Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Njongo Priso à l’essai à Nancy

Camfoot.com

Njongo Lobè Priso est à Nancy depuis quelques jours. L’attaquant du Fovu de Baham, qui a participé à la victoire des Lions Espoirs au Tournoi des 8 Nations en Afrique du Sud fait des essais dans ce club de l’Est de la France. Dans l’attente d’une décision des dirigeants nancéens, Njongo s’entraine dans un nouvel environnement qu’il découve petit à petit...

Le 8 août 2007
commentaires

« Je suis les entrainements avec le groupe de l’équipe réserve de Nancy, groupe qui m’a bien accueilli. »Le ton est donné. Arrivé du Cameroun mercredi dernier, Njongo Lobè Priso a rejoint Nancy le même jour en train. Avant son départ, à la gare de l’Est, il a eu la chance de croiser l’ancien Lion Indomptable Kana Biyik. Le frère d’Omam a pu en quelques minutes lui raconter ses débuts en France, à Metz puis au Havre. « Il ne faut pas avoir peur durant les essais » conseille-t-il au novice. « Ce sont des hommes comme toi, vous jouez le même football, avec le même ballon. Même si terrains ne sont pas les mêmes qu’au pays, fais ce que tu sais déjà faire, et tout ira bien ».

Njongo avec Kana Biyik (à gauche)

Njongo, le sourire crispé peu avant de monter dans le TGV-Est semblait bien plus détendu une fois sur place, quelques jours après.« J’ai trouvé du bon gazon, je peux bien amortir mon ballon et faire de bonnes passes. On est à l’aise. Je joue avec mon propre matériel, mes godasses que j’ai ramenées du Cameroun. J’attend de voir la suite. » Logé au centre de formation, le jeune joueur y dort et y prend tous ses repas. Les moins de 16 ans et les moins de 18 ans du club sont ses compagnons de dortoir, tout comme Bill Nguémo, le petit frère de l’autre.

Après les premiers entrainements jeudi et vendredi, Njongo a reçu la visite de Landry Nguémo. L’international camerounais de Nancy l’a ensuite invité à diner, avant son départ pour Rennes pour jouer la 1re journée du championnat. « Il m’a parlé du club et de son fonctionnement, et m’a souhaité bonne chance pour mes essais ». Le lendemain, lors d’un match amical à Epinal, Njongo ouvre marque lors de ses quarante-cinq minutes sur le terrain, avec un score final de 2 buts partout. Il rappelle :« je suis un avant centre, et on attend de moi des buts ! Je vais essayer de faire le maximum pour en marquer plusieurs, ou alors faire des passes décisives, qui sont aussi un apport. Je donnerais le meilleur de moi-même pour aider le groupe ».

Départ pour Nancy

Le soir, toute l’équipe réserve se retrouve dans la salle de jeux pour suivre le match des pros à Rennes.« C’était très bien, ils ont gagné sur deux contres efficaces » commente le camerounais de repos dimanche et lundi. Son programme de la semaine ? « Mardi, nous avons eu deux séances d’entrainement. Le reste de la semaine, on aura une séance par jour, en attendant le premier match de championnat de CFA, le dimanche 12 Août, si je suis retenu bien sûr. »

Sélectionné en Espoirs pour le Tournoi d’Afrique du Sud fin juin, Njongo a eu un peu de mal au début, « à cause de la température là bas. » Il faut dire qu’en Afrique australe, c’est l’hiver en juillet. « Je pense que ça nous a empeché de nous exprimer au premier match que nous perdons contre le Bostwana. Le groupe était assez compact, il y avait une bonne ambiance entre nous, ce qui nous a permis de monter en puissance et de remporter le trophée. Les Lions sont des guerriers ! » Contre l’Afrique du Sud, en poules, Njongo trouve que malgré « l’environnement et de l’arbitrage, c’était le plus beau match du tournoi, gagné finalement 3-2 ». A son crédit ce jour là, deux passes décivises pour le buteur Bekamenga.

Les Espoirs du Cameroun
Reçus en grande pompe à Yaoundé après leur victoire en Afrique du Sud, début juillet 2007. Njongo Priso est debout, au 2e rang à gauche.

Le futur nancéen (?) participe à tous les matches excepté la demi-finale, mais n’est pas retenu pour les Jeux Africains mi-juillet.« Tout va bien tout de même avec les coachs, et j’espère bien retrouver le groupe pour les prochains matches » (*). Parallèlement à la recherche de son visa pour l’Europe, Njongo suit les performances de ses coéquipiers. « La radio nous donnait des informations, et j’allais au net de temps à autre pour vérifier comment ça se passait. A son retour à Yaoundé, j’ai appellé mon co-chambrier Alexis Enam, le vice-capitaine. On a discuté un peu, et je l’ai félicité. Nous étions sûrs après l’Afrique du Sud que nous allions également remporter les Jeux. »

Comment le joueur se sent après ces quelques jours d’essais à Nancy ? « Je suis ici par rapport à mes qualités et mes capacités, c’est le travail depuis la base qui me permet d’être ici aujourd’hui. La finalité n’est pas encore là, mais la première étape a été franchie. Maintenant, le plus dur reste à venir. Je suis ici pour faire des essais, si c’est concluant, tant mieux, je serais content. » Njongo n’en n’est pas à ses premiers essais puisqu’il en avait déjà fait au Cameroun.« En partant de Douala pour aller jouer à Baham, je suis allé faire un essai là bas, que j’ai réussi. C’est comme cela que j’ai pu jouer à Fovu ». Malgré la relative solitude inhabituelle pour lui, les soirs dans sa chambre du centre de formation de Nancy, le joueur trouve le temps d’aller écouter un peu de musique du pays avec Patrick Ntolla, l’un des jeunes camerounais du club. Ce stagiaire nancéen, longuement blessé, et qui retrouve maintenant ses sensations a joué par le passé dans l’équipe nationale junior du coach Souleymane Aboubakar.

La décision par rapport aux essais tombera certainement à un moment cette semaine, et Njongo semble confiant : « c’est mon métier, je suis préparé. Je m’attend à tout et je suis bien, j’ai confiance en moi même, je sais que ça va aller. »

(*) Njongo Priso fait partie de la liste des convoqués pour Botswana-Cameroun du 22 Août prochain, qualificatif pour les J.O 2008 de Pékin.

Jean-Pierre Kongué Esso


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches