Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Interview

Jean Paul Akono : « Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire »

Camfoot.com

« On attendait une équipe des Lions conquérante, engagée, imposant son jeu. Je crois que tous ces nouveaux joueurs ont été noyés dans ce que je peux dire une prestation relative des Lions indomptables. »

Le 29 mars 2005

Camfoot.com : Quel regard gardez-vous de cette rencontre ?

Jean Paul Akono : Disons que, cela a été difficile, très difficile pour les Lions indomptables. Mais, on a assisté à un beau match. Nous pensions, par rapport au classement des Soudanais dans notre poule, que le match allait être quelque peu facile pour les Lions indomptables. Malheureusement, une fois de plus, le sport nous inflige cette leçon, qu’en sport, il ne faut jamais sous-estimer un adversaire et, je crois que les Lions doivent le comprendre. Les responsables qui gravitent tout autour de notre équipe nationale doivent aussi le comprendre, par rapport à l’optimisme qui a prévalu avant ce match. Je crois que nous devons faire attention. Nous avons gagné certes, mais, nous avons vu comment nous avons gagné. Il faut faire attention. Ça a été le Soudan aujourd’hui, qui n’est vraiment pas un ventre mou comme certains auraient dû le penser.

Camfoot.com : La Côte d’Ivoire est en train de gagner le Bénin ; qu’est-ce qui se passera au Bénin dans quelques semaines ?

Jean Paul Akono : Je crois qu’il faut qu’on fasse attention. Il faut qu’on revoie des situations ; il faut qu’on alerte tout le monde, je dis bien tout le monde, à commencer par les responsables. Devant une situation qui est difficile, il ne faut pas qu’ils soient un fard d’un optimisme qui me semble béat, et qui est transféré au niveau des joueurs. Pour que nous pensions que nous sommes des plus forts, alors que sur le terrain, l’évidence n’est pas la même.

Camfoot.com : Et cette nouvelle cuvée des Lions version Artur Jorge, comment la voyez-vous ?

Jean Paul Akono : Comme vous le dîtes, ça me semble être une cuvée qu’Artur est en train d’expérimenter. Parce qu’il faut le dire, il faut refaire une nouvelle équipe du cameroun. Malheureusement, ça arrive à une phase où les Camerounais ont besoin de victoires pour participer à une cinquième phase d’affilée de coupe du monde. Mais, nous oublions qu’il y a un vieillissement de l’effectif, et monsieur Artur Jorge, comme on l’a vu aujourd’hui, est en train d’injecter du sang neuf dans cette équipe. Je crois que c’est ce que nous devons beaucoup plus voir. Maintenant ce que je peux dire, pour être d’accord avec Artur Jorge qui a d’ailleurs eu à le dire, c’est que nous pouvons gagner tous les cinq matches comme ça vient d’être le cas avec le premier ce dimanche, sans que nous allions en coupe du monde. Mais, je crois qu’Artur Jorge veut nous faire comprendre que, son action est de préparer est de préparer une équipe, déjà pour 2006, sans pouvoir compter qu’on peut gagner la coupe d’Afrique 2006 ; peut-être c’est une nouvelle équipe pour 2008 et 2010 !

Camfoot.com : Et ces nouveaux entrants notamment Seïdou Alioum, Deumi entre autres, comment pouvez-vous les apprécier d’une manière individuelle ?

Jean Paul Akono : Je crois qu’on ne peut les apprécier que par rapport à l’ensemble de l’évolution de l’équipe, qui ne m’a pas semblé une prestation à laquelle on s’y attendait. On attendait une équipe des Lions conquérante, engagée, imposant son jeu. Je crois que tous ces nouveaux joueurs ont été noyés dans ce que je peux dire une prestation relative des Lions indomptables. Mais, il faut quand même féliciter les Lions indomptables, après cette victoire vraiment au forceps. Nous demeurons toujours des Lions.

Jean Paul Akono
L’ex-sélectionneur des Lions et coach médaillé d’Or aux JO de Sydney 2000.

Camfoot.com : Un mot à l’endroit de ce public qui s’est mis à huer les Lions à la pause ?

Jean Paul Akono : Justement. Contrairement à cette campagne médiatique qui a été menée, il faut qu’on éduque les supporters camerounais, à savoir qu’il faut qu’ils supportent les Lions. Or, j’ai encore vu un apport négatif des supporters camerounais. Il faut donc qu’on les éduque dans le sens que nous sommes dans une phase de transition. Et lorsque nous sommes en phase de transition, c’est en ce temps qu’on a le plus besoin du soutien de ce 12e joueur, de tout le monde, c’est-à-dire de tous ceux qui gravitent autour de l’environnement des Lions indomptables.

Camfoot.com : Coach, je vous ai suivi pendant la mi-temps évoquer un peu la climatologie, de tous ces joueurs camerounais qui évoluent pour la plupart en hiver et qui sont confrontés à ce dur soleil d’Afrique centrale, qui, pour ce soir, aura été plus avantageux pour les Soudanais. Vous confirmez ?

Jean Paul Akono : C’est exact. Pour qui connaît la provenance des joueurs soudanais qui ne proviennent que du Soudan où il fait, aujourd’hui, très chaud, contrairement à nos joueurs qui proviennent de l’Europe et ailleurs où l’hiver a été très rude. Venir jouer ici pour les Lions indomptables, où, je crois il a fait quand même 30°c, n’a pas été facile. Je crois que ça a été un handicap pour la prestation de nos joueurs.

Lions Indomptables : les 11 entrants face au Soudan

Camfoot.com : Avec cette victoire des Lions indomptables, l’espoir demeure-t-elle ?

Jean Paul Akono : Beuh oui. Jusque-là encore, le statu quo demeure avec la victoire des Ivoiriens. Donc que, la pression psychologique de même, et je crois que ça deviendrait de plus en plus difficile pour les Lions indomptables. Il faudrait qu’ils soient à la hauteur pour pouvoir gérer cette situation.

Propos recueillis par Kisito Ngalamou à Yaoundé


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 29 mars 2005 à 19:56, par ? En réponse à : > Jean Paul Akono : « Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire »

    Akono please shut the hell up and let better people criticize, idiot.what have you done for Cameroon football and what can you do ? You couldn’t even qualify Cameroon for the olympics, could you man ? You’re hoping someday Cameroon is going to give you the head coaching job right ? Get it straight, you’re not even good enough to coach a high school...You’re part of the problem and not the solution.You resemble a shaven chimpanzee...idiot...go hide your face so that no one sees you...stupid fool !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2005 à 20:57, par KB En réponse à : > Jean Paul Akono : « Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire »

    MR X. THIS IS A PUBLIC FORUM AND EACH OF US HAS THE RIGHT TO HIS OPINION. I DO NOT SEE WHY YOU ABUSE JEAN PAUL AKONO UNTIL YOU CALL HIM AN IDIOT AND DESCRIBE HIM A CHIMPANZEE. I AM NOT SURE YOU ARE MORE HANDSOME THAN HIMMOST LIKELY YOU LOOK MORE LIKE A CHIMPANZEE THAN HIM AND THAT MAKES YOU REASON LIKE A SUB HUMAN.TAKE NOTE THAT AKONO IS ON RECORD AS THE ONLY COACH IN THE WORLD WHO GUIDED CAMEROON TO WIN THE OLYMPIC GOAL MEDAL IN FOOTBALL. EVEN CHILDREN BELOW 5YEARS ARE AWARE OF THAT AND I AM SURE ON THAT DAY YOU JUMPED LIKE ANY OTHER CAMEROONIAN ESPECIALLY CONSIDERING THE CIRCUMSTANCES UNDER WHICH THE MEDAL WAS WON. HE IS ALSO ON RECORD AS THE ONLY CAMEROONIAN TO HAVE COACHED A FOREIGN NATIONAL TEAM (CHAD).WHEN HE WAS COACH OF THE NATIONAL TEAM WE LOST ONLY A SINGLE MATCH. HE HAS A RICH CARRIER AS A FOOTBALLER PROOF BEING THE TROPHIES HE WON WITH CANON IN HIS DAYS. AKONO IS THUS A PACE SETTER WHEN IT COMES TO COACHING IN CAMEROON.I AM SURE YOU HAVE DONE ALMOST NOTHING FOR CAMEROON SINCE YOU WERE BORN(IF YOU ARE A CAMEROONIAN). I DO NOT AGGREE COMPLETELY WITH MR AKONO BUT I BELIEF HE IS BETTER PLACED TO CRITISE AND THIS SHOWS THAT HE HAS THE TEAM AT HEART. IF A CHILD IS ALWAYS FIRST IN CLASS, AND AFTER SOME TIME YOU REALISE HIS PERFORMANCE IS DROPPING YOU CERTAINLY WOULD WANT TO POINT HIS MISTAKES TO HIM UNLESS YOU DO NOT LIKE HIMLONG LIVE JEAN PAUL AKONO

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2005 à 21:41, par ? En réponse à : > Jean Paul Akono : « Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire »

    Kb ,I disagree in some ways because Akono got to coach the national team due to dirty tribal politics in Cameroon, that’s the truth. As far as caoching is concerned, it’s about what you’ve done lately, just like the players.Had Akono been from a differnt tribe, he would have never had the jobs he had because Jules Njongha has a more impressive resume.
    We all want the best for Cameroon but to hell with people who only criticize and are part of the problem themselves...

    Alain

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2005 à 21:54, par james En réponse à : > Jean Paul Akono : « Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire »

    l’espoit demeure t-il et non t-elle ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2005 à 22:54, par KB En réponse à : > Jean Paul Akono : « Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire »

    Alain, I aggree it is possible that he might have had the job because of his tribal lineage. But atleast he proved his worth.We were all disappointed when the olympic squad failed to qualify for the games in Athens but it does not depend on the coach alone. Jules Nyongha is also a man of merit but he has had the opportunity to guide the national team to the nations cup.He faced difficulties because of bad working conditions but I think Akono also faced difficulties. I am glad Jules has been given the chance again though he is not the head coach, he can make a contribution from his rich experience.We are all aware of the dirty politics in Cameroon where people gain positions because they are from certain tribes.That should not stop us from appreciating those who have brought some success.Anglophones especially are marginalised but we should not ratet people based on were the come from.The plight of the Anglophones is a genuine issue but I personally do not find it appropriate to bring it to this sports forum.Thank you

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2005 à 11:59, par Akono(ebolowa) En réponse à : > Jean Paul Akono : « Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire »

    Akono excuse nous !toi ki ne neglige aucune equipe qu’as-tu fait contre le mali et la Rdc alors que l’equipe etait quasi qualifièe.Tu as profitè du boulot entamè par Ndoumbe Bosso et ntoungou avec des lions en forme pour remporter les Jo.En substance tu n’as rien du grand coatch ke certains journalistes veulent nous faire croire.Sinon comment expliquer ke personne ne te sollicite.laisse nous tranquille !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2005 à 00:54, par ? En réponse à : > Jean Paul Akono : « Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire »

    Cher Alain
    Tu es malade Jules Nyongha has a more impressive resume.
    Compte le nombre de fois ou Akono a ete champion du Cameroun et vainqueur de la coupe du Cameroun avec le Canon et vice champion d’Afrique avec ce meme canon. Et que dire de son palmares en tant que joueur.
    Je ne me souviens pas de Nyonghe footballeur.
    Petit jaloux le champion olympique Akono est le coach le plus titre du Cameroun.
    Il a en plus fait partie de la plus forte equipe du Cameroun de tous les temps. Manga, Mbida, Abega, Emana, Eboue Aoudou, Nkono ect... Ce n’etait pas pour des raisons tribales mais par le talent.
    Petits vaux rien.
    Comptez les ballons d’or africains du Cameroun ils sont tous issus du Cntre Sud et du Littoral.
    Les camerounais les plus sectaires viennent de regions que je connais bien et ne savent pas jouer au foot

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2005 à 01:14, par ? En réponse à : > Jean Paul Akono : « Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire »

    C’EST LES MEMES QUI SE PLAIGNENT TOUJOURS DU TRIBALISME ET QUI S’ILLUSTRENT TOUJOURS PAR LEUR FANATISME ET LEUR SECTARISME A PEINE VOILE.
    TOUS LES GRANDS FOOTBALLEURS CAMEROUNAIS SONT ISSUS DU CENTRE SUD ET DU LITTORAL QUILS SOIENT MBAMOIS COMME NKONO, DOUALA COMME MBAPPE NLEPPE, BETI COMME MANGA, ABEGA, NDONGO PAUL GASTON, JEAN LOUIS MAMA.
    PARLONS TRIBALISME ET FAISONS LES COMPTES.
    RECUPERATEURS DE TOUTE PART.
    LORSQUON DIT CAMEROUN ON DIT FOOTBALL ET ON SAIT GRACE A QUI LE CAMEROUN EST UNE GRANDE NATION DE FOOT. POURQUOI CEUX QUI SONT ISSUS DU MEME VILLAGE QUE MILLA NE FONT PAS LA PROPAGANDE ? TOUT SIMPLEMENT PARCE QUILS SONT RAISONNABLES ET SURES DE LEUR TALENT.
    DITES MOI DANS QUEL CLUB NYONGHA A JOUE VOUS QUI L’OPPOSEZ SANS RAISON A AKONO. QU’A T’IL DONC GAGNE EN TANT QUENTRAINEUR ET EN TANT QUE JOUEUR. SORTONS LES STATISTIQUES ET FAISONS LES COMPARAISONS TRIBALES.
    C’EST POUR DES RAISONS TRIBALES QUAKONO A ETE UN GRAND JOUEUR ET EST TOUT SIMPLEMENT L’ENTREAINEUR LE PLUS TITRE DU CAMEROUN ET PEUT ETRE D’AFRIQUE ?

    VOS ATTAQUES AURONT TOUJOURS DES REPONSES

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2005 à 15:04, par ? En réponse à : > Jean Paul Akono : « Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire »

    Mr X, Do not expect those who are not given a chance in government to be given a chance in any other thing where the corrupt regime has influence.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2005 à 00:44, par ? En réponse à : > Jean Paul Akono : « Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire »

    IT’S NOT THE REGIME THAT GIVES PEOPLE THE OPPORTUNITY TO PLAY FOOTBALL BUT THEIR TALENT.
    AKONO HAS THE BEST RESUME AS A COACH IN CAMEROON AND AS WELL AS A FOOTBALLPLAYER. EVERYBODY HAS AN OPPORTUNITY TO ACT IN CAMEROON AS NYONGHA DOES. I WISH HIM ALL THE SUCCESS FOR THE INTEREST OF THE COUNTRY, BUT I DON’T REMEMBER HIM AS A FOOTBALL PLAYER. IN WHICH COMPETITION DID HE TAKE PART ? TELL ME AND I WILL GIVE YOU THE RESUME OF AKONO.
    AKONO OLYMPIC CHAMPION, MANY TIME CHAMPION OF CAMEROON AS A COACH AND WINNER OF THE NATIONAL CUP WITH CANON DE YAOUNDE. MANY TIME AFRICAN CHAMPION AS A PLAYER.
    HE DESERVES RESPECT

    Mr X

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon