Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Dossiers
  • La Coupe du Monde : « Le Ghana a envoyé un signe fort »

La Coupe du Monde : « Le Ghana a envoyé un signe fort »

Camfoot.com

Le 22 octobre 2009
commentaires

Camfoot.com : Vous préparez l’arrivée de la Coupe du monde au Cameroun ? Qu’est ce qui est prévu ?

Roger Milla : Oui, nous préparons l’arrivée de la coupe du monde au Cameroun, le 23 octobre. Le 24, nous ferons la fête au palais de sport. Nous allons livrer un match de football entre les différents anciens mondialistes. Nous espérons que cette belle fête se passera en présence du Chef de l’Etat.

Camfoot.com : Quelle lecture faites-vous des éliminatoires de la CAN-COUPE DU MONDE 2010 en Afrique et particulièrement de la poule du Cameroun ?

Roger Milla : Nous sommes à la dernière ligne droite de ces éliminatoires. Nous avons déjà trois qualifiés, le Ghana, la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud, pays organisateur. Les autres poules jouent leurs derniers matches en novembre. De là sortiront trois autres qualifiés. Je crois que nous devons rassurer par rapport à nos victoires. Nous devons continuer à donner le meilleur de nous même, pour avoir une qualification aisée.

Camfoot.com : Qui peut gagner la Coupe du monde 2010 ?

Roger Milla : Tout le monde peut la gagner, je vois beaucoup plus une équipe africaine. Regardez une Coupe du monde organisée chez les juniors en Afrique et c’est une équipe africaine qui l’a remporte. C’est un signal fort de ce que le reste du monde vivra en Afrique du Sud.

Camfoot.com : Comment jugez-vous la situation de la France et du Portugal ?

Roger Milla : Ils sont aux barrages et ils doivent batailler dur pour se qualifier. Même si personne ne pouvait imaginer que les équipes comme la Serbie se qualifient devant la France. Il n’y a plus de petite équipe. Donc, même aux barrages ils doivent faire attention. Regardez même l’Argentine a attendu le dernier match pour se qualifier.

Camfoot.com : Est-ce que vous imaginez une coupe du Monde sans Thierry Henry ou Cristiano Ronaldo ?

Roger Milla : Pourquoi pas ? Nous étions en 1990, sans la France. En 2006, Eto’o, le meilleur avant centre du monde n’y était pas. S’ils ne prennent pas leurs responsabilités, ils vont le supporter. Ils doivent gagner pour aller cette coupe du monde qui va rentrer dans l’histoire, comme la première à être organisée en Afrique.

Entretien mené par Joseph Dzéné à Yaoundé

Les autres articles du dossier

- La situation du Cameroun : « Il suffisait de changer le staff »
- Inside the Lions… : « Rigo nous a rapporté deux CAN, qu’Eto’o en fasse autant »
- « 1984 », un mythe dépiécé
- « La danse du Lion ? Difficile à battre »
- L’équipe nationale junior : « Une génération sacrifiée, un gâchis pour le Cameroun »
- La Coupe du Monde : « Le Ghana a envoyé un signe fort »


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches