Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

La Chronique de Léon : M. Owona peut-il laver plus blanc ?

Camfoot

Monsieur Owona n’aurait pas, selon la rumeur, le moindre ennemi. Cela n’est pas raisonnable pour un homme public de sa trempe et, en toute honnêteté, c’est plutôt inquiétant. Car si cela était avéré, une telle tare serait rédhibitoire pour l’accès au pinacle d’un comité justement chargé de mettre la main dans le cambouis, de secouer des fourmilières et, en définitive, de fâcher beaucoup de gens.

Le 31 juillet 2013
commentaires

Ce qui n’est pas une rumeur toutefois, c’est que M. Owona a la fesse bien tondue et, en bon séducteur, aime plaire à tout le monde. Nous n’allons pas battre froid à un grand mandarin qui, chose rarissime dans le sérail, a la réputation de ne pas se conduire comme un soudard, mais nous devons lui rappeler qu’il ne saurait, ni par coquetterie de dandy vieillissant ni par étourderie, perdre de vue le trophée qu’il a été chargé de ramener.

La lamentable situation dans laquelle se trouve la gouvernance du football camerounais est étroitement liée au désespoir que cause l’impossibilité matérielle de mettre le président de la Fécafoot à la porte par des voies légitimes. Tout tourne autour de la fonction de président, des conditions d’accès à cette fonction, des pouvoirs et attributions connexes et, c’est indéniable, de l’absence d’un contre-pouvoir. C’est là le nœud du problème. M. Owona ne peut pas ne pas le savoir.

Relecture, retoilettage, remise à plat, refondation, du blabla que nous ont servi ad nauseam des générations de MINSEP totalement étouffées par la puissance du président de la Fécafoot. Tout cela n’a servi à rien, peut-être juste à amener les gogos que nous sommes à croire que les pouvoirs publics et les grands acteurs de la planète foot faisaient quelque chose. Mais nous nous doutions alors et nous sommes convaincus maintenant que la citadelle que M. Iya, pour ne citer que lui, avait érigée, était imprenable. Il n’a pratiquement jamais été possible, quelle que soit la qualité de l’assaut, de battre M. Iya à un quelconque scrutin.

Le travail de M. Owona est quand même assez aisé, à la fin. Tout ce qu’il a à faire, tout ce qu’on attend de lui, c’est qu’il donne une chance à l’alternance au sommet de la Fécafoot. Il suffit, pour ce faire, de simplifier les conditions d’accès à la présidence, de colmater deux ou trois poches de corruption et de fermer un ou deux circuits de clientélisme qui rendent les divers comités de la Fécafoot pratiquement inopérants.

Il restera juste au professeur président, pour faire bonne mesure, de redéfinir les rapports qui doivent exister entre la Fécafoot et l’État en réaffirmant clairement que c’est à la Fédération que revient le privilège exclusif de diriger le football camerounais au Cameroun et à l’étranger, parce que le football est une activité privée qui doit être, comme cela se passe ailleurs avec beaucoup de bonheur, gérée par une institution privée. Accessoirement, le professeur devrait demander que soit abrogé le vieux décret de M. Ahidjo qui ne fait même plus rire même s’il nourrit beaucoup de personnes. Cela permettrait enfin à M. Owona d’accéder au hit-parade des hommes honnis de la République. Ce qui n’aurait rien de négatif dans ce cas-ci.

Léon Gwod


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 1er août 2013 à 02:59, par tseg2001 En réponse à : La Chronique de Léon : M. Owona peut-il laver plus blanc ?

    Toi qui affirme que JO aime plaire,

    je dois quand même te rappeler qu’il a ouvertement menacé de porter plainte à la CRTV suite à des déclarations de Jean Lambert du temps où il fut Ministre des sports. Ce que nous apprécions tous en lui, c’est qu’il a l’image d’un homme qui aime l’effort, la compétence, il nous apparait aussi comme quelqu’un d’intègre et surtout, il s’est éloigné de l’administration et semble avoir voulu dire : « C’est autour des jeunes... »

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2013 à 05:50, par rasta En réponse à : La Chronique de Léon : M. Owona peut-il laver plus blanc ?

    Tout est bien dit dans cette chronique, sauf une chose : Joseph Owona a bien au moins un ennemi dans la république, c’est Vincent Onana.

    Vincent Onana a été envoyé en prison par le Ministre Owona parce qu’il avait clairement affirmé son intention de faire de la Fecafoot une fédération autonome et Owona ne l’a pas entendu de cette oreille. Il a monté une histoire (soutenu par la presse et financé par l’argentier de l’époque Akame Mfoumou) de billets de la CM 98 vendu par Onana. L’opinion puissamment manipulée a mordu. Il en a profité pour envoyer (abusivement) Onana en prison. 2 ans plus tard Onana a été blanchi par la justice. Mais l’objectif était atteint. Onana n’était plus Président. Surtout quelqu’un de moins pugnace de plus docile a pu lui succéder : Iya Mohammed. On connait la suite.

    C’est vrai qu’on parle là du Owona Minsep. Aujourd’hui, il ne l’est plus. Peut-il par conséquent adopter une autre posture ? En clair peut-il aider la commission a atteindre les objectifs fixés par la Fifa que l’édito de Léon Gwod énumèrent assez clairement ? Wait & see.

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2013 à 07:04, par abel alexis En réponse à : La Chronique de Léon : M. Owona peut-il laver plus blanc ?

    Bonjours à tous,

    Depuis l’intronisation de « Massa YO », je suis estomaque par tous ces articles qui passent à la loupe ces moindres fais et gestes... Je ne vois pas en quoi cet activisme contribue à infléchir ou à faire avancer quoi que ce soit. Ce « voyeurisme primaire » me semble à la limite de l’indécence voir saugrenu...

    Oui, « Massa YO » doit à tout un peuple une lueur d’espérance en termes de résultats visant à mettre la gouvernance de notre sport roi su de bons rails. Mais de grâce, laissez lui un minimum de temps pour agir avec son équipe s’il vous plait !

    S’agissant de l’affaire « Onana Vincent », QUE LE PREMIER CAMEROUNAIS QUI PRENDS REGULIEREMENT DES DECISIONS ET QUI NE S’EST JAMAIS TROMPE LUI JETTE LA PREMIERE PIERRE !

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon