Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Dossiers
  • L’équipe nationale junior : « Une génération sacrifiée, un gâchis pour le Cameroun  (...)

L’équipe nationale junior : « Une génération sacrifiée, un gâchis pour le Cameroun »

Camfoot.com

Le 22 octobre 2009
commentaires

Camfoot.com : Quelle est votre impression de la dernière coupe du monde junior ?

Roger Milla : Un gâchis pour le Cameroun. Nous devons prendre l’exemple de ce qui se passe au Ghana, même s’ils ne sont pas en réalité plus forts que nous. Mais, ils sont bien disciplinés. Ils ont un bon staff, qui est là pour l’équipe. Je félicite leur entraîneur qui a su apprendre auprès des autres, parce qu’il a toujours été entraîneur adjoint des Claude Leroy et autres. C’est sa consécration. Les nôtres veulent être en haut, sans avoir bataillé dur.

Camfoot.com : Qu’est ce qui n’a pas marché ?

Roger Milla : L’équipe n’a pas travaillé. Elle n’était pas dans la compétition. Prenez les trois matches qu’on a joués, ils n’ont convaincu dans aucun match. La Corée que nous avons gagnée par chance aurait pu nous battre par huit buts au moins. Ce n’est pas normal ce qui nous est arrivés avec ces bons joueurs que nous avons chez les juniors. Voilà une génération perdue, qui aurait pu aller loin dans cette coupe.

Camfoot.com : Est-ce que ce n’était pas un problème de préparation ?

Roger Milla : Ils se sont préparés ici, ils ont fait un stage en Turquie. Ce n’est pas seulement quand on se prépare en Europe qu’on est sûr de gagner.

Camfoot.com : Mais si on joue contre les clubs de seconde zone du Cameroun ?

Roger Milla : Jouer contre les clubs de seconde zone ça veut dire quoi ? Est ce que c’est parce que tu joues contre un club de seconde zone que tu ne peux pas être en forme ? Ce sont des prétextes inutiles. C’est vrai que dans une coupe du monde, il faut d’abord faire des matches amicaux, mais est-ce que nous avant, on faisait des matches amicaux ? Avec quel pays ? On avait confiance en nous même et les résultats suivaient. On était en 1982, 1990 et 1994, est ce qu’on a pas bien joué ? Quand on a la chance d’être en stage, il faut en profiter. Même si c’est avec une équipe de seconde zone, il faut juste savoir préparer l’équipe.

Camfoot.com : Qu’est ce qu’il faut pour avoir une équipe conquérante à l’avenir ?

Roger Milla : La discipline et changer ce staff. Je ne dis pas que ceux qui sont là, sont mauvais, mais il faut avoir des gars qui sont capable d’écouter et acceptent l’aide des autres. Quand on a gagné la Coupe d’Afrique en 1984, on avait combien de personnes sur notre banc ? En coupe du monde 1990, ils n’étaient pas assez à assister Valery ? Il faut accepter tout ce qu’on met en place. Le ministre n’est pas bête, quand il t’adjoint des personnes avec qui tu dois travailler. Le ministre cherche la victoire du pays.

Entretien mené par Joseph Dzéné à Yaoundé

Les autres articles du dossier

- La situation du Cameroun : « Il suffisait de changer le staff »
- Inside the Lions… : « Rigo nous a rapporté deux CAN, qu’Eto’o en fasse autant »
- « 1984 », un mythe dépiécé
- « La danse du Lion ? Difficile à battre »
- L’équipe nationale junior : « Une génération sacrifiée, un gâchis pour le Cameroun »
- La Coupe du Monde : « Le Ghana a envoyé un signe fort »


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 22 octobre 2009 à 15:31, par Matt En réponse à : L’équipe nationale junior : « Une génération sacrifiée, un gâchis pour le Cameroun »

    Si Roger Milla est parfois excessif dans son propos, notamment pour ce qui est des conditions de préparation de cette équipe (on se souvient de l’épisode rocambolesque du stade réservé soit disant aux seniors), il reste que l’encadrement technique est apparu incompétent dans l’ensemble, et bien vité dépassé par les évènements. Je me demande d’ailleurs de quels faits d’armes cet Alain Wabo a bien pu se prévaloir pour se voir confier l’encadrement technique d’une équipe de jeunes. Sa propension à dire n’importe quoi, à se croire fin connaisseur du foot en fait un piètre encadreur pour une équipe de jeunes. Je ne suis même pas certain qu’il soit techniquement à la hauteur, au regard de l’indigence et de la pauvreté de ce que l’équipe a présenté en Egypte. Même nos petites équipes locales jouent souvent mieux.
    Péché d’orgueil de la part du coach, et des joueurs qui ont cru que c’était l’occasion de taper dans l’oeil des recruteurs pour avoir un gros contrat. Résultat des courses, aucun joueur camerounais n’a émergé du lot, tous ont sombré lamentablement : aucune envie, aucun ressort, pas de gnac, zéro pointé sur toute la ligne.
    Je me demande pourquoi le limogeage de ce coach à la noix n’est pas encore intervenu : ah oui, on est au Cameroun, un pays unique au monde. Sous d’autres cieux, on l’aurait viré depuis cet incompétent prétentieux.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2009 à 20:52, par hdoudoun En réponse à : L’équipe nationale junior : « Une génération sacrifiée, un gâchis pour le Cameroun »

    Je suis entièrement d’accord avec Roger Milla ici sur le plan de l"encadrement technique de cette équipe. Monsieur Wabo pense que c’est en excellent dans des envolés oratoires spectaculaires qu’on gagne un match, sa stratégie est beaucoup plus dans sa pensée que dans la pratique et j’ai aussi l’ impression qu’il n’y a pas de collaboration avec la direction technique et les autres entraîneurs car, comment se fait il que monsieur Paul Le Guen soit entrain de sélectionner les joueurs de moins de 20 ans a l’équipe première qui apportent satisfaction et que a l’équipe junior on est pas au courant de ces jeunes alors que c’est par la qu’ils devaient passer pour être repérer ? D’autre part, on crée deux équipes juniors et c’est le meilleurs staff qui reste avec l’équipe non compétitive. Certains joueurs on dit qu’ils ont été l’objet de marchandage de la part du sélectionneur voila un rebond que camfoot doit smasher pour développer ses articles.

    Djepola

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2009 à 09:44, par L’observateur En réponse à : L’équipe nationale junior : « Une génération sacrifiée, un gâchis pour le Cameroun »

    Messieurs, comment vouliez vous aller loin avec un coach comme Wabo ? Il sait seuleument parler, il sait faire sa publicité, se surnomme lui-même Capello (quelle boufonnerie), mais quand va-t-il prouver sur le terrain ? J’ai rit en lisant l’article dans lequel il parle de son « attaque fourmi ». Ridicule ! Et au sujet de la préparation dont il se plaint, pourquoi ne pas l’avoir planifiée et bien organisée à L’AVANCE au lieu de faire au jour le jour ? Et pour info, il y a au sein de ce staff un coach comme Mbarga Engelbert qui est très compétant au niveau des entraînements, il est diplomate, ouvert et sait de quoi il parle quand il parle tactique ! Mais lui a-t-on demandé son avis ?

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches