Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Le match contre le Togo de ce samedi avait tout du rendez-vous piégieux. Une équipe arrivée au compte-goutte, ses joueurs majeurs absents, un sélectionneur contesté, mais des seconds couteaux qui avaient tout intérêt à faire un résultat. Et pendant quasiment 80 minutes, ce fut le cas.

Le rideau est tombé sur la CAN 2008. Le sixième triomphe des Pharaons d’Egypte par 1 but à 0 sur les Lions indomptables du Cameroun a été le point (...)
La légende se poursuit ! L’histoire s’est répétée. Comme en 1984 en Côte d’Ivoire, 1988 au Maroc, 1992 au Sénégal, 2000 au Nigeria, et 2002 au Mali, le (...)
Les lions indomptables ont été sans pitié pour les Zambiens qu’ils ont battus cet après midi au Baba Yara Stadium de Kumassi par le score sans appel (...)
On ne le présente plus. Ancien gardien des Lions indomptables qui a participé à la conquête de la première Coupe d’Afrique des nations du Cameroun en (...)
De mémoire d’observateur de la chose footballistique camerounaise, le doute, la mise en question et le cynisme n’ont jamais autant investi les (...)
Il est apparu ces dernières années, sur le front du développement international, un mot terrible : « ownership ». L’appropriation par les groupes et les (...)
A trois semaines de la coupe d’Afrique des nations qui démarre le 20 janvier prochain au Ghana, le sélectionneur national, l’Allemand Otto Pfister a (...)
La question des stades, je l’avoue, ne m’intéresse que légèrement, sans doute par dépit, parce qu’elle m’embarrasse profondément et pèse sur mon ego de (...)
C’est l’histoire classique que tous les potaches de ma génération de latinistes manqués connaissent bien : le coq trouve une perle pendant qu’il picore (...)

0 | ... | 9 | 18 | 27 | 36 | 45 | 54 | 63 | 72 | 81 | 90

La Chronique de Léon