Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Point de vue
  • Abdouraman au sujet de Eto’o - CAN 2019 : « il faut rendre à César ce qui (...)

Abdouraman au sujet de Eto’o - CAN 2019 : « il faut rendre à César ce qui revient à César ! »

Le tombeur de Tombi A Roko ne tarit pas d’éloges sur l’apport de Samuel Eto’o dans le retour Sans minimiser le rôle de la diplomatie camerounaise dans la résolution de la crise avec la CAF concernant l’organisation de la CAN 2019, j’ai été très étonné de constater que presque tout le monde a passé sous silence le rôle Ô Combien crucial joué par Samuel Eto’o Fils dans la résolution de ce problème qui semblait insoluble au mois de juillet 2017 !

Le 16 mars 2018

Ayant suivi de très près cette affaire et ayant même parfois été acteur de certains épisodes, je sais très bien que si nous avons pu garder l’organisation de la CAN 2019, c’est principalement grâce à lui.

Pour preuves, les nombreuses déclarations du Président de la CAF lui-même qui n’a jamais fait mystère du rôle joué par Samuel Eto’o dans la résolution de cette crise.

Dieu sait que nos désaccords ont été très nombreux ces dernières années, mais cela ne m’empêche pas aujourd’hui de tirer un coup de chapeau au 9 comme on aimait l’appeler du temps de la splendeur récente des Lions Indomptables. Tant l’organisation de cette CAN est vitale pour l’avenir de notre football.

Oui, même lorsqu’on a des désaccords, rendons toujours à César ce qui revient à César et ce n’est que comme ça que notre pays pourra avancer.

Cependant, tout n’est pas définitivement acquis, et le même Président de la CAF nous l’a rappelé il y’a quelques jours à Kigali en lançant à un journaliste camerounais cette phrase pleine de sens... « Vous les Camerounais, vous voulez cette Can ? Eh bien cela dépend de vous. Si cela ne se passe pas, c’est vous ! Vous faites croire que le mauvais vient toujours de l’extérieur. Faites comme votre président de la République, faites comme Samuel Eto’o, travaillez pour qu’elle ait lieu ! Arrêtons la polémique. Travaillons ! Il y a trop de gens qui ne travaillent pas dans ce sens, qui créent des intérêts personnels. Ces personnes rament à contre-courant. »

S’adressait-il à l’actuel Ministre des Sports et à son entourage ?

En tout cas, à bon entendeur, salut !


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 17 mars 2018 à 21:29, par bamyaben En réponse à : Abdouraman au sujet de Eto’o - CAN 2019 : « il faut rendre à César ce qui revient à César ! »

    @Rasta,
    « Il ne faut pas oublier que si la can a été retirée au Maroc en 2015, c’est parceque le Maroc ne voulait pas l’organiser selon les termes du cahier de charges pour lequel ils avaient préalablement donnés leur accord... » ????

    Mais qu’est-ce que tu racontes là ? C’est le Maroc qui avait lui-même renoncé à l’organisation de la CAN 2015 en invoquant un motif fallacieux pour cacher le vrai motif. Il prétendait se protéger contre la contamination de l’épidémie d’Ebola qui sévissait à l’époque dans certains pays africains qui n’étaient d’ailleurs pas qualifiés pour cette CAN. En réalité, les marocains avaient renoncé à organiser cette CAN parce qu’ils n’avaient pas une équipe compétitive et pour rien au monde n’auraient accepté voir leur meilleur rival et ennemie socio-économico-polico-sportif le gênant et très encombrant voisin l’Algérie considérée à l’époque comme l’épouvantail, la meilleure équipe africaine et la favorite de cette CAN venir avec ses millions de supporteurs bruyants, très excités et capables des pires déviances soulever ce trophée tant convoité sur leur sol.

    • Le 18 mars 2018 à 07:44, par Rasta En réponse à : Abdouraman au sujet de Eto’o - CAN 2019 : « il faut rendre à César ce qui revient à César ! »

      Mon frère Bamyaben, ce que tu dis par rapport aux raisons du retrait de l’organisation de la can au Maroc, tout au moins pour ce qui est d’ebola, je le sais. J’ai simplement pas voulu m’apesantir sur ce détail parce que ça n’était pas là l’essentiel de mon propos. Du coup je me suis contenté d’écrire que c’est parce que le marocains n’ont pas voulu respecter les termes du cahier de charges, ce qui d’un point de vue du droit est vrai.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2018 à 20:41, par Patrico En réponse à : Abdouraman au sujet de Eto’o - CAN 2019 : « il faut rendre à César ce qui revient à César ! »

    @Rata ,reconnaissons quand même à Eto’o d’avoir normalisé les relations entre Ahmad et le Cameroun concernant cette can 2019 tellement les rapports entre les 2 parties étaient conflictuels.C’est ,tout à l’honneur du Cameroun d’avoir un fils qui compte dans le concert du football mondiale.Pourquoi toujours polémiquer la où ,nous devons,nous enorgueillir .Le monde entier nous envie Samuel Eto’o, qu’on l’aime ou on ne l’aime pas !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2018 à 01:52, par small lion En réponse à : Abdouraman au sujet de Eto’o - CAN 2019 : « il faut rendre à César ce qui revient à César ! »

    Camfoot nous reclamons 1 article sur Salah le meilleur joueur africain de tous les temps....2e derriere Messi actuellement. Ce quil fait en temps quailier a Liverpool aucun joueur africain ne la fait auparavant. Apres avoir dechire le calcio il fait de meme en Angleterre. Il be lui reste plus que lespagne. Jespere me voir au barca ou au real

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2018 à 20:35, par Anaba En réponse à : Abdouraman au sujet de Eto’o - CAN 2019 : « il faut rendre à César ce qui revient à César ! »

    Et ce monsieur pense qu’on a besoin de son opinion ?
    Pour qui se prend t-il ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2018 à 17:15, par Rasta En réponse à : Abdouraman au sujet de Eto’o - CAN 2019 : « il faut rendre à César ce qui revient à César ! »

    Abdourahmane à tout faux. Le Cameroun ne doit en rien l’organisation de la can 2019 à Etoo. Le Cameroun organisera la prochaine can parce qu’elle a été candidate et désignée par la caf pour organiser cette can. Hayatou a été clair à ce sujet : Ahmad n’a aucun pouvoir pour retirer l’organisation de la can au Cameroun, c’est au bureau exécutif de la caf que revient cette prérogative. Et même le bureau exécutif ne peut pas retirer l’organisation d’une compétition majeure sans l’accord clair ou tacite de l’organisateur désigné au risque de poursuites judiciaires qui pourraient lui coûter jusqu’à l’existence de la caf.
    Il ne faut pas oublier que si la can a été retirée au Maroc en 2015, c’est parceque le Maroc ne voulait pas l’organiser selon les termes du cahier de charges pour lequel ils avaient préalablement donnés leur accord, ce qui n’a jamais été le cas du Cameroun. Le Cameroun est même allé plus loin. On a accepté les termes d’un 2e cahier de charges, alors qu’on en était pas obligé. L’intrusion de Etoo dans ce dossier, c’est du fait de la frilosité doublée de l’incompétence des personnes en charge de ce dossier. Point. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’on n’avait pas besoin de Etoo d’une part, et que d’autre part, c’est le Cameroun qui va organiser la can 2019. L’opinion de Ahmad sur ce sujet, on s’en fout éperdument.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2018 à 10:04, par sanni orou pibou En réponse à : Abdouraman au sujet de Eto’o - CAN 2019 : « il faut rendre à César ce qui revient à César ! »

    Abdouramane, le ridicule ne tue pas dans ce pays appelé Cameroun ! Ce monsieur du temps de Tombi a tout fait pour que le Cameroun soit piétiné dans les instances du football africain et mondial ! N’est ce pas le même qui a été jusqu’à suggérer à la CAF que le Cameroun ne participe pas à la Can 2017, parce que son ennemi Tombi était à la tête de la FECAFOOT ? Imaginez si c’est Ahmad qui était à la tête de la CAF en ce temps le cameroun n’aurait certainement pas participé à cette CAN 2017 ! Aujourd’hui il vient parler des intérêts du pays !!! N’importe quoi !!!

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon