Toli Sous le Manguier ::: Camfoot.com

Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 106 à 120 Page : 8 Nombre de messages : 417281
On devait trouver un chambre près du tribunal du sport en Suisse pour Abdouraman.
Le Cameroun est trop loin pour lui. Il aime trop le littige.
Il veut toujours organiser la CAN 2019 Pour lui rien n est bien dans ce monde.
Maybe (Andorre) le 11/12/2018 à 08:59

On devait trouver un chambre près du tribunal du sport en Suisse pour Abdouraman.
Le Cameroun est trop loin pour lui. Il aime trop le littige.
Il veut toujours organiser la CAN 2018. Pour lui rien n est bien dans ce monde.
Maybe (Andorre) le 11/12/2018 à 08:58

Eto'o c'est qui ? ... quand les Bell, Milla, etc... parle ?
lui c'est qui meme ? il est joueur mais veut diriger ...
Mou (Bahamas) le 11/12/2018 à 07:08

samuel Eto'o meme c qui ?
dans l'histoire du foot camer , quand on parle des milla, tokoto, Bell , thomas nkono etc...

etoo gagnerai a rester loin de ces choses la... gilbert kadji n'a pas plus de merite que Joseph antoine bell

c'est grace au performance de Bell, Milla et autre que les kadji ce sont interesser au football et non le contraire...

et Seidou Njoya ... lui meme sort d'ou ? le temps des parachute est terminer, qu'il rentre a foumban discuter la cheferrie
Mou (Bahamas) le 11/12/2018 à 07:07

C'est pas un hasards si Eto'o se retrouve toujours du mauvais côté . Vivre loin de sa femme cause ces problèmes , en plus le Soleil du qatar qui brûle certains neurones . Rentre de temps en temps ta femme prie pour toi et te refroidi un peu . Georgy la femme de prière et la femme au silence d'Or , ne cesse de prier pour ton Mari .
JoelLelion (France) le 11/12/2018 à 05:38

¿ Por qué recibiste este correo electrónico?

En realidad soy un programado A.I. El robotic es propiedad de SourcingIC.com y sé que puede que necesite encontrar ICs.

La major misión para mí es el suministro de circuitos integrados. Como saben, más del 99% de IC disponibles en este planeta se pueden encontrar en China, ¡ pero es costoso localizar o enviar consultas a miles de proveedores o agencias una por una para encontrar quién tiene acciones y obtener cotizaciones!

Simplemente diga a nuestros compañeros de equipo qué partes está buscando, y la cantidad, ¡ y completaremos la misión!

Bienvenido a SourcingIC.com

Consulte el precio y las existencias con nuestro personal en línea:

Skype/ Email: sales@sourcingic.com

Método de pago:
Paypal/ Western Uniuon/ TT

¡ Nos vemos!

Atentamente,
SourcingIC A.I.

Para suministrar todos los circuitos integrados raros.

Antecedentes de la empresa:.

Souring IC Ltd es una empresa con sede en Hong Kong disadvantage oficinas en China en diferentes provincias. Suministramos una amplia gama de componentes electrónicos, especializados en IC, incluyendo Audio IC, Power Management IC, Consumer Electronic IC, and so on. Nuestro objetivo es suministrar cualquier parte que sea difícil de obtener en el mercado electrónico, especialmente la que descuentan las fábricas. Disadvantage la ayuda del último sistema A.I y los compañeros de elite que poseemos, podemos obtener todos los circuitos integrados que no child utilizados comúnmente por la cooperación con miles de fábricas y agencias en China. Somos capaces de proporcionar el precio más competitivo wrong MOQ.
Elana (Frederiksberg C , Emirats Arabes Unis) le 11/12/2018 à 05:25



Dieu tout puissant, le Cameroun et les Camerounais ont vraiment besoin de toi.
Éternel, toi qui a la capacité de voir ce que nous les hommes, nous ne voyons pas, je te supplie d'agir par ta puissance pour anéantir et détruire tous les esprits et les forces maléfiques non Camerounais qui soutiennent le régime de paul biya.
Dieu, tu sais sur quoi comptent paul biya, Chantale Vigouroux et Jacques famé ndongo pour s' aggriper au sommet de l' état du Cameroun. Tu es Dieu ; le seul vrai Dieu. Je te supplie d'agir pour depouiller et exposer les complices des brigands des Camerounais répandues à travers le monde et de les faire déguerpir afin de libérer le Cameroun et les Camerounais. Dieu tout puissant, le peuple Camerounais est entre tes mains.
Eva (Gabon) le 11/12/2018 à 04:05

Les publications de la mère d'Etienne vont sûrement freiner Samuel Eto'o et le détacher mieux le délivrer du culte de démon.
C'est ce que je disais, le culte des démons est un grand obstacle pour Samuel Eto'o.
Je souhaite vraiment que les publications de Marian Pineda permette à Samuel Eto'o de retrouver sa tête et son cerveau. Et comme un bonheur ne vient jamais seul les coups de bas de Ahmad pour arracher la Can 2021 à la Côté d'ivoire afin de la remette au Cameroun va ajouter son grain de sable dans la sauce. Dieu n'est il pas merveilleux ?
Samuel Eto'o a ses péchés et ses défauts. Samuel Eto'o doit sortir de la boue et des ténèbres.
Mais ce qui sépare vraiment Dieu de Samuel Eto'o, c'est le culte des démons.
C'est ce que je disais. Maintenant Dieu est entrain de passer par la mère d'Etienne pour permettre à Samuel Eto'o de jouer parfaitement son rôle de super président du Cameroun.

Samuel Eto'o, certes tu as les bonnes intentions pour le Cameroun. Mais avant tout, prend le temps de rassembler t'es enfants auprès de toi afin de leur donner la joie et le bonheur qu'ils méritent et prends aussi des engagements pour rompre avec un certain passé
Tu es dans la raison mais t'es indélicatesses, ton manque de tact et tes turpitudes jouent contre toi.
Tu n'as pas à t'en prendre à qui que ce soit mais à toi même ; tu as voulu duper le monde ou tu t'es fait complice pour duper le monde, le temps est venu de chercher et de trouver le chemin de la raison. La barre du pire n'est pas encore approchée. Je prie et je prierai toujours pour toi.

L'Ivoirienne qui avait écrit une lettre pour dire à Georgette qu'elle souille les femmes Ivoiriennes avait raison. Georgette Tra Lou est prise dans son propre piège.
Cupide, vaniteuse et prétentieuse, elle a sa part de responsabilité dans ce désordre.
Eva (Gabon) le 11/12/2018 à 03:42

Samuel Eto’o répond à Roger Milla : « Je ne me sens plus le cœur de l’appeler mon père… il ne le mérite plus. » (Lettre)

Après le tacle de Roger Milla, la réaction de Samuel Eto’o ne s’est pas faite attendre. L’ancien attaquant du barca estime que Roger Milla ne s’est jamais investi pour sa réussite comme l’ont fait des personnages comme Gilbert Kadji - allié de Seidou Mbombo Njoya -, qui selon Milla « ne doivent pas gérer le football Camerounais »

C’est une folle journée que nous font vivre Samuel Eto’o, Roger Milla et Antoine Belle quelques heures avant la fameuse assemblée général élective à FECAFOOT prévue pour le 12 décembre et qui semble diviser des acteurs du football Cameroun.
Eva (Gabon) le 11/12/2018 à 03:09

Lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 10 décembre à Yaoundé par l’Association des anciens footballeurs du Cameroun, l’ambassadeur itinérant Roger Milla a fortement critiqué Samuel Eto’o, se demandant pourquoi celui-ci soutient des candidats tel que Bombo njoya à la présidence de la Fécafoot, plutôt que Joseph Antoine Bell. « Je ne veux plus qu’il m’appelle “son père”, tant qu’il n’a pas changé de comportement, de trajectoire, qu’il ne m’appelle plus son père. » a lancé le vieux 9 au jeune 9.

Comme avec « les attaques » de Joseph Antoine Bell sur les antennes de Canal 2 dimanche 09 décembre, la réaction de Samuel Eto’o ne s’est pas faites attendre. « J’ai arrêté d’appeler Roger Milla que j’avais très régulièrement au téléphone. Depuis 2014, s’il y prêtait attention, il se serait rendu compte que j’ai arrêté de l’appeler ‘’mon père’’ » a réagit Samuel Eto’o ce lundi 10 novembre dans une lettre postée sur son compte Facebook, qui estime également que ses pairs footballeurs qui ont décidé de porter la candidature de Antoine Bell, sont des « égoïstes »

Lebledparle.com vous propose la lettre de Samuel Eto’o

LE FOOTBALL MA VIE...LES FOOTBALLEURS MA FAMILLE...

J'ai écouté, surpris, des propos d'une rare ambiguïté de certains footballeurs et ex-footballeurs au sujet de l'élection à la Fecafoot, appelant à se rassembler autour des footballeurs et fustigeant toute attitude contraire qu’ils ont appelée « trahison ». A l’écoute de ces mots, plusieurs souvenirs douloureux me sont revenus en tête dont le plus récent date de 2014. Après la désastreuse Coupe du Monde au Brésil, les administrateurs du football camerounais avaient entrepris de diviser et d’opposer les footballeurs. A l’époque, j'avais réuni tous les footballeurs, avec à leur tête, Roger Milla, Joseph Antoine Bell, Michel Kaham et d'autres anciennes gloires qui ont écrit de très belles pages de notre football. À cette occasion, j'avais émis le vœu de voir les footballeurs unis pour intégrer en grand nombre les organes décisionnels de la Fecafoot et ainsi de pouvoir peser sur les décisions importantes. Je vous fais grâce de l'énergie et de la logistique investies pour cette cause qui, je le pensais à l’époque, nous tenait tous à cœur.
Eva (Gabon) le 11/12/2018 à 03:04

Au final, alors que nous devions faire face tous ensemble, je me suis retrouvé, une fois de plus, dans la peau de celui qui dérange et j’ai dû affronter tout seul les foudres de ces personnes que nous aurions aimé renverser mais que certains de mes pairs les plus influents ont rejoints pour des raisons économiques. Vous pouvez tous témoigner de toutes les représailles dont j’ai été victime pour la seule raison d’avoir voulu que ma famille, celle des footballeurs, s’unisse autour d’objectifs communs tels que le rayonnement international de notre football et le bien-être, même à la fin de leur carrière, des footballeurs camerounais. J’ai vécu cet épisode comme une trahison, un coup de poignard dans le dos. J’en ai été meurtri car aujourd’hui, notre noble et beau projet de 2014 éviterait que je reçoive aujourd’hui des sollicitations d’anciens joueurs abandonnés à eux-mêmes et qui vivent dans des conditions indécentes. Je fais du mieux que je peux pour venir en aide à mes pairs et j’aimerais en faire plus. Malheureusement je ne peux pas tout faire et seule une politique fédérale au niveau de la Fécafoot pouvait éviter de retrouver d’anciens Lions dans la rue, à l’article de la mort. Le cas Norbert Owona qui a été porté à mon attention par Mme le maire de Douala IIème n’est qu’un cas isolé et dont vous êtes au courant car ayant été médiatisé. Les cas sont légion. Je les gère comme je peux et je n’en retire aucune gloire car je sais qu’il y avait moyen de faire mieux. Et je me serait attendu à ce que ces regroupements d’anciens Lions se montrent solidaires en pareille occasion. Hélas

Depuis l’épisode de 2014, j’ai pris quelques distances d’avec mes pairs. J’ai arrêté d’appeler Roger Milla que j’avais très régulièrement au téléphone. Depuis 2014, s’il y prêtait attention, il se serait rendu compte que j’ai arrêté de l’appeler « mon père ». Et je vous l’avoue, j’ai dû me faire violence pour arrêter de l’appeler ainsi car Roger Milla a été mon idole et c’est lui qui m’a donné envie de jouer au football et de performer dans ce sport si exigent. C’est sans aucun doute l’un des meilleurs footballeurs que cette terre ait connu, mais je ne me sens plus le cœur de l’appeler « mon père » car je pense qu’il ne le mérite plus. Tout simplement. J'ai donc pris la résolution de travailler seul, avec ma conscience, pour le d
Eva (Gabon) le 11/12/2018 à 03:02

Le processus qui a été enclenché pour avoir enfin une fédération stable, ne laisse plus de place aux égoïsmes. Nous devons nous investir pour la stabilisation de cette fédération. Je me suis engagé pour cela et j'irai jusqu'au bout, même au prix de ma vie, parce que pour moi, le Cameroun est au dessus de tout. Quand j’entends Roger Milla demander que je rompe le « pacte » que j’aurais signé avec Gilbert Kadji, j’ai envie de rire. Gilbert Kadji a fait plus pour moi plus que tous mes pairs réunis. Je l’appelle « mon père » et il le mérite très largement. Il a cru en moi, m’a pris comme son fils, a investi sur moi et je lui dois ce que je suis devenu aujourd’hui. Puis-je en dire de même pour Roger Milla ? Non ! En outre, en 2015, lorsque Roger Milla décide de s’aligner derrière Tombi à Roko au détriment de son « frère » Joseph Antoine Bell, a-t-il signé un pacte avec Monsieur Tombi ? Apparemment ! Quand j’entends Roger Milla dire que seuls les footballeurs doivent gérer le football, dois-je lui rappeler que Gilbert Kadji dont je viens de parler et qui a permis à plusieurs footballeurs camerounais d’éclore n’a jamais été footballeur ? Dois-je lui rappeler que tous les présidents et entraineurs qui ont permis à ces ainés d’éclore et de performer n’ont jamais été des footballeurs pour la plupart ? La famille du football ce n’est pas que les footballeurs. Tous ces délégués qui vont prendre part à l’élection de mercredi sont des acteurs majeurs du football, sans forcément avoir été des footballeurs. Ils investissent de leur temps et de leur argent, souvent au détriment de leurs familles nucléaires.

Nos origines et nos appartenances ethniques ne sont pas les critères de gestion de notre football. Elles ne sauraient guider mes choix et commander ma raison. Tous les Camerounais de toutes les origines doivent bénéficier de ma disponibilité et de mon expérience. Je ne vais jamais oublier ce que le Capitaine Stephen Tataw m'avait confié en présence de Roger Milla et Joseph Antoine Bell. Une confidence que l’ancien capitaine des Lions a voulu rendre publique mais je l’en ai dissuadé tellement elle aurait entamé le crédit de ces deux icones. Une confidence qui, aujourd’hui, résume parfaitement tout le théâtre qui s'observe et cette agitation malsaine de certains ainés. Je suis là pour servir. Et je le ferai contre vents et marées. Nous avons l'occasion unique de
Eva (Gabon) le 11/12/2018 à 02:57

Tpo (Allemagne) le 10/12/2018 à 19:04
Vive la république Bamileke et ses amis et voisins Ambazoniens

une fois que c dit , il faut creer ca ... la bouge bouge.

j'affirme et sa n'a rien avoir avec ses origine, , je dis encore Kamto n'a pas fait une campagne tribale non. c 'est le RDPC qui a amener le tribalsme contre Kamto...
sur ce point je suis clair...

Mais une fois dit ca ... kamto n'incorne pas le changement , c'est un opportuniste . dire ca fait de moi un anti-bami ?

Kamto n'est pas la pour representer les Bamis ...

c'est un monsieur qui chantait Biya champion ici pendant 7 ans , avant ca il chantait John fru ndi .... je ne croit pas a cet homme comme politicien ... son parcours est celui d'un opportuniste. c tout . et je n'insulte pas les bami en le disant

je le pense.
Mou (Bahamas) le 11/12/2018 à 00:23

Messages : 106 à 120 Page : 8 Nombre de messages : 417281

Parle ta part, je parle ma part
Talk your own, I go talk my own


Nom ou pseudo : *
E-mail :
Ville :
Pays : *
Message : *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite :(à quoi ca sert ?)