Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Nantes et Catelletto ont tenu une mi-temps contre Paris Saint-Germain

FC Nantes

Face au Champion de France en titre, les Jaune et Vert, pourtant auteurs d’une belle première période, ont craqué dans le second acte devant une équipe parisienne plus réaliste après le retour des vestiaires (0-3). L’entame de la partie est équilibrée entre les deux formations. Si les Parisiens essaient de monopoliser le terrain et le cuir, ce sont bien les Jaunes qui se procurent la première très grosse occasion de la partie. Après un superbe numéro de Kolo Muani le long de la ligne de touche, Simon, esseulé au deuxième poteau ne parvient pas à pousser le ballon dans les filets déserts de Navas.

Le 1er novembre 2020
commentaires

Le Nigérian sera contraint de laisser sa place, quelques minutes plus tard, blessé. Nantais et Parisiens se font face et après avoir failli être passeur, Kolo Muani est tout proche de se transformer en buteur. Le néo-international Espoirs est trouvé à l’entrée de la surface de réparation. Sa frappe enroulée, après un crochet sur Pereira, passe à quelques centimètres de la lucarne de Navas, qui n’avait pas bougé (36’). Les hommes de Thomas Tuchel, plus insistants sur la fin de période, passent à leur tout près de prend l’avantage. Mbappé est d’abord empêché in extremis par Appiah (41’), avant d’être trouvé au point de penalty par Sarabia. La reprise en une touche de l’international tricolore est trop croisée (42’). Heureusement pour le FC Nantes. Dans les dernières secondes du temps additionnel, ce même Mbappé s’écroule dans la surface. M. Ben El Hadj ne bronche pas et renvoie finalement les vingt-deux acteurs sur ce score nul et vierge.

Au retour des vestiaires, Paris, sur la lancée de sa fin de première période, repart vers l’avant. Ruiz, entré en jeu, combine avec Mbappé. Le natif de Bondy centre au deuxième poteau, au sol. Herrera, seul, reprend parfaitement le ballon du pied gauche et ouvre le score (0-1, 47’). Le coup est dur pour les Jaunes. Impuissant sur la réalisation d’Herrera, Lafont s’interpose cette fois-ci sur un corner rentrant de Mbappé (52’). Dix minutes plus tard, M. Ben El Hadj désigne le point de penalty après un contact (vraiment ?) entre Castelletto et Mbappé. Une décision confirmée malgré des ralentis qui semblaient dire le contraire… Qu’importe, le numéro 7 parisien s’élance et se fait justice lui-même (0-2 s.p, 65’). Un autre penalty est accordé, moins de cinq minutes plus tard, cette fois-ci en faveur des Jaune et Vert. L’occasion parfaite de revenir dans la partie, à vingt minutes du terme. Mais Bamba, pourtant appliqué, se heurte à la parade parfaite de Navas, parti du bon côté (69’). Un nouveau coup difficile à encaisser, tant l’opportunité était belle de relancer le match. Finalement, les joueurs de la capitale aggraveront encore un peu plus le score. Après une mauvaise passe de Louza, Sarabia, en renard dans la surface, ajuste Lafont d’un ballon piqué en première intention (0-3, 88’).


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches