Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

USD : La première de Sébastien Roques

Camfoot.com

Le technicien français en charge de l’encadrement technique de l’Union Sportive de Douala, Sébastien Roques a tenu sa première séance d’entrainement avec le groupe vendredi 24 janvier dans la cuvette de Bépanda, de 14h à 16h. Premier constat : l’effectif est pléthorique : « On ne peut pas travailler avec plus de 35 joueurs. Pour une équipe professionnelle, ce n’est pas possible. » Confiait-il au terme de sa séance de prise de contact.

Le 26 janvier 2014
commentaires

Pour pallier à ce surplus d’effectif, Sébastien Roques compte réduire le nombre de joueurs : « Une équipe professionnelle compte au maximum 25 joueurs. » Si le nouvel entraîneur des unionistes pense à dégraisser son équipe, il ne cherche pas loin les alternatives : « Pour la séance d’aujourd’hui, j’ai constaté que plusieurs joueurs sont lourds. Cependant, j’ai trouvé de bonnes choses chez les juniors. On pourra surclasser un ou deux joueurs ». Envisage t-il. Néanmoins, il souhaite recruter à certains postes : « Nous avons besoin d’un joueur sur le côté, d’un attaquant et d’un bon gardien de but ».

JPEG - 71.8 ko
JPEG - 99 ko

La séance proprement dite

La première séance d’entrainement de Sébastien Roques avec l’Union de Douala était axée sur le footing, les passes et suite, la possession de balle, une marche de récupération et les étirements.

JPEG - 58.3 ko
JPEG - 50.8 ko

Roques et ses perspectives

Le nouveau patron de l’encadrement technique des Nassaras a déjà planifié un plan de travail. Tous les lundis, il compte organiser des séances de travail avec son staff. C’est au cours de cette réunion que le plan de travail de la semaine doit être élaboré. Les résolutions prises lors de ces travaux doivent être soumises au conseil d’administration. Une réunion d’avant match entre joueurs et encadreurs doit également être organisée chaque semaine : « Sur certaines journées, on doit passer à deux séances entraînements par jour. On doit peut-être réduire le temps entraînements l’après-midi ou il fait très chaud et le remplacer par le travail de spécificité au poste qui est très important dans le football moderne : une fois les attaquants, une fois les défenseurs... » Prévoit le coach français.

Par James Kapnang


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches