Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Moumi Ngamaleu, le cheveu dans la soupe de l’adversaire

Camfoot

Le jeune milieu de terrain camerounais de 19 ans, en plus d’être une pépite pour son club, Coton sport de Garoua, constitue également un caillou dans la chaussure des défenseurs.

Le 30 avril 2014
commentaires

Le Lundi 21 avril 2014, sous le ciel de Djoumassi, localité située à l’Ouest de Garoua, la capitale régionale du Nord où est basé le centre d’entrainement de Coton sport, un gamin à peine la vingtaine dessine sur un terrain des arabesques avec une balle. Il faufile d’un copain à l’autre sans s’en séparer et ne le fait qu’en temps opportun. Nicolas Mouni Ngamaleu, 19 ans 9 mois, se joue aussi bien de son espièglerie à l’entrainement qu’en match officiel. La veille encore lors de la victoire, 2-1, de Coton sport de Garoua à domicile sur le Petro Athletico de Luanda, en match aller des 8ès de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football, le petit lutin a déstabilisé le jeu angolais en donnant du tournis aux défenseurs adverses, dès son entrée en jeu à la 53e minute à la place de Richard Basama, alors que son équipe était tenue en échec, 1-1, par les visiteurs.

D’un couloir à l’autre, l’ancien sociétaire du Canon sportif de Yaoundé (2011-2012) balade des sprints avant de repiquer dans l’axe s’essayer au tir, lorsqu’il ne se fait pas simplement altruiste en délivrant des passes de but pour des actions parfois vendangées. Et lorsque ça ne lui réussit toujours pas, Nicolas s’essaye dans son dada, à porter la balle au grand dam des défenseurs angolais, qu’il met en déroute de sa gestuelle, du haut de son mètre 82, ou de ses dribles avec une facilité déconcertante qui sont tels que, réussis, le défenseur adverse n’a d’autre choix que de le prendre à partie. Il peut dès lors se sentir utile lorsqu’il est à l’origine du but victorieux (Manga Mba, 73e) de son équipe obtenu sur un coup-franc. Là encore, le natif de la région de l’Ouest, passé par la jeune équipe de Musango FC de Yaoundé ne s’arrête pas dans son quinzième match de la saison, toutes compétitions confondues (dont 10 comme titulaire). Puisqu’avec un compteur toujours vierge –là où il a disputé 38 matches pour 4 buts inscrits la saison dernière-, le petit lutin camerounais n’a eu cesse de chercher en frappant à quatre reprises sur les 11 tirs cadrés enregistrés par son équipe lors de ce 8è de finale aller, remporté grâce en partie à lui. Et qui, par-dessus tout, a le triomphe modeste : « j’ai juste apporté un plus et un peu de motivation », affirme Nicolas Moumi.

Qualités et faiblesses

Didier Gomes, son entraineur aura aussi eu le nez creux en le jetant dans le cours du jeu, car il a fait « un grand bien à l’équipe. Je crois que c’était une de ses meilleures entrées », analysait le technicien français au sortir de la partie, avant d’ajouter que « Moumi est un joueur qui s’appuie sur un très fort potentiel, à la fois physique et technique. On a rien à lui reprocher collectivement, il travaille bien ». Seulement, ces éloges ne sont pas dénués d’observations pertinentes à l’endroit du joueur qui a encore, à en croire son manager, une grande marge de progression à effectuer : « il lui reste à développer un sens tactique beaucoup plus aiguisé, et surtout à développer une nouvelle philosophie de jeu. Je crois qu’il doit avoir comme objectif de devenir un titulaire à part entière de cette équipe », poursuit Didier Gomes. Des remarques que le joueur champion du Cameroun 2013 prend aussi modestement. Et qui dans la quête de la perfection, reconnait avoir « encore beaucoup à apprendre », acquiesçait Nicolas Moumi, dont l’un des vœux, comme chez tout footballeur, est de terminer un jour en sélection nationale fanion, surtout quand il a déjà fait ses classes en sélections inférieures, chez les U17 et les U20.

Armel Kenné

Fiche :

  • Noms : Moumi Ngamaleu
  • Prénoms : Brice Nicolas
  • Poste : Milieu
  • Age : 19 ans
  • Taille : 1m82
  • Poids : 71 kg
  • Matches : 15 matches (10 comme titulaire)
  • Anciens clubs : Musango de Yaoundé, Canon de Yaoundé
  • Sélections : U17, U20
  • Palmarès : Champion du Cameroun (2013), Demi-finaliste de la Ligue des Champions (2013)

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon