Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Fovu de Baham : Vers un nouvel élan

Camfoot.com

Malgré les moyens mis à la disposition des joueurs et des encadreurs, l’équipe de Fovu de Baham a sombré ces dernières saisons dans l’inertie. Ce 51e championnat a été démarré sur de nouvelles perspectives.

Le 7 novembre 2009
commentaires

Un an seulement après son limogeage, Alain Djeumfa a été rappelé par les dirigeants de Fovu de Baham pour présider aux destinées de cette équipe. Il a pour mission de remporter ne serait qu’une place africaine au cours de cette saison sportive. C’est que, depuis cinq saisons, l’équipe de Dieudonné Kamdem n’a pas pu se classer parmi les trois premiers du championnat. Ce qui est considéré depuis un certain temps comme une pilule amère. Depuis sa montée en première division, Fovu ne semble pas évoluer dans un environnement favorable aux résultats. Ses premiers matches en première division se sont joués au stade municipal de Baham avant d’être délocalisés pour Bafoussam. A l’époque, le président Dieudonné Kamdem, un natif Baham, nourrissait le vœu de construire le stade municipal de son village afin d’offrir une aire de jeu praticable à son club. Quelques camions de gravier y ont été versés à l’époque. Par la suite, le projet s’est estompé sans que de raisons valables ne soient avancées.

C’est face à cette situation que le stade de Bamendzi abrite depuis des années les rencontres des Yangwa’a boys. Cinquième au classement général la saison dernière, Fovu de Baham cette saison a mis le paquet dans le recrutement des joueurs. C’est ainsi qu’il a pu s’attacher les services de Clément Bayiha et Kpoko (Université de Ngaoundéré), Yannick Tami (Aigle de la Menoua), Chimbou et Guy Rostand Woumeni (Unisport du Haut-Nkam), Samou Liongang et Namedji (Union de Douala) et Ledoux Atsafack de Coton sport de Garoua. Rodrigue Meuteing, Anicet Atangana, Martial Kout Daleng, Arnauld Ngouyap, Patrick Ghomsi Wafo, Arnaud Nsemen, Christian Nsi Amougou et Frank Tchebemou font partie des anciens du club.

L’entrée en championnat cette saison a été marquée par une défaite face à Panthère à domicile à Bafoussam. Du côté de Bamenda, les poulains d’Alain Djeumfa ont pu arracher un match nul face à Yong sport Academy, un nouveau venu en Mtn Elite One.

A en croire l’entraîneur, ce n’est que le début de la saison et un travail sera fait afin de remonter la pente. Du côté de l’administration, Augustin Konchou, le directeur administratif, est confiant : « Si nous sommes descendus à la cinquième place lors du 50e championnat c’est parce qu’on avait eu trop de problèmes sur les plans administratifs et techniques. Il y avait un désordre voire une division au sein des joueurs. Cette fois ci nous prenons toutes les dispositions nécessaires pour que la discipline revienne au sein du groupe et laisser à chacun les mains libres pour accomplir sa tâche afin que le club retrouve là où on l’attend. » Au sujet des ambitions du club pour cette saison en cours, il croit savoir que « chaque club voudrait être au sommet du classement. Pour le moment nous croyons bien affûter nos armes pour être parmi les premiers au classement général. » Fovu et Les Astres de Douala sont deux équipes du consortium Dieudonné Kamdem, président général de Fovu.

En 1960, certains fils Baham décident de mettre sur pied une équipe de football qu’ils ont baptisé Pégase. Six années plus tard, une transformation interne donne naissance à Union de Baham, une équipe de la 3e division qui a évolué en ligue régionale de football de l’Ouest. Il a fallu attendre le 17 novembre 1978 pour voir Grégoire Biankeu, enseignant, trouver le nom Fovu de Baham, nom du lieu sacré, au terme d’une réunion au cours de laquelle il était question de créer une équipe de football qui va faire l’unanimité à Baham. Le club accèdera en première division pour la toute première fois le 24 novembre 1993. A son actif, Fovu compte entre autres un titre de champion du Cameroun en 2000, une coupe du Cameroun en 2001 devant Cintra de Yaoundé et respectivement malheureux finaliste de la coupe de l’Uniffac et de la coupe du Cameroun en 2006.

Francis Kamga à Bafoussam


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 7 novembre 2009 à 11:50, par davidson2002002 En réponse à : Fovu de Baham : Vers un nouvel élan

    comme pour panthère c’est bien beau de dire que l’on a des moyens.certes il y’ a des moyens humains c a d des très bons joueurs.mais au cameroun on pense que c’est suffisant.uel est le budget de l’équipe ?les joueurs s’entrainent comment ?avec des shorts troués ?chaque équipe au cameroun doit avoir son propre centre d’entrainement,unsiège fonctionnel,une boutique pour l’équipe des membres qui cotisent soit de manière directe en contribuant financièrement,soit de manière indirecte en achetant de cartes, des maillots et gadgets et en allant au stade.pour cela il faut de la volonté et non des moyens.si 100000 membres achètent des cartes de 5000f ca va faire 500 000 000de francs avec la ventes des maillots et les entrées au stade les clubs vont fonctionner avec au moins un milliard de franc.en plus pour fovu et sable pourquoi jouer dans un champ de patates or il y a un stade moderne a moins de 20 KM ?

    Répondre à ce message

    • Le 7 novembre 2009 à 20:26, par stephane En réponse à : Fovu de Baham : Vers un nouvel élan

      je suis tout fait d’acoord avec toi davidson, tu as des interventions tres interessantes. dans notre pays, on pense que tout tombera du ciel.ils ya des personnes qui s’introduisent dans le milieu du football non pour servir le football mais plutot pour se servir, par consequents les acteurs (footballeurs)ne beneficent de rien dans leur domaine au profit des salauds, intrus.
      on ne copie rien de bon chez les autres.
      vive le football camerounais, vive le Cameroun.

      Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches