Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

France : Choupo-Moting et le PSG en quart de finale de la Coupe

Le Paris Saint-Germain avec l’international camerounais Maxim Choupo-Moting titulaire d’entrée s’est facilement qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France dont le tirage au sort aura lieu jeudi. Au petit trot mais avec une maîtrise de tous les instants, les joueurs parisiens ont facilement mis sous cloche une équipe de Pau totalement dépassée, pour l’emporter 2-0.

Le 30 janvier 2020
commentaires

Sans Neymar resté à Paris, et Mbappé sur le banc de touche – comme Di Maria – les champions de France ont déroulé et ce n’était pas chose aisée sur la pelouse cabossée du stade du Hameau.

Contrairement à Lorient, dix jours plus tôt, les Parisiens ont cette fois pris le match par le bon bout. En s’assurant la possession du ballon, et en faisant courir leurs adversaires, les joueurs de Thomas Tuchel ont réussi à rapidement trouver des espaces. Les deux premiers centres à ras de terre de Sarabia n’ont pas abouti, mais c’est finalement un ballon de Kurzawa pour la poitrine d’Icardi qui a permis à Paredes de trouver l’ouverture (25e).

Entorse du genou pour Dagba ?

En prenant le Palois Zahary de vitesse, l’Argentin réussissait à s’emmener le ballon pour battre de près le gardien béarnais d’une frappe violente du pied gauche. Un soir de première pour Paredes, capitaine pour l’occasion, qui inscrivait là son premier but un an après son arrivée sous les couleurs parisiennes. On se souvient en effet que la LFP avait attribué à Neymar sa reprise victorieuse mais déviée par le Brésilien à Saint-Etienne (victoire 4-0) le 15 décembre dernier. Icardi, le goleador n’a lui toujours pas retrouvé le chemin des filets après cinq matchs, mais il s’est mué en passeur le temps d’une soirée. C’est lui en effet qui va offrir le second but à Sarabia juste après la reprise (53e).

<span class="caps">JPEG</span> - 215 ko

Les 16 700 spectateurs béarnais (dont 700 supporters parisiens) n’ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Leur seul frisson restera cette incursion de Mamadou Gueye dans la surface en seconde période, mais l’attaquant béarnais en oubliera de s’emmener le ballon. Résultat, Sergio Rico le portier du PSG n’a pas eu un seul arrêt à effectuer ce qui permet de mesurer l’intransigeance des Parisiens dans le secteur défensif couplé au caractère inoffensif des Palois. Finalement la seule ombre au tableau de cette soirée réussie reste la blessure (encore une) de Colin Dagba.

Le latéral droit, vraiment intéressant par ailleurs, s’est pris les pieds dans la pelouse déplorable du Hameau, après un tacle défensif, et a dû quitter ses partenaires à la 69e minute. On peut craindre une entorse du genou gauche même s’il faut attendre les examens complémentaires vraisemblablement pratiqués ce jeudi.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches