Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Interview
  • Fabien Camus : « Je ne suis pas tunisien à la dernière minute »

Fabien Camus : « Je ne suis pas tunisien à la dernière minute »

Camfoot

Naturalisé tunisien à quelques heures du départ des Aigles de Carthage pour Yaoundé, Fabien Camus a parlé de sur sa nationalité tunisienne, des préparatifs de son équipe et du regard qu’ils portent sur Samuel Eto’o au cours de la conférence de presse qu’ils (Camus, Houcine Regad, Khalil Chemam et Ruud Krol) ont tenue à l’hôtel Hilton, leur quartier général vendredi 15 novembre.

Le 16 novembre 2013
commentaires

Pour vous que représente le match du 17 novembre prochain ?

C’est le dernier match des éliminatoires, la dernière ligne droite et on doit tout faire pour essayer de se qualifier.

Quel est la clé du match de dimanche prochain contre le Cameroun ?

La clé du match, on ne doit pas la dévoiler. On aura notre plan de jeu. Le coach et son staff dévoileront le plan le moment venu.

Ce sera votre premier match avec les Aigles de Carthage qu’est ce cela représente pour vous ?

Ça représente beaucoup. J’ai déjà joué contre le Pays Bas en 2008, c’était un match amical. Maintenant je suis prêt. Si le coach fait appel à moi, je serais là pour répondre présent.

Comment votre équipe s’est préparée pour le match de dimanche ?

On s’est préparé très sereinement, en étant très sérieux, en travaillant bien aux entrainements comme on prépare tout match important. On l’a préparé comme tout match important se prépare.

Redoutez vous la forme de Samuel Eto’o ?

C’est un très grand joueur tout le monde le sait, la planète entière aussi. L’équipe du Cameroun aussi est une très grande équipe. Nous allons nous concentrer sur notre équipe et non sur les individualités adversaires.

Au match aller, votre équipe a eu plusieurs occasions que vous n’aviez pas transformées. Est-ce que vous vous dites pour ce match retour : On n’a pas de chance…

Non, non ! On ne pense pas négativement. On est positif. Si on devrait la mettre au fond, on doit tout faire pour la mettre au fond dimanche.

Les journalistes camerounais supposent que vous ne pourriez pas gagner le Cameroun…

J’ai l’impression aussi. Dans leur question, on a peur ? On a peur ? Il y a la pression ? Ils essaient de nous faire passer quelque chose. Mais je ne suis pas du tout d’accord. C’est le jeu, c’est normal, il n’y a pas de problème. On respecte notre adversaire comme, on respecte tout adversaire et nous, on fera notre boulot à la dernière minute. Je suis d’accord

Quel effet ça te fait d’être tunisien à la dernière minute ?

Je ne suis pas tunisien à la dernière minute. Je suis né tunisien. Ma mère est tunisienne. Mon père est français. J’ai l’avantage d’avoir la double nationalité. Malheureusement ça a pris un peu plus de temps. Pour moi, ce n’est pas nouveau ou j’aurais du le faire plus tôt.

Un mot au peuple tunisien…

« Inch’allah » qualification (rire)

Propos recueillis par James Kapnang


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches