Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Les Lions en Club : Que fut l’année 2019 pour Onana et Ajax Amsterdam ?

André Onana est un gardien dans la droite lignée de Thomas Nkono. Calme, énergique, passionné, il fait lui-même sa rétrospective de l’année 2019 en club. Entre son amour pour son club, celui qui lui a permis de confirmer sa qualité et son rôle de père qu’il prend très au sérieux, il se sait un des rouages importants pour ses coéquipiers et espèrent être trouver la lucidité « entre rester calme et collégial et réagir avec force et précision ».

Le 3 janvier 2020
commentaires

Rétrospective 2019

Fait marquant :

« La victoire 4-1 contre le Real Madrid. Incroyable. Un match incroyable. A domicile, nous avions perdu sur le score de 2-1. Tout le monde pensait que nous n’avions aucune chance. Et puis la grandeur de ce stade, le Santiago Bernabéu, qui bouillonne, avec 80 000 personnes dans ses hautes tribunes escarpées. C’était une soirée magique. »

Point triste :

« La défaite 3-2 en demi-finale contre Tottenham Hotspur. Surtout la façon dont nous avons perdu. »

Personnalité de l’année :

« Mon fils, André junior. Il a presque deux ans et me ressemble. Il n’est calme que lorsqu’il dort. Il est sur tout, je dois le corriger tout le temps. Mais ça ne vous surprend pas, n’est-ce pas ? J’ai aussi beaucoup d’énergie. »

Meilleur souvenir ?

« La victoire 2-1 sur la Juventus. Gagner contre le Real Madrid n’aurait été ni une chance ni une coïncidence, et on a eu cette confirmation contre la Juventus. »

Qu’espérez-vous ne pas revoir en 2020 ?

« La défaite. Au début de 2019 et à la toute fin, nous avons perdu trop de fois. On a pris beaucoup de buts contre aussi. Grâce à toute l’expérience que nous avons acquise, je suis maintenant l’un des joueurs importants de l’équipe. Je dois aider les gars moins expérimentés et les nouveaux joueurs. Je dois trouver cet équilibre : entre rester calme et collégial et réagir avec force et précision ».


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 3 janvier à 16:20, par Rasta En réponse à : Les Lions en Club : Que fut l’année 2019 pour Onana et Ajax Amsterdam ?

    Onana le nouveau Thomy ? C’est bien vu. Il rappelle tellement Thomy dans sa façon de jouer : calme, intelligence dans ses choix de jeu, très bon du pied (depuis Thomy, je n’ai plus vu un gardien de but aussi précis, aussi sûr de lui du pied). Extrêmement talentueux, il est clairement dans la lignée du plus grand gardien de but qu’il m’a été donné de voir jouer (les seuls très grand que j’ai pas vu vraiment jouer c’est Yachine, Banks, Maier). Cependant il y a 2 points sur lesquels Onana risque d’avoir du boulot pour égaler Thomy : sa détente horizontale, mais aussi cette espèce de nonchalance, mêlée à de la décontraction qui a fait dire de Thomy à un journaliste de l’hebdo français l’express, qu’il était le joueur le plus élégant et le plus décontracté de la cdm 82. C’était si bien dit et si juste de le dire que Thomy était très beau à voir jouer. Onana aussi, c’est vrai est beau à voir jouer

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches