Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Championnat national

Portrait : Jean Abanda, l’envie de grandir

Camfoot

Tout avait commencé par un bras de fer avec les dirigeants du Tonnerre Kalara club de Yaoundé, qui le jugeaient « trop jeune » et pas assez balèze pour intégrer leur équipe en début de saison. Mais l’entraîneur Dieudonné Nké, à la recherche d’un défenseur central de métier a rapidement imposé la volonté de l’avoir dans son effectif, pour ses qualités techniques, physiques et athlétiques. C’était ça ou rien. Résultat, Jean Nicolas Abanda, dix-neuf ans le 6 juin prochain, était prêté au TKC pour une saison.

Le 14 mai 2014
commentaires

Malgré les accords et la signature de contrat, les premiers jours de Jean Nicolas Abanda au Tonnerre Kalara club de Yaoundé ne sont pas (très) paisibles. « On me disait que je ne peux pas jouer en première division parce que je suis encore très jeune. Nos dirigeants se demandaient : pourquoi le coach a amené un enfant en première division ? », se souvient le joueur. Mais, « grâce à mes efforts, ma constante volonté de travailler et de progresser, le respect des règles, j’ai réussi à m’imposer », ajoute-t-il. Comme quoi le travail paie, au point d’être presqu’indispensable pour le club d’Emile Onambélé Zibi. En 16 matches disputés en Ligue 1 camerounaise, il a été titularisé à 14 reprises, avec 3 buts inscrits à son compteur. Pas mal pour un défenseur central. Même si son club (dans la zone rouge) ne brille pas autant.

<span class="caps">JPEG</span> - 55 ko

Il faut dire qu’il impressionne, Jean Nicolas Abanda. Tous ceux qui l’ont côtoyé ces dernières semaines, des sélectionneurs nationaux U20 et A’, à ses différents adversaires en championnats, son entraîneur et ses coéquipiers, tous n’en disent que du bien. « Après les Emmanuel Kundé et Rigobert Song, c’est l’un des rares défenseurs centraux camerounais qui soit doté de bonnes capacités défensives et offensives avec de très bonnes relances. C’est l’un des meilleurs défenseurs du championnat », lance Joachim Essomba, président de la Jeunesse académique et sportive de Ngoulemakong (JASN). Des qualités qui lui ont d’abord valu une place au sein de la sélection nationale junior pour le stage préparatoire du match Burundi – Cameroun, qualificatif pour la Can U20. Malheureusement blessé, Jean Nicolas n’effectuait pas le déplacement pour Bujumbura.

<span class="caps">JPEG</span> - 254.9 ko

« Jusqu’à présent, j’ai toujours mal de ne pas avoir pu effectuer le voyage pour le Burundi avec la sélection U20. Pour une première sélection, c’est triste de manquer ce genre de rendez-vous. Mais néanmoins, la victoire de mes camarades me console », souffle-t-il. Une convocation appelant une autre, Jean Nicolas Abanda est ensuite appelé chez les Lions amateurs pour son premier regroupement à Yaoundé le 9 mai dernier. Produit de la Jeunesse académique et sportive de Ngoulemakong depuis 2011, Jean Nicolas est aujourd’hui courtisé par plusieurs clubs de Ligue 1 camerounaise et de l’étranger. « S’il continue à travailler, il ira très loin dans le football », ajoute le président de son club formateur. Jean Nicolas Abanda le croit aussi d’ailleurs. Devenir meilleur l’obsède. C’est pourquoi il bosse sans relâche, pour muscler son jeu défensif.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon