Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Interview
  • Abdouraman : « un passage en force pour imposer le SG, M. Tombi A Roko  (...)

Abdouraman : « un passage en force pour imposer le SG, M. Tombi A Roko »

Camfoot

Le président d’Etoile Filante de Garoua sera en audience devant la Chambre d’Arbitrage et de conciliation du Comité national olympique et sportif du Cameroun au sujet de sa requête contestant la légalité des nouveaux statuts de la Fécafoot et la légitimité de l’Assemblée générale qui les a adoptées. Il parle aussi des élections qui se déroulent en ce moment à la Fécafoot et de la crise au sein de son équipe.

Le 20 octobre 2014
commentaires

On ne vous sent plus ces derniers jours alors que l’actualité du football continue, notamment à la Fécafoot. Où êtes-vous passé ?

J’observe les normalisateurs faire. Je les observe user de tous les moyens pour confisquer notre football, y compris les moyens les plus grossiers. Bref, il fallait les laisser abattre leurs toutes dernières cartes et étaler leur trahison aux yeux de tous les Camerounais. Tous ceux qui avaient encore des doutes ont été bien servis avec le début du processus en cours qui n’a rien d’un processus électoral. C’est un passage en force pour imposer le Secrétaire Général de la Fécafoot, M. Tombi A Roko, qui n’a même pas la décence et le courage de démissionner de son poste.

Entre temps les élections se déroulent à la Fécafoot alors que vous avez des requêtes pendantes dans des juridictions. Où en êtes-vous ?

Le Tribunal Arbitral du Sport (Tas) à Lausanne en Suisse va se prononcer d’ici au plus tard le 31 octobre, sur la légalité de la prorogation du mandat du Comité de Normalisation décidée le 21 mars 2014 par la FIFA. Si cette prorogation venait à être déclarée illégale, ce comité serait renvoyé et tous ses actes depuis le 1er avril 2014 seraient annulés, en dehors des contrats passés au nom de la Fécafoot et impliquant des tiers. On reviendrait donc au statu quo ante. En dehors de cette procédure, il y a également celle engagée par Étoile Filante de Garoua auprès de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage (CCA) du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun.

Que reprochez-vous à la Fécafoot au niveau de la Chambre de Conciliation et d’arbitrage du Cnosc ?

Nous contestons la légalité des nouveaux statuts de la Fécafoot et la légitimité de l’assemblée générale du 23 août 2014, qui les a adoptés. Pour nous, les dispositions des alinéas 2 et 3 de l’article 78 de ces statuts vont à l’encontre de celles de l’article 44 alinéa 2 de la loi n° 2011/018 du 15 juillet 2011 relative à l’organisation et à la promotion des activités physiques et sportives au Cameroun. En érigeant le Tribunal Arbitral de Football de la Fécafoot en juridiction de dernier ressort au plan national alors que la loi ne prévoit que la CCA et en imposant l’accord des parties pour la saisine de cette CCA, alors que la loi prévoit que l’une des parties peut la saisir, les nouveaux statuts de la Fécafoot contredisent la loi qu’ils sont sensés obéir. En plus, l’assemblée générale qui s’est réunie le 23 août 2014 était composée de personnes sans qualité compte tenu des sentences rendues par la CCA les 22 et 24 mai 2013 et qui avaient annulé les élections au sein de neuf ligues régionales. Au regard de la loi, ni la Fifa, ni personne d’autre n’a le pouvoir d’annuler une sentence de la CCA. Seul le TAS a ce pouvoir.

Est-ce que la Fécafoot ou le Comité de normalisation ne pourra pas arguer que vous n’avez pas qualité pour ester, parce que vous n’êtes plus président d’Etoile Filante de Garoua ?

C’est une bonne question. Ce lundi 20 octobre nous sommes convoqués à une première audience devant la CCA dans le cadre de la procédure relative aux nouveaux statuts de la Fécafoot et j’espère que le Président du Comité de Normalisation contestera ma qualité de président d’Etoile Filante de Garoua et apportera par la même occasion des éléments valables pour soutenir cette position. Bref, c’est pour nous une belle occasion d’en finir avec cette mascarade.

La Fécafoot a légitimé l’Ag d’Etoile en question. Comment entendez-vous vous imposer encore dans ce club ?

Il n’appartient pas au Président de la Fécafoot de légitimer ou pas une élection au sein d’un club. En cas de litige, c’est aux instances juridictionnelles de se prononcer si elles sont saisies et non à l’exécutif au plus haut niveau alors qu’il s’agit ici d’un club de ligue régionale. Tout cela démontre à suffisance que cette situation a été bel et bien provoquée par le Président du Comité de Normalisation et son Secrétaire Général. Il faut savoir que c’est un employé de la Fécafoot qui a été mis en mission à Garoua pour organiser cette prétendue Assemblée générale élective et presque tous les dirigeants de la ligue régionale du Nord étaient présents dans cette salle où ils n’ont réussi à attirer que deux membres de notre Assemblée générale sur plus d’une centaine, malgré les moyens financiers mis en jeu. En outre, deux jours après sa prétendue élection, M. Hamadou Abdoulaye a été reçu à deux reprises par le Pr Owona à Yaoundé. Devant la CCA, pour être cohérents, le Pr Owona et M. Tombi seront obligés de contester ma qualité et de démontrer preuves à l’appui que conformément à l’article 23 des statuts d’Etoile Filante, la moitié des membres de l’assemblée générale ont donné leur accord pour la tenue d’une assemblée élective le 11 septembre 2014. Ils doivent également apporter la preuve de la présence de ces membres à cette réunion. Je les attends fermement là dessus.

Entretien mené par JC Mimb


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 21 octobre 2014 à 09:50, par Rasta En réponse à : Abdouraman : « un passage en force pour imposer le SG, M. Tombi A Roko »

    Abdou, qui il faut le dire a l’expression aisée, semble rigoureux et méthodique dans son argumentaire. On va voir ou vont aboutir toutes les procédures judiciaires qu’il a engagé.

    Maintenant, pour ce qui est de l’éternelle récrimination selon laquelle Massa Yo et Tombi s’apprêtent à truquer les prochaines élections, le dire n’est pas apporter la preuve.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2014 à 10:40, par nguenang En réponse à : Abdouraman : « un passage en force pour imposer le SG, M. Tombi A Roko »

    Vraiment , cesse de nous brandir des menaces inutiles, il semble que depuis que ta bande de délinquants adules s’agite le Football continue à fonctionner. Rappel toi une chose votre plainte concerne la FIFA et le comité de normalisation est une volonté du gouvernement. Cesse de rêver Monsieur tu n’entera plus dans cette maison FECAFOOT.
    Tu as choisi te mettre hors nous allons te chasser .
    Même ceux qui te soutenaient hier ont compris que tu es un incapable.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2014 à 12:48, par ledoux En réponse à : Abdouraman : « un passage en force pour imposer le SG, M. Tombi A Roko »

    pourquoi insulter abdouraman ? il peut avoir raison mes freres. le fait qu’il soit mis hors de la fecafoot ne veux pas dire qu’il ne connait pas la maison. nous ici tous savons que cette maison est remplie de briguants de grands chemin. tout l’armada est parti sauf tombi a roko. la question je me pose est savoir comment abdouraman a voulu etre detrone de etoile filante de garoua. n’oublier pas son bureau a ete cambriole un certain moment. peut etre ce garcon est entrain de nous dire des choses que nous ne connaissons pas. alors au lieu de l’insulter attendons seulement pour voir s’il aura gain de cause le moment venu quand il viendra a yaounde pour le l’assemble et on verra si massa yo va le chasser . massayo nous donnera aussi ses raisons qui evidement serons legales.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2014 à 12:58, par ledoux En réponse à : Abdouraman : « un passage en force pour imposer le SG, M. Tombi A Roko »

    mosieur ngenang quand vous voyez une femme comme marlene mvoto au milieu de ceux qui veulent gerer notre football vous vous posez quelle question mes cheres freres ? pouquoi l’africain refuse de voir clair ? le football camerounais ne changera jamais. les gens n’ont pas le couragee et la honte de pavanner en compagnie d’une reprise de justice au momnet ou le football camerounais veut se donner une nouvelle image ? tombi veut aussi se presenter quand nous savons qu’il a appartenu a la vieille equipe qui a ete remplacer par la normalisation a cause d’incompetence et gestion foireuse. il peut se presenter en temps que camerounais. personne ne lui interdit cela. mais de grace. le probleme est que il va gagner !!!!. si tombi se presente apres tout ce que lui et iya ont fait au foot camer rt gagne alors n’attendez rien de son equipe si non echec bis repetita. pauvre cameroun. la decence a foutu le camp. la pauvrete fait en sorte que les gens oublie que l’honneur apres un certain temps doit prevaloir. voila pourquoi les gens comme BELL ET MILLA sont deteste a tsinga.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2014 à 15:24, par nguenang En réponse à : Abdouraman : « un passage en force pour imposer le SG, M. Tombi A Roko »

    Monsieur leDoux , si tu peux me démontrer que ce monsieur dont on parle est moins que marlaine dont tu parles , je te comprendrais. Abdouraman ne peut donner une quelconque leçon de moral dans ce pays parce que je l’ai suivis pendant qu’il était en service. toute la gesticulation qu’il fait ces pour les beaux yeux des camerounais merci de croire à cet espèce d’être humain.
    Qui est ce Monsieur pour empêcher Tombi d’être candidat à la FECAFOOT, Tombi est un citoyen camerounais et s’il remplit toutes les conditions il doit se présenter. Tombi me semble être le meilleur candidat pour ces élections.
    begue nide, essomba eyenga et autre c’est ceux là qui sont sérieux pose toi la question

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 07:30, par dony En réponse à : Abdouraman : « un passage en force pour imposer le SG, M. Tombi A Roko »

    @ nguenang « s’il remplit toutes les conditions »
    c’est justement ça le problème. Tombi ne rmplit pas les conditions pour jouer ce match parce qu’il est organisateur et arbitre.
    la Fifa avait dit depuis longtemps qu’aucun individu ayant travaillé dans ce qu’elle appelle normalisation ne prendrait part aux élections.
    si vous manquez quoi dire pour justifier cette tricherie qui n’a que trop duré, taisez-vous.
    en plus tu racontes ce que tu veux sur Abdouraman mais tu ne dis pas en quoi il a tort dans ce qu’il dit. du vrai hors-sujet ton post. si tu le connais ou bien tu connais comment il gère sa famille ça nous fait quoi ? toi tu es qui pour que ton idée au sujet de quelqu’un soit un guide pour nous ? apporte une critique sur ce qu’il dit, ça nous avancera peut-être.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches