Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Point de vue
  • Lions Indomptables : des joueurs « ndolè », un agent « ndolè » et un staff «  (...)

Lions Indomptables : des joueurs « ndolè », un agent « ndolè » et un staff « ndolè » ?

Clarence Seedorf joue sa réputation et sa carrière dans cette première aventure africaine avec les Lions Indomptables. Ses premiers pas ont été mis à mal par un entourage un peu trop déséquilibré. Lorsque dans le discours, on décide de justifier l’absence du meilleur joueur de l’équipe et de la CAN 2017 et celui du capitaine, par le fait que leur championnat soit peu compétitif, il faut s’y tenir. Un championnat peu qualitatif peut-il avoir des joueurs de grande classe, des valeurs sûres ? La réponse est oui.

Le 8 septembre 2018
commentaires

C’est de ce championnat que sont partis Witsel et Carasso pour être des titulaires indiscutables dans l’équipe national belge qui ne manque pourtant pas de talents.

Dans un autre sens, ce championnat serait tellement nul et peu compétitif qu’un grand coach comme Seedorf, himself, celui qui a instauré une si horrible règle, nommé entraineur du Shenzhen Football Club, en championnat de Chine de football D2 le 7 juillet 2016, a été viré le 5 décembre de la même année, soit seulement cinq mois après sa signature ?

En contrebas de cette appréciation de la vertu, il convoque un joueur blessé de D3 départemental, un joueur pratiquement sans club, un autre dont on dit qu’il est l’un des bons joueurs du championnat sans que preuve en soit.

La levée de bouclier a forcé sans aucun doute le retour de ces jeunes, qui n’avaient rien à faire au sein de cette formation, à être renvoyés manu militari au bercail, même si le discours officiel a enjolivé l’acte.

Si Seedorf ne se reveille pas à temps, la berezina va définitivement s’installer, comme aux beaux souvenirs des années 2009 à 2014. Si l’éléphant n’est plus dans la pièce, il souffle vers la pièce et y rythme le quotidien.

Ces sélections, ces discours douteux ont un seul point de convergence. Et il mène vers l’homme de la normalisation... Ndolè Ndolè Ndolè, vous avez dit ?


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon