Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue 1 : Choupo-Moting, homme du match

Avec BeinSports.com

Pour la troisième journée de Ligue 1 française, l’international camerounais était assis sur le banc lorsque le match opposant son club à Toulouse FC a débuté. Il n’y est pas resté longtemps puisque Cavani va quitter le terrain victime d’une blessure après un choc avec l’ivoirien Max Gradel. Sa performance a simplement été stratosphérique. Ayant gagné en confiance, ce Choupo-Moting, qui a d’ailleurs refusé il y a quelques jours une offre de prêt de Lecce en Italie alors qu’il était poussé vers la sortie, avait l’air du joueur de ses années à Schalke 04.

Le 26 août 2019
commentaires

C’est naturellement qu’il va être fait homme du match.

Si les questions du journaliste de Canal Plus semblaient destinées à l’humilier, il a répondu avec tact et qualité, en toute prestance.

Quand un être vous manque, déjà, et qu’il s’appelle Neymar… Mais quand il y en a un deuxième au bout de 10 minutes et qu’il s’agit d’Edinson Cavani, il fallait un homme providentiel au PSG contre Toulouse, un sauveur. Et dimanche soir, ce n’était pas le rôle de Kylian Mbappé, mais bien d’Eric Choupo-Moting. L’attaquant camerounais a inscrit un but exceptionnel pour délivrer les siens en début de seconde période et les porter vers le succès (4-0).

Sans Neymar, dont l’absence avait été officialisée dans la journée, les Parisiens ont donc perdu rapidement Edinson Cavani sur blessure. Puis Kylian Mbappé à l’heure de jeu, mais il y avait déjà 2-0 en faveur du PSG. Entre-temps, c’est Choupo-Moting qui a délivré les champions de France, une semaine après leur défaite à Rennes. La première d’Idrissa Gueye s’est plutôt bien passée, alors que Thomas Tuchel avait décidé de se passer de Thiago Silva au coup d’envoi. Le capitaine a néanmoins repris son brassard dès la fin de première période, en remplacement d’Abdou Diallo, pris de vertiges (décidément…).

Si Kylian Mbappé a semé la zizanie dès les toutes premières minutes (3e, 4e), Issiaga Sylla a aussi fait trembler Areola (12e). Après la blessure d’Edinson Cavani, il n’y a pas eu beaucoup plus de deux occasions pour les locaux jusqu’à la mi-temps, par Kylian Mbappé encore (21e), et Di Maria (40e). Choupo-Moting, après une première opportunité dès la reprise (46e), a ensuite sorti cet enchaînement « zidanesque » (1-0, 50e) dans la surface. Le malheureux Mathieu Goncalves a ensuite doublé la mise contre son camp (2-0, 55e), puis Baptiste Reynet a pu briller en repoussant un penalty de Di Maria (71e).

Mais pas face à Choupo-Moting, l’homme du soir qui s’en sort avec un doublé (3-0, 76e) et tout près d’un triplé (82e), et pas non plus sur cet ultime coup de casque de Marquinhos sur corner (4-0, 83e). Le PSG a des plaies à panser, toutefois cette soirée inattendue a quand même quelque chose de rafraîchissant.

<span class="caps">JPEG</span> - 166.1 ko

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches