Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Dossiers
  • Éditorial : La nécessaire reconstruction de l’édifice « Lions Indomptables  (...)

La reconstruction de la maison « Lions Indomptables »

Éditorial : La nécessaire reconstruction de l’édifice « Lions Indomptables »

Camfoot.com

Le débat sur la conformité du Cameroun à l’esprit des textes et des préceptes des statuts types de la FIFA continue d’alimenter les conversations des amateurs de football sur toute l’étendue du territoire national et au delà. Non pas que le débat n’ait pas lieu d’être. Au contraire, l’histoire des luttes soi-disant « de souveraineté nationale » se réduit souvent aux luttes d’influence. A-t-on pensé au salut du football camerounais ? Cette question est au centre de tous ces sempiternels débats. À Camfoot.com, notre réponse est négative. Nous en voulons pour preuve les multiples scandales qui jalonnent le quotidien des nos fauves favoris.

Le 29 novembre 2004
commentaires

C’est l’État qui finance, donc c’est à l’État de gérer. Telle est la certitude que brandissent certains dirigeants du football camerounais dès que l’occasion leur est offerte de s’exprimer sur le sujet. En application de cette règle, la gestion des lions Indomptables, depuis les années 80 où nos champions se sont révélés aux yeux du monde entier, a été un véritable chemin de croix. Pourtant, chez nous, le football déchaîne les passions, unit vieux et jeunes, hommes et femmes, sans discrimination d’ethnie ni même de religion. L’aura du Cameroun à travers le football s’étend sur tous les continents, et avec lui, son cocktail de gestion approximative.

On entend souvent en Afrique et dans les pays du Tiers-monde que quand c’est l’État qui finance, c’est à lui de gérer. Qu’est-ce donc que cet Etat que l’on met à toutes les sauces ? Il n’est nul besoin d’être diplômé de science politique pour savoir que l’Etat est une collectivité humaine régie par un gouvernement. L’État n’est donc pas le gouvernement. Il est constitué par la population et a pour rôle de donner forme à ses choix et à ses aspirations. C’est le peuple qui désigne ses représentants, auxquels il confère le pouvoir de diriger l’Etat. En tout cas, c’est ainsi que les choses sont censées se passer en démocratie. Qui, aujourd’hui, peut dire que les membres de notre gouvernement, nommés et démis, au gré des évènements, dans des conclaves et des cénacles exclusifs, sont vraiment représentatifs de la collectivité ?

Dans les pays occidentaux, l’État injecte autant, sinon plus d’argent dans la gestion du sport en général et du football en particulier, mais les instances élues ont la mainmise totale sur le développement et la gestion quotidienne des équipes nationales.

Les cas de décisions hideuses qui ont eu des incidences directes et dévastatrices sur le comportement de l’équipe nationale se comptent par dizaines, et croyez-moi, je n’exagère pas. Ces dirigeants, plus soucieux de leurs intérêts personnels que de l’équipe nationale se gargarisent des succès et se plaisent à raconter les crocs-en-jambe qu’ils ont infligés à tel ou tel autre, indépendamment de l’impact de leur forfait.

L’occasion que s’est offerte le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mr Étamé Massoma de revoir de fond en comble les différentes ramifications de la gestion calamiteuse des Lions Indomptables, avec comme premier geste le limogeage du coach, mérite d’être mise à profit pour sauver le football camerounais. Pour l’immédiat, plusieurs dossiers brûlants sont sur la table. Ils tournent tous autour d’un thème principal : Que va-t-il se passer maintenant ?

Camfoot.com à travers une série d’articles réunis dans un dossier spécial, vous propose une radioscopie objective et implacable du football des Lions indomptables.

Jules Yansa, jyansa@camfoot.com


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 29 novembre 2004 à 16:36, par ER En réponse à : > Éditorial : La nécessaire reconstruction de l’édifice « Lions Indomptables »

    Et si nos totos de digireants pouvaient se réveiller ?
    Le Cameroun de Paul BIYA que vous venez de reélire.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2004 à 17:09, par Bao02 En réponse à : > Éditorial : La nécessaire reconstruction de l’édifice « Lions Indomptables »

    Ce sujet de l’Etat est vraiment l’épine qui est au pied du Lion indomptable.

    Les ministres confondent à volonté gouvernement et Etat. L’Etat c’est tout le monde, c’est le sauveteur, c’est les fonctionnaires du ministère, c’est les dirigeants de la fecafoot.

    Et l’argent des Lions c’est l’argent de l’Eat et non l’argent du gouvernement, encore moins l’argent d’un membre du gouvernement.

    Qd les ministres aiment bien parler en leur personne, sont-ils capables de payer une seule bouteille d’eau aux Lions de leur poche ?????

    Bizarement, ils profitent des Lions pour se taper des frais de missions et etc.

    Vraiment, il faut que le ministère libère les Lions. Le budget est le budget de l’Etat qu’il défendent à l’assemblée nationale comme destinée aux Lions. Ce n’est pas leur argent. Qu’ils nous laissent les Lions tranquilles.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2004 à 23:50, par killer - PARIS En réponse à : > Éditorial : La nécessaire reconstruction de l’édifice « Lions Indomptables »

    Etame Massoma a eu l’idée de revoir la gestion des lions et d’entamer le ménage. On ne saurait parler de courage mais d’opportunisme tellement ça s’imposait et ce depuis des années.
    S’il veut se distinguer de ses prédecesseurs qu’il aille jusqu’au bout et que le ministre des la jeunesse et des sports cesse d’être le ministre du football et le supercoach des lions.
    Monsieur le ministre c’est simple et c’est laà dessus ou non qu’on pourra vous faire credit et vous reconaitre un certain courage. Or à voir les atermoiemments et les hesitations actuels, on ne peut en douter.

    C’est l’occasion ou jamais d’enfinir avec la médiocrité et l’amateurisme et surtout que le ministres de la jeunesse et des sports s’occupe de tous les sports et plus exclusivement du football et des lions.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2004 à 12:13, par P.N.E En réponse à : > Éditorial : La nécessaire reconstruction de l’édifice « Lions Indomptables »

    bonjour j’appecie beaucoup le fait que vous nous donniez l’occasion de nous exprimer.je pense que la question n’est pas qui vas gerer l’eqipe national mais plutot comment la gerer.car comme on le constate le veritable problème cest la strategie utilisée.ET meme si on peut penser que l’etat intervient un peu trop dans ctte gestion,il est évident qu’il a un droit de regard sur cette gestion car s’il est vrai que c’est le foot ,il n’en démeure pas moins vrai que c’est l’honneur d’une nation qui se joue.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches