Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Cameroun - Guinée (6 - 1)

JO 2008 : La belle opération Camerounaise

Les lions espoirs du Cameroun ont terrifié le Sily national de Guinée six buts à un dans le cadre du troisième et dernier tour éliminatoire du tournoi masculin de football des Jeux Olympiques de « Beijing 2008 ».

Camfoot.com

L’euphorie était à son comble, au coup de sifflet final de Benaïssa Mohamed Lamine, le central algérien de la rencontre entre les lions indomptables (version espoirs) du Cameroun et le Sili national de Guinée Conakry. Une rencontre riche en buts, en émotions et en gestes technico tactiques.

Le 4 juin 2007
commentaires

Ces prouesses ont permis aux espoirs Camerounais de mettre en lumière le potentiel humain et technique de cette cuvée des lions espoirs. Véritable casting des locaux et des professionnels, les poulains de Martin Ndtoungou Mpilé ont démontré avec tact et détermination le fruit des trois semaines de préparation.

Le rituel protocolaire d’ouverture des cérémonies que présidait Paul Hamadou le secrétaire général du ministère des sports et de l’éducation physique était animé par un détachement de la musique des armées camerounaises. Le public, lui, est sorti massivement pour porter haut les lionceaux. Chants de ralliement, animation culturelle et folklorique... sont venus donner de la couleur et du rythme à ce match de football.

La forte pluie qui s’est abattue ce dimanche matin sur la capitale provinciale du Nord a répandu la fraîcheur sur la ville, mais a quelque peu rendue humide la pelouse du Stade Roumdé Adjia de Garoua qui accueillait pour la première fois de son histoire, un match Fifa.

Dès l’entame de la rencontre, les guinéens donnent le ton avec une action de jeu dans le camp Camerounais. Feindounou Simon, l’un des calibres de l’ossature guinéenne est aux manettes. Il faut l’intervention énergique d’Enam Alexis pour enrayer l’assaut. La riposte Camerounais est immédiate. Mbengono Yannick coalise avec Mboua Marc dans la première moitié du camp guinéen. Sylla Idrissa est contraint à faire la faute pour éviter un face à face avec son gardien de but.

4e minute Mbengono Yannick est au départ du coup franc. Mboua Marc est sur la trajectoire du ballon, sa tête piquée surprend Keita Abdoul Aziz, le portier guinéen, impuissant sur ce coup. 1 but à 0, les lions enflamment le stade.

Un des buts de Serge Ngal
Les Lions espoirs ont été une fois de plus inspirés en attaque... 6-1.

Le style et l’aisance dans le jeu prennent leur quartier dans le camp Camerounais. Chedjou Aurélien, Ghomsi Antonio sont intraitables au milieu de terrain. La symphonie est au rendez-vous malgré quelques incursions guinéennes. A la 18e minute, Mbengono Yannick de Kecskemét en Hongrie alliant geste technique et élégance mène depuis le milieu de terrain une offensive tonitruante. Juste le temps de servir Serge Ngal et le ballon revient au porteur initial. La frappe est sans pitié pour le gardien de but guinéen. Deux buts à zéro, les lions prennent une belle option.

Mais la 27e minute vient donner la preuve de la capacité des guinéens à se ressaisir. Cisse Oumar réussi à chiper le ballon des pieds de Mbengono Yannick, le ballon circule rapidement. Sacko Mohammed sert Coreah Victor . Le tir sans appel de Coreah est magistral. Alors qu’on croit le ballon entre les mains du portier Patrick Amour Tignyemb, il est dans les filets. Un calme saisissant s’empare du stade.

Mais la frayeur n’est que de courte durée puisqu’autour de la 32e minute, Ngal Serge reçoit une balle à l’entrée de la surface de réparation du Sili. L’imbroglio prend corps dans la défense guinéenne. Alors que Mboua Marc est servi à quelques encablures des buts adverses, en pleine accélération il envoie le ballon dans les filets. Trois buts à un, le sourire est sur toutes les lèvres, la musique des armées déroule des pelures musicales de victoire.

On joue dès cet instant uniquement dans le camp guinéen. Le pressing est intense, les lionceaux sont sur la quasi-totalité des balles. A la 45e minute, Ousmaïla Baba tente avec succès un débordement. Serge Ngal qui est dans la surface de réparation élimine deux défenseurs et foudroie Abdoul Aziz, sans voix face à ces tirs de forte portée. Quatre buts à un. Le central met fin, ne fut ce que momentanément au cauchemar.

A la reprise, le rythme de jeu est le même, les Camerounais déroulent leur rouleau compresseur. Les entrées successives de Carl Lombe, Mandjeck Georges et Nlend Jean Michel donneront de la vigueur à cette équipe. Puisque c’est à la 55e minute que Serge Ngal dans les mêmes positions qu’à la 45e minute, trouve une fois encore le chemin des buts. La messe semble alors être dite pour les guinéens qui vont faire entrer Camara Mohamed en lieu et place de Feindounou Simon. Ce qui ne fera rien face à la détermination de Serge Ngal qui prenant de cours tout le mur défensif guinéen va signer son 3e but, le sixième de l’équipe Camerounaise.

Puis à la 81e minute, suite à un tirage de maillot dans la surface de réparation des lions orchestrée par Enam Alexis, le central pointe le point de penalty. Koulibaly Aly est au départ de ce coup de pied arrêté. Mais Patrick Amour Tignyemb a là l’occasion de faire oublier le but encaissé en première partie. Il réussi l’exploit de déjouer ce tir et préserve sa cage au grand dam de Sompare Sekou, le coach guinéen.

Après ce premier match de poule victorieux face au Syli national Espoir, l’entraîneur Ndtoungou Mpilé et ses poulains s’envoleront pour l’Afrique du Sud pour participer à un tournoi organisé par la fédération sud-africaine de football. Un tournoi qui sonne le début des préparatifs pour les jeux africains qui comment au mois de juillet à Alger. Pour ce premier tour éliminatoire des JO 2008, le Cameroun se retrouve dans le groupe composé de la Guinée Conakry, du Maroc et du Botswana.

Ousmaila B. à Garoua

Fiche Technique

- Stade : Omnisports de Garoua
- Temps : ensoleillé après la pluie
- spectateurs : 20 000 environ
- Durée : 90+3

- Buteurs : Marc MBOUA (2 buts), MBENGONO Yannick (1 but), Serge NGAL (3 buts).

- Officiels :
Arbitres, Lamine Mohamed Benaissa, A1 ; Amar Talbi, A2 ; Beladi Tahir, A3 ; Touati Djaballah (Algérie). Commissaire ; Louis Larya (Ghana).

- Les équipes :

Les Lions Espoirs
  • Cameroun : Amour Patrick Tigynemb, Bébé Kingué, Alexis Enam, Clovis Abiada, Antonio Ghomsi, Henri Elong Ewané, Aurélien Chedjou (Georges Mandjeck 65 ème mn), Yannick Mbengono (Carl Lombé, 52e mn), Ousmailla Baba (Jean Michel Nlend 76e mn), Marc Mboua, Serge Ngal. Coach : Ndtoungou Mpilé.
Les Sily Espoirs de Guinée
  • Guinée : Abdoul Aziz Keita, Idrissa Sylla, Habib Balde, Aboubagar Camara, Oumar Cissé, Minka Camara, Mohamed Sacko (Djibril Bangoura 68 ème mn), Aly Koulibaly, Victor Coreah, Ibrahima Camara (Col Camara 72e mn), Simon Feindouno (Mohamed Camara 66e mn).

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon