Toli Sous le Manguier ::: Camfoot.com

Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 106 à 120 Page : 8 Nombre de messages : 434954
Le reste de l article sur le média Françafricain :-)
Toguy (Allemagne) le 18/07/2020 à 20:35

Un vide immense

Le cœur du « Lion », fragile au point de lui valoir une transplantation cardiaque en 2012 et deux mois de convalescence en France cette année, en mai et juin, après un infarctus, a lâché. Amadou Gon Coulibaly, celui qui a cheminé trente ans durant dans l’ombre de son mentor sans une seule anicroche, celui qui souffrait de devoir prendre la lumière pour être président à sa place et qui ne vivait que pour servir son chef, n’est plus. Il laisse autour de ce dernier un vide immense. Plus de Premier ministre, plus de dauphin, plus de confident, plus de « fils ».

À LIRE La dernière interview d’Amadou Gon Coulibaly à Jeune Afrique

Le sort s’acharne : au même moment, le vice-président Daniel Kablan Duncan, autre proche parmi les proches et vieux compagnon de route, contraint Ouattara à rendre publique sa démission, remise fin février. Ce n’est pas une foucade décidée un soir de déprime : Kablan avait déjà envoyé une première lettre de démission en… juin 2018. C’est désormais un secret de polichinelle, Kablan nourrissait des ambitions présidentielles, qui se sont heurtées au choix d’AGC.

S’il avait fini par intégrer cette donne, il aurait au moins aimé que les formes soient mises, qu’une primaire ou une sorte de consultation aient été organisées pour désigner le dauphin, sentir que le chef hésitait. Kablan n’a guère supporté ce qu’il a ressenti comme un manque de considération et a préféré se retirer la tête haute.

« Préserver la stabilité du pays »

Du fameux conseil présidentiel, ce quatuor des plus proches collaborateurs d’ADO constitué d’Amadou Gon Coulibaly, de Daniel Kablan Duncan, du ministre d’État de la Défense, Hamed Bakayoko, et de Patrick Achi ne restent donc que les deux derniers cités.

LA VOIE ROYALE ANNONCÉE EN MARS DERNIER A AUJOURD’HUI DES ALLURES DE CHEMIN DE CROIX

Sans oublier les portes claquées précédemment par d’autres anciens alliés comme Henri Konan Bédié et Guillaume Soro mais aussi, plus récemment, par Marcel Amon-Tanoh ou Albert Toikeusse Mabri. La voie royale annoncée en mars dernier, quand un Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) au faîte de sa puissance désignait Amadou Gon Coulibaly comme candidat à la présidentielle du 31 octobre, a aujourd’hui des allures de chemin de croix…

À LIRE Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara a choisi le succe
Toguy (Allemagne) le 18/07/2020 à 20:25

POLITIQUE

Côte d’Ivoire : pourquoi Alassane Ouattara sera candidat

RÉSERVÉ AUX ABONNÉS18 juillet 2020 à 16h47Par Marwane Ben Yahmed - envoyé spécial à Abidjan

Mis à jour le 18 juillet 2020 à 17h46

Après le décès de son Premier ministre et dauphin désigné, Amadou Gon Coulibaly, le président ivoirien s’est finalement résolu à briguer un troisième mandat. Histoire secrète d’un revirement qui s’annonce lourd de conséquences.

Abidjan, esplanade du palais présidentiel, le 14 juillet en milieu de matinée. Tout de noir vêtu et portant un masque chirurgical, comme les règles sanitaires l’imposent, Alassane Ouattara écoute les hommages rendus à Amadou Gon Coulibaly par la ministre de l’Éducation nationale, Kandia Camara, puis par le secrétaire général de la présidence, Patrick Achi.

Le chef de l’État semble perdu dans ses pensées, tiraillé entre le chagrin qui l’étreint – ravivé par l’émotion qui transpire de cette cérémonie en l’honneur de son Premier ministre –, la nécessité de faire bonne figure et celle, plus insidieuse, de remettre sur le métier l’ouvrage qu’il avait si méticuleusement confectionné : sa succession.

Malgré près de trois décennies de combat politique au cours desquelles il affronta bien des tempêtes, dont une guerre civile qui fit plus de 3 000 morts, Alassane Ouattara est aujourd’hui confronté à l’une des séquences les plus pénibles de sa carrière. Son fidèle compagnon, son fils spirituel, celui en qui il avait une confiance aveugle, s’est éteint le 8 juillet.

À LIRE Côte d’Ivoire : les dernières heures d’Amadou Gon Coulibaly

Un vide immense

Le cœur du « Lion », fragile au point de lui valoir une transplantation cardiaque en 2012 et deux mois de convalescence en France cette année, en mai et juin, après un infarctus, a lâché. Amadou Gon Coulibaly, celui qui a cheminé trente ans durant dans l’ombre de son mentor sans une seule anicroche, celui qui souffrait de devoir prendre la lumière pour être président à sa place et qui ne vivait que pour servir son chef, n’est plus. Il laisse autour de ce dernier un vide immense. Plus de Premier ministre, plus de dauphin, plus de confident, plus de « fils ».

À LIRE La dernière interview d’Amadou Gon Coulibaly à Jeune Afrique

Le sort s’acharne : au même moment, le vice-président Daniel Kablan Duncan, autre proche parmi les proches et vieux
Toguy (2 mandats , Allemagne) le 18/07/2020 à 20:23

@ Wadjo

Yvan est amoureux de Bona . Matin midi soir il a son nom dans sa bouche
TPO (Allemagne) le 18/07/2020 à 14:56

@Tpo
C est quoi meme tu es aussi un PD?
Wadjo (Tchad) le 18/07/2020 à 12:12

@Yvan

c est un crime d etre PD? en quoi cela te gene si Bona en est un si ce n est pas l envie de l avoir comme parternere ? seul les PD Caches insultent les PD
TPO (Allemagne) le 18/07/2020 à 05:32

Megde

Tu es deja fatigue? C'est tot, tu trouves pas?
Juste de passage (Soudan) le 15/07/2020 à 14:37

@toguy:
Ayop..ayop...ayop...
Je sais que là tu es dans ton élément.
Megde (Algrie) le 15/07/2020 à 12:29

@juste de passage:
Il n y a que les ekancres qui s intéressent encore à votre pestinence de la république.
Il s est encore passé quoi la bas?
Brenda à vomis par terre?
Voila vos débats dans vos bars de yaounde.
Cela interresse encore quel homme un peu sensé ici bas?
Quand c est devenu inutile, ca le demeure...inutile. C est la palais de l inutile, pour les inutiles.
Megde (Algrie) le 15/07/2020 à 12:26

Megde

Je répète : je m en fous de toi ! Voilà :-)
Toguy (Allemagne) le 14/07/2020 à 19:35

@Ndogkoti (Sipandang , France)

Dire que "Ouatara a dirigé la CI pendant une bonne dizaine d'années", pour vous c'est bien?

Moi, je trouve qu'il a surtout contribué à faire augmenter la rente du franc CFA. Et, ça, c'est au détriment des intérêts des ivoiriens.

Tout cela sans tenir compte des règlements de comptes qui ont suivi son arrivée au pouvoir.
L'AFRICAIN (France) le 14/07/2020 à 18:57

Megde

Il y a du travail pour toi, pour ne pas dire pour vous les talibans-sorciers. Il s'est passe quelque chose a la Presidence de la Republique, on attends tes(vos) vos analyses, les zesperts en deepfake et autres......On wait les conclusions
Juste de passage (Soudan) le 14/07/2020 à 16:05

@toguy
tu n es qu un EKANCRE.
au fait tu as entendu ton milliardaire de CAMPOSTE gronder l'Ambassadeur du cameroun en CENTRAFRIQUE?
que des parvenus.
Megde (Algrie) le 14/07/2020 à 14:56

@ndogkoti:
ton ego est content lui aussi? petit, tres petit et etroit kengué que tu es.
Megde (Algrie) le 14/07/2020 à 14:53

@Megde

Bien sûr j'ai raison. jon mut!
Ndogkoti (Sipandang , France) le 14/07/2020 à 09:46

Messages : 106 à 120 Page : 8 Nombre de messages : 434954

Parle ta part, je parle ma part
Talk your own, I go talk my own


Nom ou pseudo : *
E-mail :
Ville :
Pays : *
Message : *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite :(à quoi ca sert ?)