELOGIEUX.

PAR CONTRE LES BAMILEKES ONT DU MEPRIS POUR LES ''KWAK'' DANS LE SENS QU'ON LES TROUVE DEPENSIER ET PAS TRES ENTREPRENANT,TROP PORTE SUR DES FURTILITES DE LA VIE :ALCOOL ,SEXE,SORTIES.VOILA POURQUOI LES PARENTS TE DIRONT DE NE PAS MARCHER AVEC EUX POUR NE PAS AVOIR LEURS HABITUDES ANTI-PROGRES QUI MENENT GENERALEMENT A LA PAUVRETE ET UNE VIE DE LOCATAIRE A VIE.VOILA.
Londonien (Grande Bretagne) le 19/02/2019 à 10:45

Patrice Nganang
6 hrs ·
LE DISPOSITIF GENOCIDAIRE

La propagande au miroir, la voila. Cela se passe comme ceci: les Bulu ont le pouvoir, utilisent le Tribunal militaire, le BIR, le GSO, la GP, etc, pour effectivement commettre un genocide - contre les Anglophones, contre les Bamileke. Ils le font pour maintenir leur hegemonie qui a ete plantee dans le sang, le 1 mai 1984, cette fois contre ls Haoussa. Mais les intellectuels Bulu, dont ici Messaga Nyamding, accusent plutot leurs victimes, ici les Bamileke, d'hegemonisme tribal. La propagande au miroir, c'est ca, et c'est une etape essentielle du genocide. Au Rwanda par exemple, avant 1994, les Hutu accusaient les Tutsi qui etaient absolument exclus du pouvoir, de preparer une genocide, et cela avait comme consequence leur decision de 'couper les pieds' aux Tutsi, accuses eux aussi, avant 1994, d''hegemonisme.'

Memes tactiques genocidaires.

Concierge de la repubilque
Londonien (Grande Bretagne) le 19/02/2019 à 10:33

Nswho


Euille !! Que le kongozaïre du jour veut que qui ait mangé le soya de 147 000 Euros ???? Crache vite le morceau !!

Juste de Passage

Ton kongossa de l autre jour était bon ! On dit que le mioche fait bien les deux fronts bombés de ses parents.
Mais voilà, maintenant que le papa est au gnouf, que la maman est dans les sissonguos et que les demi frères sont chez leurs papas, l enfant va devenir quoi ? Ex presque-Prince ??
Si je savais !!!!:-)))
Toguy (Allemagne) le 19/02/2019 à 10:15

Messages : 31 à 45 Page : 3 Nombre de messages : 420606

Parle ta part, je parle ma part
Talk your own, I go talk my own


Nom ou pseudo : *
E-mail :
Ville :
Pays : *
Message : *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite :(à quoi ca sert ?)