Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN/CM2006
Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »
Et autres réactions d’après match...

Camfoot.com

Le médiateur des Lions Indomptables trouve les mots pour calmer la tension après ce match lourd de consequences. A noter également les réactions de l’entraineur égyptien et du président de la fédération camerounaise, IYA Mohammed.

Le 10 octobre 2005

Camfoot.com : Quelle ambiance règne en ce moment dans les vestiaires des Lions d’où vous revenez ?

Patrick Mboma : Ce n’est pas utile pour moi de décrire l’atmosphère qu’il y a dans les vestiaires. Je pense que le niveau d’exigence auquel on a poussé les joueurs de par leur fin de parcours fait peut-être qu’on on ne pouvait leur demander que la qualification. Malheureusement, sur un geste on est passé à côté du but. Le plus dur, c’est d’essayer d’oublier les 90 minutes qui sont passées, parce que c’est maintenant un cauchemar pour chacun d’entre eux.

Mboma soutient le capitaine Song en pleurs

La façon de gérer cela sera différente selon les individus : il y a celui qui ne se relève pas maintenant, il y a celui qui ne dormira pas cette nuit. C’est très délicat de se relever d’une telle situation, mais il faut qu’ils sachent que le champion doit savoir aussi se relever, et j’espère que dès les prochains regroupements, çà permettra à ces gars d’être plus forts et de chercher à se relever et gagner tous les défis qui arrivent.

Camfoot.com : Quel futur pour cette équipe ?

Patrick Mboma : Vous savez c’est difficille de programmer un futur à une équipe. Aujourd’hui, il va falloir oublier ce qui s’est passé, oublier qu’on est revenu de ce retard de quatre points, qu’on était en tête et accepter qu’aujourd’hui qu’il nous manque un point et qu’on n’est pas qualifié. On ne peut pas reprocher aux Egyptiens d’avoir fait leur match parce que c’est une partie de football, ils n’avaient pas de cadeau à nous faire.

Mboma, Mayebi, Meyong-Zé et Gérémi

Autres réactions :

le coach Egyptien : Hassan Sheheta

Nous sommes fiers d’avoir réussi ce match de préparation pour la prochaine coupe d’Afrique des nations, mais nous sommes tristes pour l’échec de l’équipe du Cameroun. Nous avons voulu jouer un match de football, un match propre et nous avons joué le jeu jusqu’au bout, parce que dans quelques mois, nous allons accueillir une grande compétition chez nous.

IYA Mohammed

Le Président de la Fecafoot : Iya Mohammed

C’est très difficile ce que nous venons de vivre, c’est encore plus pénible pour les joueurs, ce n’est pas la fin du monde, il faut se ressaisir et préparer les prochaines échéances.

Propos recueillis par Guy Nsigué à Yaoundé


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 10 octobre 2005 à 00:20, par ? En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    LE LION EST PLUS FORT QUAN IL EST BLESSE. Son reveil sera terrile !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 02:03, par Verite En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    Qui vous avait dit d’aller nous chercher schaffer et surtout de le laisser pourrir tout avant de le chasser. especes de IYA MOHAMED VA"AAA. laches

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 05:29, par ? En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    Le lion va se relever. Des grands comme toi seul le Cameroun peut en produire lorsqu’on a vu faire les MIlla, Manga, Abega. Song Bahanag peut pleurer il a cree des lutttes d’influence en ecartant des joueurs comme Mbami. Il porte une bonne part de responsabilite en contribuant ainsi a affaiblir l’equipe. ce mec joue depuis 1990. face a une equipe europpenne bien organisee la correction serait plus severe. Le Cameroun est champion d’Afrique espoir au Nigeria en 2003. Qu’on laisse la place a ces jeunes, dans la pespective d’un mundial 2010. Les Beckam sont ils mauvais lorsqu’ils annoncent vouloir mettre un terme a leurs carrieres internationales. Le role de capitaine ne peut pas etre un privilege qu’on protege jalousement. On a eu Nkono en 82, Abega en 84, Mbouh en 88, tataw en 90 puis Kunde. Ils ont assume leur role et passe le temoin. Merci pour tout ce que tu as fait Song, mais quand l’age de la retraite sonne il faut savoir partir c’est la loi du sport.

    Un camer

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 09:48, par CHRIM de Douala En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    Qu`on gagne la prochaine CAN et on oubliera l`echec du Mondial, pendant qu`on vera les autres jouer.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 10:03, par Benti de Manjo En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    En tant que camerounais, cette disqualification à domicile de mon équipe est difficile à avaler, après avoir fait le plus difficile en allant gagner à Abidjan le mois dernier. En 95 minutes, les Lions indomptables n’ont joué que 35 ; 20 en début de match, 10 après l’égalisation égyptienne, et 5 durant le temps additionnel. C’était une équipe différente à 75% de celle qu’on vu jouer à Abidjan. Il y a des jours comme ça, où rien ne vous réussi, quoi que vous fassiez. Sans oublier que l’équipe du Cameroun est celle devant laquelle chaque adversaire sort son grand jeu pour se taper la poitrine après, bref c’est une équipe à abattre.

    Cette disqualification prouve que les cing participations du Cameroun au mondial n’ont acune ombre d’usurpation. J’en félicite vivement les autorités sportives camerounaises qui, par la voie du ministre des sports, ont dit dès le départ « qu’après tout, ce match se jouera sur le terrain ». Il n’était donc pas question de faire les yeux doux aux égyptiens.

    Les camerounais sont suffisamment matures pour assumer cette disqualification, même s’ils regretteront pendant longtemps le passage d’un certain Schaffer à la tête des Lions indomptables. BRAVO A ARTUR JORGE qui avait une mission difficile et qui a conquis le coeur des camerounais par son travail exemplaire. Nous le souhaitons longtemps encore à son poste. Nul ne doit avoir de compte à rendre à qui que ce soit après cette disqualification décidée par Dieu.

    Qu’on le veuille ou non, le Cameroun reste le plus fort pour avoir battu la Côte d’ivoire aussi bien à l’aller qu’au retour, mais la Côte d’ivoire est la meilleure pour avoir obtenu sa qualification, même par procuration. Nos amis ivoiriens doivent se ressaisir. Dire qu’ils ont fait dormir les camerounais à 17 heures est à la fois mensonge notoire et lâcheté. On ne fonde pas sa renommée sur le travail des autres. Je leur souhaite toutefois bonne route. Leur nouveau défi est de représenter honorablement et valablement l’Afrique en Allemagne. Sportivement, les camerounais seront leurs premiers supporters au mondial.

    Longue vie aux Lions indomptables du Cameroun.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 10:29, par Espoir continue En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    Le Cameroun est tombé les armes à la main. Ce n’est pas la fin du monde. Patrick l’a dit, il faut se relever. Et j’ajoute que cette révolution du football ne fait que commencer. Nous aurons de plus en plus de « petits » à la table des « grands ». Les lions indomptables doivent se préparer à y faire face car ils sont et seront toujours la première cible à expédier en enfer. Leurs résultats passés ne leur offrent pas que des amitiés. C’est le pays qualifié pour le mondial dans leur poule qui est malheureusement ridicule avec à son actif deux « corrections » en aller et retour. Sa qualification à l’arrachée n’égalisera pas leurs cinq participations dont quatre d’affilée. Qui dit mieux ? L’Afrique tout entière n’oublie pas que c’est grâce au Cameroun qu’elle a aujourd’hui cinq places au mondial. Bravo donc à la Côte d’ivoire, à l’Angola, au Togo, au Ghana et à la Tunisie. Vive le football camerounais et africain.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 10:53, par wulrick En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    je suis vraiment content de voir ke tt les vrais supporteurs des lions ne les accablent pas et les soutient au contraire meme s’ils ont perdu surtt ke cela nous fait tres mal.mais ilsont prouver k’il ont une superbe ekipe en reconstruction avec un buteur tel ke webo et un constructeur de grand talent comme eto’o et ttes les autres.notament rigo ki a prouverk’il etatit un tres grand defenseur.je pleure juste les representant de l’afrique surtout le togo il pense k’il vont aller jouer a 1(adebayor) contre 11 l’angola aussi il va ou.mais la cote d’ivoire peut faire kelke chose mais il n’ont pas le nivo et surtout aucune experience de jeux entres eux(3 0 ctre la france).il ne reste plus ka attendre la can2006 et surtout la cpe du monde 2010 promis a un pays africain et jen suis sur les lion indomptables du cameroun

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 12:26, par Lemoine En réponse à : Honte de Iya Mohamed

    je pense que la déroute des lions est largement attribuée à Iya Mohamed qui fauche le football camerounais à la base même.Et va plus loin en bradant l’équipe nationale,la seule fierté du Cameroun, à un certain schäffer,avant de le chasser alors qu’ils avaient déjà tout foutu dans la merde.Bravo au ministre des sports qui nous a quand même fait rêvé.Il a montré de quoi il était capable et tout le Cameroun lui restera reconnaissant.Mais que Iya essaie de laisser le Cameroun et son footbal.Il a le coton qu’il s’en occupe !!! Bon sang ! Pourquoi les personnalités de ce pays n’ont plus honte ? pourquoi ne peuvent-elles pas savoir quitter les choses ? Pourquoi toujours essayer de s’accrocher à un honneur qu’on ne mérite pas ? Et voilà jusqu’où on peut être ridicule ! Qu’on laisse Womé et Eto’o en paix.Le probleme,c’est au niveau de la base de notre football même.J.A.Bell le disait encore dernièrement.Lui,c’est un grand homme,il voit loin,il anticipe.Il ne subit pas comme ces poltrons de la fécafoot qui brillent par leurs intrigues de tout genre.La D1 est foutue et ne vaut rien à cause de Iya-Coton-Mohamed ! quel ridicule ! surtout quand on lui colle un vallet comme patrick prêcheur d’eau trouble ! Vivement qu’il soit guérit ! Et si l’Etat camerounais travaillait pour le Cameroun,que ces gens nous rendent compte de ce qu’ils font de notre football. Et même si l’Etat ne le fait pas,l’histoire va le faire à leur place.
    Vous ne savez pas ce que c’est la fierté nationale que vous savez si bien baffouée.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 13:29, par ? En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    salut je suis tres content pour la qualification de mon pys la cote d’ivoire c’est la plus grande equipe de l’afrique ici ont dance le coupe decale

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 16:12, par ? En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    Si c’est rien que moi Eto’o dois commence a chauffe les ban des touche.Un grand c’est pas seulement en club ,c’est aussi en equipe national .Vous me dirai que il ya pas des joueurs pour comprendre son jeu et bien comment explique vous les exploir des Adebayor, Ndrogba etc en equipe national .comment un avant-centre peut joue tout les matches mais manques que unseul but poutant il est le pitchi en club.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 16:36, par tapawa En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    joue et gagnes les six matchs de la can en egypte et remporte la coupe sera d’une grande consolation alors bravo les lions et bravo a l’entraineur et tout staff thecique perde un match c’est pas perdre une vie les machts passe les competions reste alors le plus grand defis a relever sera certainement de remporte la cup d’afrique 2006 et bonne chance

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 17:01, par bobbys En réponse à : A fond daccord

    Oui patrick je suis tout a fiait daccord avec toi , les lions ont interets a se relever le plus tot possible , cest a travers cette capacite de reaction quon les respectera plus
    Je crois que ds cette equipe certain joueurs doivent ce sentir coupable , car ces des indivitualites sur les quelles on comptait pour faire la difference a tout moment
    Alors je me pose la question

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 17:44, par Djeff Filipe En réponse à : être fort c’est aussi savoir accepter la défaite.

    Tout ce que je peux ajouter c’est un grand BRAVO les LIONS une fois encore ils nous ont fait vibrer comme on l’aime. Malheureusement, ils tombent les armes en mainsau dernier moment. Ils faudrai que tous les Camerounais restent mobilisés derrière leur équipe nationale. Je suis certain que nous ferrons de très bonnes choses à la prochaine CAN. Surtout, ne pas s’éterniser sur ce dernier match qui je le rappelle n’a pas été une défaite.

    Et comme dit la citation, " le plus fort n’est pas celui qui ne tombe jamais mais celui qui tombe et se relève pour continuer le combat... Bon vnt aux Lions et une fois encore Merci... Merci... merci.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 18:24, par Dayas En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    Chers compatriotes, c biwen beau de faire des eloges à nos lions : mais excusez moi je ne suis pas de ceux lá ki felicite les non meritant. Ns devons chercher les coupables car ils st nombreux. Je trouve vraiment regrettable de la part de certain ki se disent supporter des lions qu’apres un match pareille kon vienne chercher des noise á Song. C impardonnable. ns devons ns emprendre pr ce match à Eto’o et a Wome. En tant ke footballeur je vs dis ke rien me prime sur le mondiale.ke tu n#arrives pas a te kalifier chez toi est une preuve de faiblesse. Voilà.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 19:27, par diallo En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    les gars, je vous dit sincerement qu’il est tant que ce type de biya nous foute la paix

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2005 à 20:51, par Fifen En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    Deux choses :

    La première quand on se met a dire qu’on est un grand croyant il ne faut pas faire de la fourberie on a rassember toutes les anciennes gloires du sport et foot mais on a oublié notre ROGER MILLA qui a fait ce que personne en afrique n’a pu faire sur le plan mondial pour le Cameroun et l’Afrique, ou était t’il, Dieu a tenu compte de cette injustice.

    La deuxième c’est le fait d’avoir privée des milliers de vendeurs de leurs pain quotidien en distribuant des maillots gratuits une injustice.

    ce match à été battit sur ces injustices car comment penser que l’un des meilleurs gardiens d’Espagne devant celui du REAL MADRID et Barçaqui pour le premier est une référence sur le plan international ne soit pas convoqué meme pour etre la doublure, et pour quelle raison il a pris quelques kilos de plus merci Songo quand on sait que Monsieur Souleyman aurait du sortir avant que le Balon ne tombe devant l’attaquant egyptien et qu’il aurait du resté dans sa cage en voyant son retard...

    Il faut savoir J.A Bell dit une part de vérité mais il oublie que les lions sont devenus prévisibles ils ne sont lions indomptables que lorsqu’ils contres plus forts qu’eux la Cote la appris à ses dépends et fait cve qu’il fallait en plaçant son match à l’heure qu’on sait.

    Le Cameroun a toujours été placé dans des poules ou il y’a des équipes en dessous de son niveau hors quand il le bresil ou une autre grande nation les LIONS sont indomptables...

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2005 à 01:52, par David Embe En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    Salut les amis.
    Je tiens tout d’abord a felicite Wome Nlend pour son courage, et tous les valeureux lions.
    Un penalty n’est pas chose facile,en plus on ne gagne pas tous les jours. Comme Patrick la si bien dit « le champion doit savoir se relever ». Ce samedi 8 octobre fait partir d’une page noir de notre histoire de football. Comme en 1972 et en 1985 nous sommes revenu a nous et nous avions franchi bien des etapes. Nous avons une coupe d’Afrique des Nations dans quelque mois c’est le momment de montrer aux monde entier que nous sommes des champions.
    Laissons toute forme de polemique. Je m’excuse pour les accents j’ai un clavier anglais.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2005 à 00:44, par POLO En réponse à : > Patrick Mboma : « Le champion doit savoir se relever »

    Je pense que le Cameroun a toutes les possibilites et les forces necessaires pour mieux preparer le futur, et je pense aussi que dorenavent le coach doit au prealable prendre certaines decisions du genre qui fait quoi sur le terrain. Bonne chance mon beau pays...

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon