Toli Sous le Manguier ::: Camfoot.com

Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 1 à 40 Page : 1 Nombre de messages : 393574
<< précédente 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10 ... 9840 suivante >>
FORZAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ROMA
Navajo boy (Cameroun) le 16/12/2017 à 21:57

Magnan
Maintenant que tu as compris que Ndogkoti est un grand;imaginé maintenant ce que je suis et comment il est surpris de la façon dont on me considère quand il est avec moi.
Tu comprends donc maintenant pourquoi il aime être avec moi?
C est simple,il monte de catégorie.,et dit le contraire au toli.
.
JOHN BARRICK (France) le 16/12/2017 à 18:25

Njeg lon

Tu as tout a fait raison.
Même si je pense que chez NGANANG on ne devrait pas faire grand cas de ce que je considère comme des boursouflures de style..
Lemignon (France) le 16/12/2017 à 18:24

Njeg lon

Tu as tout a fait raison.
Lemignon (France) le 16/12/2017 à 18:12

@ AMOT
Il n est pas temps. Le Bamileke ne veut pas le pouvoir pour le moment . En temps opportun on fera ce qu on a à faire pour y parvenir. Pour le moment tout ce qu on veut c est une société juste où nous ne sommes pas considérés comme des étrangers , ou les morts passent les concours, les enfants des politiciens passent l énam sans même compose. Je reviens sur ce point , tous les enfants de ma famille née en 1994 ont tous un Bac + 4 . Pourquoi Junior Biya malgré tout l argent n a pas pu avoir une Licence? Pourquoi doit il frustrer la place d un pauvre camerounais en cycle B? Tous les camerounais souffrent, s accrocher à Popol ne peut être que pour des raisons purement professionnelles
TPO (Allemagne) le 16/12/2017 à 18:09

Mvog mbi,
Tu as lu MAGNAN007 non!
Peut être que tu vas reconsidérer ta position de ne pas rencontrer mon tonton à babi.....
Lol




Magnan007
Toi aussi, c'est how que fait comme un mou-mou comme ça?
Lemignon (France) le 16/12/2017 à 18:07

Il est effarant de voir des camerounais s’insurger sur quelques mots maladroits balancés sur Facebook à l’encontre du connard qui déteste notre pays, mais ne veut pas en quitter sa gestion ! Vraiment, quand certains vont à l’école, c’est pour s’abêtir plus ou quoi ?!
Apres ils viennent nous sortir des discours qui puent la malhonnête intellectuelle en se cachant derrière des préjugés tribalistes.

@New
Il fut un temps où le Toli ne regorgeait que des personnes aux pensées raffinées. Maintenant, c’est le marché Koulouloun. Chacun vend quelque chose, pophpoh ou bahbah. Et tout sent au point de contaminer même ce qui est bon !

@Mvog bi ; Buncol
Aie frangin! Un grand c’est un grand hein! On est go dans un resto huppé du coin (Mondial) au Plateau juste derrière l’immeuble de la BAD (Banque Africaine de Développement). Il fallait voir all les djeum tétés du coin donner le café à Ndogkoti ! Moi-même j’ai wanda ! Lol.
On a même servi le plat d’entrée sans commande !
En tout cas, maintenant la, je tire le chapeau au grand, car il faut que je prépare mon prochain stop à Abidjan. Qui sait, peut-être qu’il me laissera enfiler le numéro de la jolie serveuse ivoirienne. Je suis Nganang ; je vise loin ! Lol !
Magnan007 (Kekepart , Cameroun) le 16/12/2017 à 17:36

@jel lon

dire d'une prostituee qu'elle l'est n'est pas une insulte.la mere de chantal ainsi que chantal elle meme se sont prostitiuees a yaounde.c'est bien connu, le livre de bertrand tayou:de la rue au palais qui donne les details la dessus lui a valu une peine de prison.et c'est une fois de plus nganang qui a tout fait pour le liberer de new-bell.notre passe on ne pourra jamais l'effacer.chantal a bien ete une wolowoss.

pour le reste tu t'attardes aussi sur la forme et non sur le fond comme le bon negre que tu decris si bien.le fond c'est le depart du tyran tout le monde le sait sauf ceux qui sont contre et jubilent qu'un empecheur a voler et detourner est en prison.voila c'est simple comme choix.soit on est pour nganang et on regarde vers le but a atteindre soit on est contre lui on s'attarde sur les paroles qui ont ete prononcess depuis 2014 et qui n'ont pas empechees a nganang de se rendre a yaounde a plusieurs reprises.

je vous rappele qu'il etait au cameroun deux semaines avant son arrestation et il est reparti sans etre inquiete.c'est au deuxieme voyage apres avoir fait le tour de la zone anglophone qu'il redige son carnet de voyage pour jeune afrique ou il declare que biya devrait partir comme debut de solution.c'est a partir de la que les services secrets s'interessent a lui.sur sa page il a egalement dit qu'il tuerait biya s'il en avait l'occasion.alors qui est contre la mort de biya mort naturelle ou accident?c'est la ou se trouve le vrai choix.ceux qui ne veulent pas le depart de biya sont ceux qui s'agitent sur la toile pour souhaiter la mort a nganang.ici le choix est simple alors ne jouons par sur les mots,chacun connait le fond du probleme et connait sa position.
Londonien (Grande Bretagne) le 16/12/2017 à 17:31

Ahhh
La forme et/ou le fond....
Voila en filigrane la trame du faux debat, de la fausse querelle en cours dans ce pays des Tropiques...

Le negroes emotif a beaucoup du mal a integrer et a faire le distinguo entre les deux notions...En general son psyche l amene a prendre comme tres important la forme...Ce qui a tendance a lui jouer des grand tours et in fine a perdre toutes les batailles ou la strategie est un facteur cle.

Nganang et ses partisans ont trop joue sur cette corde pour perdre de vue dans le temps le fond de leur bataille...On ne retient de leur combat (pourtant noble dans le fond) que blasphemes, outrages et insultes ( insulter une femme, mere de prostituer dans le psyche de l Africain est la pire des atteintes, deshonneur dans la tradition Africaine) inutiles et contre productifs....

Comme en face ils sont faits finalement du meme bois: meme psyche de l Africain meme valeurs fondamentales, meme socle de croyances...la forme du discours revet aussi la meme importance....Le focus est donc mis sur les memes actes l insulte grossiere et le deshonneur....Resultat bataille ridicule de chiffoniers....

Le perdant est donc le fond, la bataille initiale de nganang servie par une pauvrete strategique incroyable...mais a bien y reflechir pouvait il en etre autrement?
Nganang et ses partisans d un cote et ses contradicteurs de la clique a Biya sont finalement faits du meme bois... ils partagent le meme ADN celui ou la forme et l absence d une vision strategique sont des elements de base de la structure.
Njel Lon (Isral) le 16/12/2017 à 16:45

Le Minjustice y dresse un état des « éléments substantiels » liés aux faits de détournements de deniers publics au PAD imputés aux « nommés Fai Yengo Francis, Dayas Mounoume Jean Marcel et autres, respectivement ex-président du Conseil d’administration et exdirecteur général de cette entreprise publique ». Les aspects portant sur « Le marché de dragage du chenal, des quais et darses du PAD, passés avec la société Boscampos, Sdca et Abeilles ; le marché de la sécurité périmétrique relatif à la fourniture et l’installation des caméras de surveillance au PAD, passé avec la société RIS ; Les marchés passés avec certaines compagnies d’assurance pour la couverture maladie du personnel du PAD ; Les dépenses liées au fonctionnement du comité de sécurité du PAD ; Le compte d’emploi de la somme de 22 milliards FCFA domiciliée dans les comptes du PAD à la prise de fonction de l’ex- Directeur Général ; Les marchés de réhabilitation de l’immeuble siège du PAD ; Les missions fictives à l’étranger » font l’objet de la plus grande attention des enquêteurs, à en croire Laurent Esso dans ledit rapport auquel Essingan a eu accès. Il y est également fait état d’autres infractions pouvant laisser croire à un vaste pillage savamment organisé de cette entreprise publique par ses anciens dirigeants mis en cause dans « le rapport Esso ».

Notamment des irrégularités constatées aussi bien dans la procédure d’attribution de ces marchés que dans le règlement des prestations. « De même, il a été constaté des recrutements de cadres sans autorisation du Conseil d’administration ainsi que des attributions d’avantages indus tant au président qu’au membre dudit Conseil », assène le Minjustice dans son rapport au chef de l’Etat. La gravité et l’étendue des faits exposés ici ne laissent que peu de places, ou du tout, à la conjecture pour une issue improbable de l’enquête judiciaire enclenchée.
? Essingan : Marie Robert Eloundou
Ni vu (Ni connu ? :-) , Angola) le 16/12/2017 à 16:28

Il subsiste encore le cas Jean Marcel Dayas Mounoume pour ne prendre que cet exemple. L’ancien directeur général du Port autonome de Douala (PAD) apparait en effet comme un exceptionnel électron libre dans un champ dévastateur où le moindre soupçon d’atteinte à la fortune publique équivaut à un mandat de dépôt pour d’aucuns, avant même toute investigation judiciaire. Empêtré dans une affaire de détournement de près de 460 millions de FCFA, l’ex-Dg du PAD comparaît étonnamment libre de ses mouvements dans le procès y relatif ouvert au Tribunal criminel spécial (TCS) le 14 août 2014.

L’unique restriction exercée à son encontre jusqu’à l’heure est l’interdiction de sortie du territoire national décidée en mai 2013 par le procureur général près le TCS, Emile Zéphyrin Nsoga suite à des allégations persistantes faisant état d'une éventuelle tentative de l’ancien Dg de se soustraire à la justice en quittant le pays. En attendant son aboutissement, la procédure actuellement pendante devant le TCS contre l’ancien Dg pourrait cependant ne pas être déterminante pour le sort peu enviable qui se dessine contre lui.

Une nouvelle enquête judiciaire a en effet été ouverte contre Dayas Mounoume ; elle pourrait déboucher sur des effets dévastateurs. Celle investigation porte de façon globale sur sa gestion du PAD. Pour preuve de ce que le « traitement privilégié » a concédé jusqu’ici à Jean Marcel Dayas Mounoume par les autorités judiciaires agace jusqu’aux entournures au sommet de l’Etat, c’est le secrétaire général de la présidence de la République qui a cru devoir requérir l’éclairage du Minjustice « pour la très haute information du chef de l’Etat », le 16 septembre 2013. Petite curiosité tout de même, Laurent Esso n’y donnera suite que six mois plus tard, le 17 mars 2014. Il soumet alors à sa hiérarchie un « Rapport de vérification de la gestion du Port Autonome de Douala pour la période de 2008 à 2011 ».

Le Minjustice y dresse un état des « éléments substantiels » liés aux faits de détournements de deniers publics au PAD imputés aux « nommés Fai Yengo Francis, Dayas Mounoume Jean Marcel et autres, respectivement ex-président du Conseil d’administration et exdirecteur général de cette entreprise publique ». Les aspects portant sur « Le marché de dragage du chenal, des quais et darses du PAD, passés avec la société Boscampos, Sdca et
Laurent Esso (Parrain de "minorites"? :-) , Anguilla) le 16/12/2017 à 16:24

LAURENT ESSO FAIT EVADER DAYAS MOUNOUME

Condamné pour détournement de fonds publics par la justice, l’ancien directeur du port Autonome a été informé la veille par « QUELQU’UN » du verdict et s’est enfui en France .

rjcpatriote.centerblog.net/2177-laurent-esso-fait-evader-dayas-mounoum e
L argent du porC (à Paris... , Bhoutan) le 16/12/2017 à 16:18

TOUS
Meme si c est une voie que BIYA a obtenue a l issue du scrutin ,on doit respecter cette voie,en insultant BIYA c est cette voie qui ramasse ,si nous attendons que le cameroun nous soit favorable respectons le car BIYA passe mais le cameroun demeure...pourquoi les bami perdent meme du temps a jouer aux zombi contre BIYA ,ils sont plus de 2 millions ,guerriers ,rapaces ils n ont qu a former un commando et nous liberer de la merde,s ils se prennent au serieux au rang de figure de proue du cameroun.ALLEZ LIBEREZ NGANANG
AMOT (Gabon) le 16/12/2017 à 15:14

Pourquoi interpeller @conseiller ,dans la vie chacun de nous a un role a jouer,nganang a une mission qu il accomplit bien que mal,mais qui ne peut l eriger au rang de heros national a la longue ,car insulter,menacer,outrager ne peut faire de ce prof un heros de notre nation mais un heros de ceux qui se camouflent pour accomplir un hold up de ce qui nous reste comme souverainete...nganang ne prendra jamais place a cote de oum nyobe
RAMSES (Cameroun) le 16/12/2017 à 14:36

LCCLC - Le Cameroun est vraiment dans le WC

LANGUE SERPENTINE: LES MORTS ET TOUTE LA FAMILLE DE PAUL BIYA ADMIS AU CONCOURS DE L' ENAM.
Un mort sort major sur la liste des admis à l' ENAM ( École Nationale d' Administration et de Magistrature ) au Cameroun! Claude Malsaints MVOGO, mort le 9 octobre 2017 et enterré le 11 novembre 2017, cinq jours avant le début des épreuves orales de l' ENAM, réussit à sortir premier sur la liste des admis avec un jury qui lui décerne sans pince rire, la mention " très honorable ". Du bas de sa tombe, le cadavre Claude Malsaints NDJOMO, est ressuscité un mois après son enterrement pour remporter le trophée du concours de la plus prestigieuse école du Cameroun.
Les noms d'autres candidats se retrouvent à la fois admis à la section douane et à l'administration générale, alors que les épreuves se déroulaient le même jour. Se sont-ils multipliés ou divisés pour composer dans deux salles à la fois? Bien plus, le 16 novembre 2017, le Directeur Général de l' ENAM a publié une liste comportant 1275 candidats admissibles à 17 heures. Le même jour à 20 heures, le ministre de la Fonction publique a sorti une autre liste avec 1727 admissibles. Et hop! Les deux listes sont réparties chez le Président du jury Paul BIYA pour les tailler sur mesure.
La glorieuse et radieuse famille présidentielle, reconnue pour son intelligence congénitale, casse la baraque. Junior Paul BIYA, Anasthasie Brenda BIYA et Chantal Pulcherie Medson VIGOUROUX BIYA sont admis après avoir oublié d'aller passer les épreuves orales. Déjà pour les épreuves écrites, Junior Paul BIYA, après avoir passé
C'est aussi dans la même école qu' Anasthasie Brenda BIYA a été inscrite avec des frais de scolarité de 35 millions et demi par an. Dernière en anglais, elle a été retrograde?e en classe préparatoire avant de se réfugier à l'université de Californie en 2014. Frais de scolarité 60 000 dollars, soit 34 millions et demi par an, frais de transport 100 000 dollars , soit 57, 7millions de FCFA par an, logement de 1052 m2 avec trois suites à Beverly Hills pour un coût de 23 000 dollars par mois, soit 13 millions de FCFA. Et au final, Brenda BIYA est sortie première de sa classe pour la consommation de drogues. Convoquée le 1 er juin 2016 par un juge de Californie pour avoir menacé sa mère avec un couteau, Brenda BIYA s'est réfugiée avec ses parents à l'hôtel INTERCONTINENTAL de Genève. N
JOHN BARRICK (France) le 16/12/2017 à 13:58

LCCLC - Le Cameroun est vraiment dans le WC

LANGUE SERPENTINE: LES MORTS ET TOUTE LA FAMILLE DE PAUL BIYA ADMIS AU CONCOURS DE L' ENAM.
Un mort sort major sur la liste des admis à l' ENAM ( École Nationale d' Administration et de Magistrature ) au Cameroun! Claude Malsaints MVOGO, mort le 9 octobre 2017 et enterré le 11 novembre 2017, cinq jours avant le début des épreuves orales de l' ENAM, réussit à sortir premier sur la liste des admis avec un jury qui lui décerne sans pince rire, la mention " très honorable ". Du bas de sa tombe, le cadavre Claude Malsaints NDJOMO, est ressuscité un mois après son enterrement pour remporter le trophée du concours de la plus prestigieuse école du Cameroun.
Les noms d'autres candidats se retrouvent à la fois admis à la section douane et à l'administration générale, alors que les épreuves se déroulaient le même jour. Se sont-ils multipliés ou divisés pour composer dans deux salles à la fois? Bien plus, le 16 novembre 2017, le Directeur Général de l' ENAM a publié une liste comportant 1275 candidats admissibles à 17 heures. Le même jour à 20 heures, le ministre de la Fonction publique a sorti une autre liste avec 1727 admissibles. Et hop! Les deux listes sont réparties chez le Président du jury Paul BIYA pour les tailler sur mesure.
La glorieuse et radieuse famille présidentielle, reconnue pour son intelligence congénitale, casse la baraque. Junior Paul BIYA, Anasthasie Brenda BIYA et Chantal Pulcherie Medson VIGOUROUX BIYA sont admis après avoir oublié d'aller passer les épreuves orales. Déjà pour les épreuves écrites, Junior Paul BIYA, après avoir passé le temps à jouer au golf la veille de l'examen, avait oublié de se réveiller. Il a fallu que le DG de l' ENAM dépêche sa propre Mercedes ML , pour aller récupérer le fils du chef de l' État et lui permettre de faire acte de présence , alors que le portail était déjà fermé pour d'autres candidats retardataires.
À part l'école LES COCCINELLES que Paul BIYA a créée pour ses enfants et ceux des pontes du régime au palais présidentiel, Junior Paul BIYA est inconnu du bataillon académique. En 2007, Paul BIYA l'a inscrit dans l'école internationale LEMAN COLLEGE, sise au 74 rue de Sauverny, prêt de Genève en Suisse. Dernier des derniers, il a été renvoyé et raye? de la liste d'anciens étudiants. Aucune de ses notes n'est disponible sur les fichiers.
C'est aussi dans la même éc
JOHN BARRICK (France) le 16/12/2017 à 13:53

Conseiller (Cameroun), le 16/12/2017 à 13:31

Quand je lis des écrits des êtres comme toi qui semblent être allé à l'école, je suis encore plus pessimiste pour le Cameroun. C'est que ces quelques phrases résument à satiété la piètre vie que tu mènes.

Vois-tu, il y a un monde de différence entre Nganang et toi à commencer par le fait que tu sais qui il est, il t'obsède à longueur de journée, mais il ne sait pas que tu existes et n'en a cure.

Deuxio. Il exprime ses pensées à visage découvert et assume pleinement les responsabilités qui en découlent. Tout le contraire de qui tu es.

Tertio. Son arrestation l'immortalise et vient de le hisser au rang de héros national. Mais toi tu peux continuer à te cacher et à salir cet espace de liberté. Et c'est peut-être la goutte de trop qui fera tomber Paul Biya en 2018. Oui retiens bien ça. En 2018.
Tobi (Etats-Unis) le 16/12/2017 à 13:49

Kaen205 7
15-12-2017 - 22h18
Et en parlons petit mathias j ai lu quelque part que toi tu es ne en France si c est vrai j espere que tu as ta carte de sejour ????et on t a recruite en tant que francais ou camerounais?? parceque tu traites l autre de faux bon dis nous tu es Camerounais ou tu es francais????tu as combien de passport actuellement???
LuSurCamerinfo (Argentine) le 16/12/2017 à 13:44

HAHAHAHAHA QUAND ON AVAIT PAS FAIM LOOOOOL
Les tyrans comme Biya , ne savent jamais quand l'heure a sonne.
J'ai lu l'interview du Directeur de L"IRIC.Nos ecole d'elite.
Il supporte l'instauration de termes ilimites a la presidence.
Prof. de loi constitutionnel.
C'est tout simplement lamentable ses analyses. Il prend l'example la France. Messier le professeur, en France les resultats sont suivie sur Tele Live et connu le meme soir. Les urnes ne sont pas bourre en France. Les policiers ne transportent pas les urnes chez le sous prefet. Bref.la fraude n'est pas massive en France.C'est donc le peuple qui sanctionne les candidat.
Mssier le professeur Mouelle machin, pourquoi la place a L' IRIC coute 1 million 200 milles.Minable directeur allez vous faire foutre.
John Barrick
Vu la situation actuel. je crois que tu es moindre mal. Je vais donc te negliger. Desoeuvre.occupe toi mieux, fils de pute
Sofie
Pobiya est un homme pourri. cet imbecile de president est l'incarnation de Satan. On ne peut rien attendre de bon de lui. Un homme qui envoi l'arme tue les enfants camerounais, et rente chez lui embrasse ses petits enfants est un diable.
Que Satan reveinnent prendre son fils, pobiya.
Man Mbassa.
La vrai violence c'est de voler l'argent des bebes camerounais qui meurt dans les hopitaux des leurs naissance, faute de vaccin anti-tetanique. Mais mots envers ces demons sont tres douces.
Nos militaire laches, battu a Bakassi. sont devnu des bourreaux de nos enfants.A quand une Balle dans la tet
Conseiller (Etats-Unis) le 28/02/2008 à 07:27
Londonien (Grande Bretagne) le 16/12/2017 à 13:43

VOICI QUELQUES OEUVRES DU FOU UTILE NGANANG.POSEZ CEUX DU VAURIEN PARLOTTE MBEMBE ON COMPARE.CHOUAGNE

nganang c'est un pont construit a biyem assi sur une rigole qui entrainait des enfants a leur mort en saison de pluies. aujourdhui grace a ce pont les enfants ne meurent plus a cet endroit.

nganang c'est la construction de 4 salles de classe a l'ecole bilingue de madagascar.

nganang c'est l'amenagement d'un point d'eau de sources pour les populations d'un quartier de yaounde.

Nganang c'est le curage des caniveaux dans la ville de yaounde pour proteger les populations des eaux stagnantes qui causent des maladies (paludisme) aux riverains.

nganang c'est le don d'une banque de sang a l'hopital de new-bell et don de medicaments a l'hopital de biyemassi.

nganang c'est beaucoup d'autres activites de soutien aux individus arretes par la tyranie.soutiens conclus par leur liberation des geoles du tyran:meyommesse enoh,tayou bertrand et bien d'autres oeuvres d'utilite publique.

AVEC CA ON MERITE TIRER SUR BIYA ET MEME URINER SUR SON CADAVRE.
Londonien (Grande Bretagne) le 16/12/2017 à 13:40

@kpelly

c'est l'analyse que ferait n'importe quel citoyen normal mais en afrique particulierement au cameroun nous avons des indigenes qui n'ont que des devoirs.pour eux insulter un chef d'etat sanguinaire est plus grave que mourir des consequences de la mal gouvernance du tyran.loooooool

on a fait comprendre aux indigenes camerounais que le president c'est le roi pour ne pas dire dieu.il peut tuer qui il veut mettre en prison qui il veut,detourner autant d'argent comme il veut il meritera toujours leur respect.looool

ce que les indigenes n'ont pas compris c'est que le president est comme le katika que nous nous sommes choisi pour gerer notre argent et il doit nous rendre compte.il est notre employe et non notre employeur.le jour qu'ils mettront de cote leur tribalisme primaire et des interets personnels mercantiles ils deviendront enfin des citoyens cad des gens qui ont des droits d'abord dans une republique avant d'avoir des devoirs.c'est basique mais les cerveaux coagules par 56 ans de dictature ne peuvent produire que des nonsense que nous lisons ici.voir des gens jubiler parceque quelqu'un qui exprime son ras le bol contre le dictateur est enferme est le symptome de cette maladie devenue inguerisable chez certains:la maladie de l'indigenat.preach.
Londonien (Grande Bretagne) le 16/12/2017 à 13:36

AMOT
le Bamis a part la bouche, il n ya rien.
Quand l ECRIVAIN ZINZIN lancait le defit a Popaul. je croyais que les US NAVY allaient descendre sur Yaounde pour le liberer.
gars, mangeant d abors noel et nouvel an, en paix, laissons le Caffard la avec les souris.
Gars parlons d autres choses, j ai commande des bons vins a Bordeau. je vais passer les fetes au bord de la mer a Kribi.Ne me donne plus l image des souriss de nkondengui.
Les gens comme les LONDON TRASH, ils se cachent derriere leur clavier, et encourage les fe.neants PATRCE NGAGNAN bagare avec les rats. lui il est au chaud, a Londres, il attend la neige le jour de noel.
EVA
je me suis renseigne, si tu viens donner ton PIMENT au DGSN, on va liberer PATRICE NGAGNAN.
MALKO
On ne s addresse pas au Minsitre GREGOIRE OWONA, comme ca.si tu as fume les herbes seches, fait attention.
Conseiller (Cameroun) le 16/12/2017 à 13:31

De cet outrage au chef de l’État dont on accuse Patrice Nganang

On lit, ici et là sur Internet, des textes soutenant l’arrestation de l’écrivain et universitaire camerounais Patrice Nganang, il y a six jours à Douala. Il serait accusé d’outrage et de menaces de mort contre le chef de l’Etat.  Patrice Nganang a en effet publié un texte sur sa page Facebook dans lequel il menace de donner une balle « exactement dans le front » de Paul Biya s’il se retrouve un jour en face de lui avec un fusil.
Kpelly (Togo) le 16/12/2017 à 13:11

Sortons de nos lâches mensonges ! L’outrage au chef de l’Etat et aux institutions de la République ne tient la route que dans des pays où ces institutions en valent la peine. Le respect dû à ces institutions est lié au fait qu’elles émanent, dans les Républiques démocratiques, de la volonté du peuple souverain.
Mais dans des républiques bananières, ordurières et démissionnaires comme le Cameroun, le Togo, les deux Congo, le Gabon, le Tchad… où ces institutions ont été usurpées depuis des décennies par des gangs sanguinaires contre la volonté des peuples, leurs représentants ne méritent aucun respect, et doivent, au contraire, être vilipendés et combattus par tous les moyens.

Nous feignons de nous indigner. En réalité nous avons été conditionnés par nos dictatures de feindre de nous indigner devant une injure ou une menace lancée contre nos chefs d’Etat. Nous faisons semblant de ne pas comprendre que la présence même de ces individus à la tête de nos Etats est une injure séculaire lancée à nous en plein visage. Nous critiquons un écrivain qui menace de mort un chef d’Etat ayant hypothéqué toute perspective de développement de son pays depuis plus de trente ans, sans comprendre que le fait que ce vieux tyran s’accroche au pouvoir est une mise à mort de millions de jeunes, d’adultes et de vieux de son pays.
Kpelly (Togo) le 16/12/2017 à 13:10

Nous nous indignons, nous pleurons devant les images de nos frères vendus en Libye comme esclaves, sans oser nous avouer que c’est la calamiteuse gestion de nos pays, orchestrée par Paul Biya, Sassou Nguesso, Joseph Kabila, Faure Gnassingbé, Ali Bongo, Idriss Deby… qui a conduit les jeunes de leurs pays à ce suicide et que ces gens-là ne méritent que notre mépris et notre haine.

Ma position personnelle sur ce sujet est tranchée depuis longtemps. Faure Gnassingbé – celui qui se dit président de mon pays, le Togo, depuis 12 ans – ,qui a fait tuer un millier de Togolais pour accéder au pouvoir en 2005 et qui en tue chaque jour pour se maintenir au pouvoir, ne mérite et ne méritera jamais aucun respect de moi. Et le jour où j’apprendrai qu’il a crevé (à défaut d’avoir l’occasion de me retrouver devant lui avec une arme pour lui loger une balle « exactement dans le front»), le jour où j’apprendrai que ce tyran ne sera plus qu’un défunt, je ne verserai même pas une brindille de larme sur sa dépouille, au contraire, je lèverai une coupe en signe de respect pour la mort.
Kpelly (Togo) le 16/12/2017 à 13:09

@TOUS
le proprietaire a son jour pour arreter le voleur...nganang un cadeau de fin d annee pour le peuple camerounais,il risqué subir le sort de OUANDIE,NJAWE abandonnes par ces guerriers de la semaine,qu attend le laakam pour une urgente express reunion et deleguer NIAT DORMEUR forcer la main de l homme lion?le bami c est la bouche,le plagiat,les murmures sous les lits,la fourbe,l hypocrisie,....etc
AMOT (Gabon) le 16/12/2017 à 12:54

BARRICK,
Je te recommande chaudement le blog de cet ami togolais
davidkpelly.mondoblog.org
Lemignon (France) le 16/12/2017 à 12:25

@Eva
Ouaiis!À mininga tu n'es pas fatiguee?Ton mari est absent dans tous les sens?
C'est quelle gamme mariée qui est collée sur le net 24h/24h?
Le saint esprit ne t'a pas appris que tu dois d'abord t'occuper des tiens avant de sauver le cameroun?
Quel Cameroun même tu prétends sauver?Celui de Biya ne peut plus l'être.
Il faut raser ce pays avec tous ses habitants et repeupler l'espace vide par un nouveau peuple.
Mvog Mbi (Canada) le 16/12/2017 à 12:02

@New
Depuis que l'affaire Nganang a éclaté m'as tu vu choisir un camp?J'avais juste donné mon point de vue sur l'affaire dès le départ et depuis je lis seulement.
Pourtant les betis sont tous insultés alors que personne n'est sûr que parmi les policiers qui ont enlevé Nganang à Dla, il n'y avait pas de bamis.
Bref,on supokte seulement.

@Juste de passage
Mbembe et petit Owona ne peuvent pas écrire en français simple pour dire tous les deux que Nganang est fou?Pourquoi vouloir faire comme @Ndogkoti qui parle pourtant nouchi une fois à Abidjan et écrit des gros mots vides de sens pour impressionner?
Voilà qu'un Aznavour calmer a répondu à petit Owona avec les mêmes gros mots.
Merde!Il a dit "Agnosnitinisique"ou je ne sais plus quoi encore,vraiment les faux intellectuels camerounais vont seulement nous tuer ici dehors.Et pourtant un vieux croulant titulaire d'un vieux diplôme colonial les depasse depuis 4 décennies.

@Magnan
Le faux type a la pipe t'a juste emmené là où ses comzones farottent souvent,et comme on les a vu ensemble là-bas dans ces gloglos, les serveuses croient que @Ndogkoti est un koutrou.
Après tout ce sont des y voiriens.
Mvog Mbi (Canada) le 16/12/2017 à 11:55

LOOOOOOOOOOL PLEIN DANS LE MILE CETTE DESCRIPTION D'OWONA NGUINI.LOOOOOOOOOOOL

PAR RUBY AZENCOURT

Fait marquant chez vous, il ya une psychorigidité latente qui frise le ridicule.
Laissant transparaître un trouble de la personnalité dont vous êtes agnosognosique.

Votre extrême narcissisme est caractérisé par des fantaisies inutiles dans des exercice stylistiques sans grand intérêt pour la postérité et des comportements grandioses, nourrissant un grand besoin d'admiration de la part de vos lecteurs, et surtout d'être vénéré et mit sur un piédestal.

Mais votre duplicité n'en est pas moins écoeurante tant ses relents putrides n'arrivent pas à être étouffées par l'étalage se votre pedantisme.
En gros vos gros mots cachent à peine votre impertinence.

Monsieur Mathias Eric Owona Nguini, vous n'êtes l'employé de personne mais vous estimez faire partie de l'intelligentsia camerounaise vous érigeant vous même au rang de sage. Quelle Modestie pour un proff qui as échoué au CAMES ET À L’AGREGATION....
Mais savez vous ce qui caractérise l'intellectuel? Il est détaché de toutes préoccupations alimentaires ou carriériste avec un attachement sans faille pour la vérité la liberté sans considération aucune sur le risque que sa réputation soit écornée.

Un intellectuel est un acteur majeur de la société et en ce sens il a des responsabilités et doit se sentir investi de ces responsabilités
En ce sens vous etes tres loin d’en etre un.
Londonien (Grande Bretagne) le 16/12/2017 à 10:59

@Juste de passage (Soudan) le 16/12/2017 à 08:39

Finalement le Cameroun vous a fait quoi?
Quelle est la difference entre MEON et ENGO fils?
Notre ministre de travail,vice president du comite national olimpique,secretaire general du R... nous a éclairé hier sur ce que les camerounais peuvent encore attendre du régime popolien, le ministre demande aux jeunes diplômes camerounais de se tourner vers le métier d'avenir: BEN SKINEUR, selon lui,ce n'est pas au gouvernement de trouver du boulot à ces jeunes diplomés.
MALKO (DOUALA , Cameroun) le 16/12/2017 à 10:31


@juste de passage

parle nous d'owona nguini et son pere avant de me parler d'engo.biya que tu supportes n'est il pas le plus grand voleur dixit l'homme qui le connait tres bien edzoa titus?va lire jeune afrique qui a ete censure sur le toli sur les details de detournement de biya et sa famille a la SCB.CE N'EST PAS UN ESCLAVE HEUREUX COMME TOI QUI DOIT ME PARLER DE DESIRE ENGO.C'EST UN PETIT JOUEUR DANS LA COUR DU GRAND VOLEUR BIYA.MAIS QUI SOUTIENS TU QUAND CE BIYA ENFERME DES CAMEROUNAIS QUI N'ONT PAS VOLE UN SEUL FRANC AUX CAMEROUNAIS COMME NGANANG?N'EST CE PAS TU ES DU COTE DE TYRAN?ALORS TU ES LA DERNIERE PERSONNE SUR TERRE POUR ME FAIRE UNE LECON D'ETHIQUE.MORPION.
Londonien (Grande Bretagne) le 16/12/2017 à 10:08

Zimbabwe : l'Etat restitue les fermes aux blancs

Le nouveau ministre de l'Agriculture du Zimbabwe a ordonné jeudi l'évacuation des exploitations agricoles qui appartenaient à des fermiers blancs.

"Tous ceux qui ont été installés illégalement sur ces terres doivent les quitter", a déclaré Perence Shiri, nouveau ministre de l'Agriculture.

Le ministre a précisé que seules les personnes détenant un permis officiel d'occuper seront autorisées à rester sur ces terres pour en assurer la production.

M. Shiri a déclaré que cette mesure est destinée à relancer l'agriculture pour le bien de l'économie du pays en difficulté.

"Si nous voulons atteindre les objectifs fixés par le gouvernement et utiliser l'agriculture comme pilier de l'économie, nous devons garantir une bonne gestion des fermes", a-t-il ajouté.
Tchato de Vincennes (Guine Equatoriale) le 16/12/2017 à 10:01

A TOUS
Vous avez suivis les analyses de deux ILLUTRES professeur dans le monde universitaire. OWONA NGUINI et ACHILLE MBEMBE.
Ils ont di en gromologie, se que j ai di depuis des emaines en mot simple.
GROUPIE DE L INFAME, explication,Ngagnan est en nission pour un groipe, les Bamilikeee
Achille, a utlise tous les mots en francais, Pou simplement que c est un malade mental.
Dans tout ca je suis contant qu un fou graffiii va passer les fetes en Prison, et nous aurons une fin d anne avec moins d un fou dangeureux dans nos rues. Thanks Gof, Biya a vraiment les couilles enferme un AMERICAIN sans jugement pendant les fetes, il fallait le faire.
les americains disent souvant BE CAREFUL FOR WHAT YOU ASK FOR< YOU MIGHT JUST GET IT.
PATRICE De NJONDENGUI, ne connaissait pas cette sagesse.
il demande la prison, POPOL lui a donne exactement ca.
NAVAJO BOY
Yu dis que les BASSA vous ont aide a chasse les blancs.
Tu veux dire le contraire alors. je te fais donc un petit cours de l histoire et d Ethnologie, TO.TO
C est RUBEN UM NYOBE ancien syndicaliste, qui cree l UPC , avec ses freres Bassaa, et ensuite il commence a ralier les autres tribut du cameroun. il a vendu l idee au graffii en leur disant que, si on chasse les blancs, vous alllez rester avec tous les comptoire de commerce des Blancs au Cameroun.
ils ont aime l idee et sont venu en masse.
Mais les bamis n avaient aucune idee, de liberte individuel et droit de l homme et les peuple a leur autodetermnation.
le bamis, est sounis a son chef et pensent meme qu il est son diue. le bassa non. voila Nkengue
Conseiller (Cameroun) le 16/12/2017 à 10:00


Le meilleur moyen de se protéger ou de se sentir protégé n'est pas d'employer dix mille gardes à son service, mais de se sentir irréprochablevis à vis de son entourage, afin de ne laisser l ' opportunité à personne de venir vous attaquer. Et si cela arrivait, la défense naturelle s' arriverait automatiquement.

Les dirigeants Camerounais ne peuvent pas s'accaparer de tout, croupir sous l ' opulence tandis que les autres Camerounais crèvent dans la misère et tenter d'imposer cela par la force.

Il y a un temps pour. Il ne faut pas essayer de forcer, cela ne marchera plus.
Si vous voulez douter, allons y, on verra.

Chaque fois que les Camerounais veulent exprimer les revendications, on les réprime sauvagement et bêtement. Par rapport à quoi.?

Vous braquez les biens des Camerounais pour vos plaisirs et vous traitez les Camerounais de jaloux. Toute chose a une fin.

Ventre affamé n a point d'oreille. Avant de venir faire une sale morale aux Camerounais, déposez tout par terre et on se partage : justice sociale et revalorisations salariales.
Ou alors, faites ce que vous voulez, n'empêchez pas aussi les gens de dire ce qu' ils veulent parce que vous comptez sur un pseudo pouvoir. Le vrai pouvoir, c'est le Saint-Esprit.

Oui pour le respect, Mais le respect mutuel. Qu'on demande aux citoyens Camerounais de respecter leurs dirigeants, mais que les dirigeants Camerounais respectent aussi les citoyens Camerounais .

Patrice Nganang est il n'importe qui pour se retrouver avec un passeport américain? Donc à cause de cela il doit oublier ses racines et ses origines? Et les gens viendront dire ici que c'est Jésus-Christ qui fait oublier ses racines et ses origines.
Tout ce qui est bon dans ce monde doit être pour vous; un Camerounais qui n'est pas de votre clan ne doit pas avoir les mêmes privilèges que vous et vous traitez les autres de jaloux.
Eva (Gabon) le 16/12/2017 à 08:57

Londonien

Joel Didier Engo, fils de Pierre Desire Engo, un Mr qui a martyrise nos parents a la CNPS. Qui les a fait voir de toutes les couleurs; afin de defendre ton frere bams Nganang, tu es meme pret a pactiser avec le diable? Ouuueeeee mon grand!!!! Didier Engo? Un fils qui a toujours supporter les actes de son papa qui a torture le tien? En plus, un detourneur de deniers publics. Quel est au juste ton combat?

@New

Tu vois donc ce que je dis souvent? Londonien n est qu un tri.baliste, c est sanguinaire. Sinon, dit moi, quel camerounais soucieux du bien etre des camerounais, peut prendre en consideration Didier Engo,qui a tjrs et tjrs defendu son papa, criant sur tous les toits qu il est innocent?
Juste de passage (Soudan) le 16/12/2017 à 08:39


Là où il faut frapper la main sur la table, on ne frappe pas. Mais on se frappe la poitrine d'avoir envoyé Patrice Nganang en prison parce qu' il a voulu mettre la mangeoire en péril.

C'est bien beau de dire que Patrice Nganang n a pas respecté le président. Eux les proches de Paul Biya qui gesticulent pour demander de punir et même sévèrement Patrice Nganang, ont ils honoré leur frère et beau frère Paul Biya?
Un homme, le Président ne peut pas diriger seul un pays. Il a besoin des Hommes autour de lui, des Hommes de confiance comme ses proches. Il vous a pris, il vous a donné les privilèges. Mais, vous comment lui avez vous rendu cela? Car si Paul Biya est dans l ' humiliation, c'est à cause de votre trahison. Il vous a appelé de venir diriger le pays avec lui et vous vous êtes occupés à anéantir plutôt le pays et on ne doit pas en parler? Vous prenez quoi à Patrice Nganang? Une bande de traîtres? Les fingon tra la la,. C'est vous la famille, de Paul Biya, ses amis, ses privilégiés qui le mettez dans la honte comme ça. Des essola comme vous.
Mais vous êtes incapables d'assumer votre trahison. C'est vous qui méritez d'être hués et conspués.

Vous, familles de Paul Biya, ses proches, ses amis et ses privilégiés, honte à vous bande de traîtres! Sales traîtres! C'est vous qui avez vendu votre frère, proche et ami le président Paul Biya et vous voulez que Patrice Nganang soient punis à votre place, malhonnêtes en plus.
Eva (Gabon) le 16/12/2017 à 07:46

<< précédente 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10 ... 9840 suivante >>
Messages : 1 à 40 Page : 1 Nombre de messages : 393574

Parle ta part, je parle ma part
Talk your own, I go talk my own

Nom ou pseudo : *
E-mail :
Ville :
Pays : *
Message : *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite :(à quoi ca sert ?)