Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue 1 : Toko et l’OL se cassent les dents face au SCO de Bahoken

Une semaine après le nul (1-1) concédé contre Brest, l’Olympique Lyonnais et Karl Toko Ekambi se sont inclinés sur le terrain du SCO Angers de Stéphane Bahoken (3-0), à l’occasion de la deuxième journée de Ligue 1.

Le 15 août 2021
commentaires

La réussite sourit au SCO Angers. Vainqueurs de Strasbourg (0-2) en ouverture de la saison il y a une semaine, Stéphane Bahoken et ses coéquipiers ont récidivé ce dimanche, lors de la réception de Lyon. Avec un jeu collectif particulièrement séduisant, Angers a logiquement pris le meilleur Karl Toko Ekambi et ses coéquipiers (3-0), pour le compte de la 2e journée de Ligue 1.

Un seul Camerounais était titulaire dès l’entame. Il s’agit de Karl Toko Ekambi. Autant le dire, l’attaquant de Lyon est totalement passé à côté de son match. L’ancien joueur de Villarreal aurait notamment pu inscrire le but du 1-1 à la 42e minute, mais a brillé par un manque de réalisme incroyable.

« Comment a-t-il pu rater cette occasion ? Au terme d’une première période peu brillante, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais, sur un ballon en or d’Aouar, a eu l’opportunité d’égaliser, mais a envoyé sa tête à côté du poteau d’un Bernardoni clairement battu. Un énorme loupé qui plombe une copie déjà peu reluisante sur le reste de la partie, avec des grosses difficultés à faire des différences », rapporte Maxifoot. Côté angevin, Stéphane Bahoken a fait son entrée en jeu à la 74e minute, juste avant le dernier but de la partie, signé Ounahi (77e). Angers occupe la première place au classement après cette deuxième journée.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches