Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Après le match : Les coulisses

Camfoot.com

Dieudonné Philippe Mbarga Mboa, le ministre des sports est immédiatement sorti du stade après l’égalisation des Egyptiens. il n’a donc pas vu le penalty manqué par Pierre Womé Nlend.

Le 11 octobre 2005

- Dans la soirée, lors de sa visite aux joueurs, le patron des sports a été incapable de prononcer une seule phrase aux joueurs. C’est Jean René Atangana Mballa, premier vice-président de la Fecafoot qui a trouvé les mots justes pour consoler les joueurs.

- Thimothée Atouba, le lion de Hambourg n’a pas pu supporter le penalty manqué par Pierre Womé Nlend. Adossé derrière le banc de touche récemment mis à neuf, le défenseur a donné un grand coup de poing sur les vitres, se blessant légèrement par la même occasion.

Atouba (à droite) les mains sur la tête

- Avant le match de samedi dernier, le ministre des Sports en compagnie de quelques dignitaires Ewondo avait rendu visite aux autochtones de Mfandena où a été construit en 1972, le stade Ahmadou Ahidjo. Cinq bœufs, cinq sacs de riz, cinq sacs de sel, neuf régimes de plantain, vingt palettes de vin rouge et une forte somme d’argent ont été remis à dix familles Emombo. Mais il se passe qu’après le départ du ministre et sa suite, Papa Denis le représentant des Emombo et les autres n’ont pas pu s’entendre sur le partage de ce butin. Les lésés ont donc promis mettre la machine « mystique » en marche pour l’élimination des Lions. Est-ce que c’est ceci qui explique cela, on le saura un jour.

- Pour une fois, le public du stade Omnisports Ahmadou Ahidjo a été exemplaire. on lui fait souvent le reproche de supporter l’adversaire lorsque les Lions ne jouent pas bien. Mais samedi dernier, malgré le jeu très en dessous de la moyenne produit par les fauves, le public a continué à pousser son équipe. Après l’égalisation des Pharaons à dix minutes de la fin, les supporters ont donné de la voix pour que leur équipe marque ce but qui allait qualifier la sélection. Malheureusement ce penalty de Womé a choisi le poteau extérieur...

- Après le match de samedi, les joueurs ont tous fondu en larmes dans le gazon du stade Omnisports. Après avoir passé plus d’une heure dans les vestiaires fermés, PERSONNE n’a accepté de répondre à une seule question de la presse. Même chose le soir à l’hôtel : ambiance de cimetière.

Yannick NOAH avant la rencontre

Seul Yannick Noah, le préparateur psychologique des Lions a trouvé assez de ressources pour oublier la désillusion. Il a en effet arrosé de bière toutes les personnes se trouvant dans le hall. L’ancien champion de tennis lançait à tous « les gars, c’est ça, la dure réalité du sport » !

- Ce qui s’est passé au stade Omnisports Ahmadou Ahidjo après le match samedi dernier était indescriptible. Les supporters, très remontés contre les joueurs voulaient en découdre avec eux. Ils ont donc fait le siège devant l’entrée du stade : les voitures passant par là passaient à la « fouille », pour vérifier la présence ou non des joueurs. Certains ont eu la désagréable expérience devoir leur véhicule tout simplement endommagé sur place. C’est pour opposer une résistance à ces supporters enragés que quatre camions de militaires ont été dépêchés sur les lieux. Sur un rayon de 300 mètres autour du stade, les bidasses ont passé tout le monde à tabac. Ils ont investi tous les débits de boisson du quartier, tabassant et emportant les biens des paisibles citoyens qui n’avaient rien à voir avec les troubles de l’Omnisports.

- Le domicile de Jean II Makoun au quartier Etoa Meki a été protégé toute la nuit de samedi par les jeunes du quartier. C’était pour empêcher aux soi-disant supporters en délire de s’en prendre aux biens du joueur de Lille. Interrogés sur cette réaction spontanée,les jeunes ont expliqué : Jean II nous « met toujours en haut » quand il vient ici, on ne peut pas accepter que quelque chose lui arrive. Il faut dire que dans la journée de samedi, certains d’entre eux avaient déjà marché pour protester de la mise à l’écart d’un autre jeune du quartier, Modeste Mbami.

- Pierre Womé Nlend sociétaire de Inter de Milan en Italie, a eu la malchance de rater un penalty que tous les joueurs avaient refusé de tirer, son frère aîné qui se trouvait dans la voiture du Lion indomptable a été rattrapé par des fans déchaînés qui l’ont reconnu. Le pauvre a été copieusement frappé avant de voir la voiture complètement détruite. Les mêmes supporters ont sorti un cercueil fait en carton et disaient à qui voulait les entendre que c’était celui de Womé, qui porte aujourd’hui le chapeau d’une défaite pourtant collective.

- Après le but égalisateur des Egyptiens, le portier des Pharaons, Essam El Hardry demandait en anglais aux photographes camerounais postés derrière ses buts le score du match de Omdourman entre le Soudan et la Côte d’Ivoire. Le dernier rempart était presque désolé d’entendre que les Ivoiriens menaient. À la demande d’un photographe de laisser passer un but, il a dit « ça ne se passe pas comme ça ».

- La forte pluie qui s’est abattue sur la capitale camerounaise le matin du match a laissé libre cours à toute sorte d’interprétations. Pour certains, il s’agissait d’une pluie qui venait bénir la sixième qualification des Lions indomptables à une phase finale de coupe du monde. Pour d’autres, c’est les ancêtres de Mfandena qui n’étaient pas contents du paquet remis par le ministre des sports. D’autres disaient que lorsqu’il pleut le matin du match, les Lions ne gagnent jamais dans leur stade. Difficile de savoir où se trouvait la vérité samedi.

Comme quoi, la passion du ballon rond n’est jamais une chose ordinaire au pays des Patrick Mboma et Roger Milla.

Guy Nsigué


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 11 octobre 2005 à 08:41, par wolf En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    ahahahahaha,
    l’anecdote avec le gardien egyptien est un peu poignante, mais drôle quand meme. Les gars, j’ai souffert coe tout camer, mais pour gagner souvent, il faut savoir perdre parfois.
    Haut la tête ! Ne nous laissons pas abattre.
    Il faut seulement que nous apprenions à planifier. N’attendons plus la dernière minute. La CI a géré toute sa qualification coe une grande. Il y’a des points que nous n’aurions jamais dû laisser passer.
    Pr ma part, je souhaite que Mr Mbarga Mboa reste aux commandes. 4.5/5 est une excellente performance. Il mérite de continuer.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2005 à 09:50, par ? En réponse à : > Après le match : Les coulisses

      que pensez vous de votre MBARGA MBOA qui appelle les journaux à chacune de ses reunions pour montrer qu il est bien fringué qui pretend gerer le cameroun qui fait appel à la magie des ewondo pour faire gagner les LIONS DU CAMEROUN et qui nargue tout le monde en disant qu il assume sachant que biya qu il traite de faible ne fera rien que penser vous de sa fuite du stade que penser vous de son non soutien à wobe
      etc...
      croyer vous qu il doit continuer à faire du bruit de la figuration et du defilé de mode ?
      pensez y !!!!

      Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2005 à 11:55, par ? En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    J’ai souffer et je souffre encore enormement, le pire c’est que ces Egyptiens sont venu presqu’en touristes sANS enjeux majeur pour eux. LE VRAI RESPONSABLE JE LE DIT ET JE LE REDIT (si tu veux CAMFOOT censure comme tu l’a déja fait) LE RESPONSABLE C’EST CETTE ORGANISATION ADMINISTRATIVE DES LIONS INCAPABLE AVEC LEUR MULTIPLE REUINIONS MEDIATISEES A LA CON CES GENS QUI NE SONT MEME PAS CAPABLE D’ORGANISER DES ENTRAINEMENTs DESSENS ET SERREIN à huit clos POUR LES LIONS à quoi ils servent donc ces gens ???? Resultat des courses les joueurs psychologiquements et physiquements fatigués incapable de maintenir un score de 1-0 . Il faut voir comme les bleus ou les autres équipes s’entrainnent pour ces rencontres importantes.. DU HUIT CLOS DANS UN CADRE HYPER SERREIN ET CALME ; Cela je l’avai dit contre la CI C’ETAIT PREVISIBLE ; et vous Camfoot au lieu de mediatisé ces entrainement de 2 jours dans des condition de stades et d’ambiance deconcertante et pitoyable à la veille du match vous non parlez du pere de gom kome vraiment c’est terrible .... LA prochaine pour de grandes rencontre il faut mettre un peu plus de serieux car de tt facon le resultat de l’a peu pres c’est ce qui c’est passé.
    APRES UN ECHEC IL FAUT DES DEMISSIONS EN MASSE SINON CELA N’AURAI SERVI A RIEN CETTE ECHEC

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2005 à 09:39, par ? En réponse à : > Après le match : Les coulisses

      vous avez raison
      nous attendons tous la démission de MBARGA MBOA puisqu il assume
      je suis ravie de voir qu il ya des gens intelligents comme vous qui ont compris que MBARGA MBOA fait du folklore et qu il est vide si BIYA NE COMPREND PAS CE SERAIT DRAMATIQUE ATTENDONS LE REMANIEMENT DE DECEMBRE

      Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2005 à 13:21, par Show_biz En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    Je suis extrêmement choqué par l’initiative du Ministre en charge des sports et de l’éducation physique ;je veux bien qu’il veuille rassembler le plus de monde possible autour des lions,mais cette démarche qui a consisté à faire des dons aux familles Emombo,en présence des dignitaires Ewondo,dévoile le caractère insidieux des pratiques inhibitives liées à l’esprit qui anime Mr le Ministre depuis sa prise de fonction.Beaucoup de camerounais comprennent l’agitation et les ambitions de Grand Manitou que certains se sont fixées.
    Les discours de certains leaders du sport camerounais ont changé,chacun s’ingénie à avoir ,autant que faire se peut,accès à la mangeoire.
    Demandez au Ministre,pourquoi Roger Milla a été mis à l’écart d’un évenement aussi important.Le jour où il nous donne la vraie réponse,ces ancêtres Ewondo,les seuls susceptibles de qualifier les lions,seront plus cléments à l’avenir.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2005 à 09:33, par ? En réponse à : > Après le match : Les coulisses

      vous etes génial
      je suis en phase avec vous nous avons la meme facon de voir les choses et je vous assure BIYA fera partir du gouvernement au mois de décembre :
      mbarga mboa
      okouda
      mbomback
      nous sommes tous camerounais ce n est pas parcequ un ministre est ewwondo que le football du cameroun appartien aux ewondombarga mboa a echoué

      Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2005 à 14:03, par SERGE ANGO En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    Moi personnellement je ne l’enveu pas pour ca,après tout il est un etre humain,il y ’a des humains qui ont des reactions comme ca dumoin des personnes qui ne croit pas jusqu’au bout en plus hors mis ca les gens comme Mbarga mboa connaissent certaines choses que beaucoup parmis nous ne connaissons ;à savoir par exemple que le Cameroun etait amèné ce jour là à gagner seulement un but à zero une egalisation etait dejà donc un mauvais presage pour lui selon ce qu’il savait en venant au stade.Mais je ne me tarderai pas sur ca,ce que je veux juste encore dire et redire concernant cette journée fatale, c’est que je prie sincèrement notre gouvernement s’ils lisent camfoot.com,au moin pour savoir le temperement des camerounais,ce que j’aimerai les dire en les suppliant,c’est que:S.V.P,construisez aux lions indomptable du Cameroun un stade de foot-ball.Enlevez une partie des milliards que vous cachez ici Dans les banques Européenne pour construire un stade à ces lions qui vous ont fait tant gagner la sympatie du peuple camerounais et autres peuple du monde,ces lions qui ont fait à ce que vous soyez respecté à l’etarnger S.V.P faites celà juste pour un petit « merci » celà ne vous coute rien l’argent vous l’avez,donc vous pouvez le faire.Beaucoup de Camerounais accepteront continuer à mourir de famine si au moin vous décidez à construire un stade digne de ce nom au pays.Avez vous vu comment ces jeunes ont eu du mal à maitriser le ballon ?Contre la cote d’ivoire par exemple, le stade etait mieux que le notre et ils ont pratiqué un beau foot.comment voulez vous des victoires sur un pareil gason ?POPOL,si vous voulez continuer à passer des belles années au pouvoir construisez un stade à ces lions,n’oubliez pas que vous avez encore 1/4 de siècle au pouvoir car Chantou est encore bien jeune et elle ne reve meme pas encore démènager d’Etoudi (la maison des parents de POPOL et non des Camerounais comme ces derniers croient).Ce qu’ aucun Camerounais n’en disconvient, surtout si vous faites de l’objet de leurs joie à savoir l’equipe national du Cameroun « une femme ayant une maison »En un mot les construire un stade comme toutes les grandes equipe du monde,et justement nous en sommes UNE. Nous le prouveront en Egypte.Que l’Egypte s’attende à pleurer à son tour car chacun a son tour chez le coiffeur,hier c’etait la Cote d’ivoire aujourd’hui le Cameroun,demain je vous assure ce sera l’Egypte.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2005 à 14:47, par ? En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    Je me rappelle qu’une personne a predit l’échec des Lions avec ces méthodes..............

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2005 à 16:17, par ? En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    même les joueurs pratique entre eux ils se font attacher dans leurs postes et lorsque les ivoiriens parle des pratiques dans les lions ou ils dorment dans les cémitières les gens parlent.voilà le résultat du mauvais partage des sacs de riz et autres.C’est de la même manière que tous les ministre ont les postes au cameroun ilpassent toujours par de marabouts un jour ça va ce savoir..

    Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2005 à 09:01, par ? En réponse à : > Après le match : Les coulisses

      Toi même tu serais sans doute un bon sorcier si non comment sais-tu que les joueurs pratiquent ?c’est un sorcier qui reconnait très vite son ami sorcier et en plus tu parles des sacs de riz at autres du ministre comme si tu y étais,on dirait même que c’est toi qui les a réceptionné.En tout chose il ya un DIEU dont abat les idées obscurs et les ondits.

      Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2005 à 16:23, par WANDAFUL En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    Un joueur peut ètre coupable d’avoir raté un pénalty mais n’est pas pour autant le Diable qui mine notre sport depuis longtemps. Pour tout ce qui a été fait de mal aux joueurs et affines après la désolation de samedi, Honte au Cameroun ! Honte à ces supporters qui ne savent pas « supporter » la non-qualification. Honte aux forces de l’ordre qui en ont profité pour dépouiller d’honnètes citoyens . Honte à ceux qui trouvent des explications bidon à un résultat évident vue la négligence qui entoure les Lions et qu’eux-mèmes ont affichée sur le terrain. Honte à tous ceux qui crroient qu’une défaite peut mériter le désordre et qu’on est destiné à toujours bien faire.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2005 à 20:41, par DESIRE OUALLO En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    Je suis particulièrement peiné par la situation Womé.Je suis un Ivoirien et je comprend la colère des supporters camerounais. Cependant faut-il bruler un joueur pour avoir raté involontairement un pénalty que personnne ne voulait tirer ?A t on le droit d’oublier les durs et loyaux services qu’il a rendu par le passé à son pays ?A cette allure plus personne ne prendra le risque de venir porter le maillot national.Au delà de la douleur il faut raison garder.nous mêmes ivoiriens avons connu cette situation en 2001 pour avoir été privés de mondial par le Congo Brazza déjà éliminé au profit de la Tunise.C’est la triste loi du sport.Du courage

    Répondre à ce message

    • Le 12 octobre 2005 à 13:48, par atmoshow En réponse à : > Après le match : Les coulisses

      ecoute mon ami je suis un malien natif d’abidjan et vivant presentement en france ds le cadre de mes etudes.je comprends bien ton analyse sur les desagrements que subi wome aujourd’hui.mais sache qu’aujourd’hui la violence apres le foot est le commun des africains.rares sont les pays qui ne se livrent pas à ces sortes d’incivisme.je le dis parce qu’il en ait ete de meme pour mon pays qui n’as pas manque egalement de menacer nos joueurs apres la defaite contre le togo à bamako.mais aujourd’hui tout le monde s’apercoit que le togo etait le plus fort .ce qui me touche plus particulierement c’est de voir le mali qui n’a meme pas pu se qualifier pour la can.
      j’accepete l’idee du fair play durant les match,mais pourquoi les citoyens ne pensent pas de le fair play compte aussi apres le match. à quoi sert de mettre en oeuvre de telle barbarie.
      on prie le tres haut dieu qu’il nous donne la sagesse .

      Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2005 à 00:04, par LE LION DE PARIS En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    Que voulez vous qu’on dise d’une telle humiliation ? Je sais que mêmes les lions ne savent pas ce jour ce qu’il leur est arrivé, autant les camerounais l’ignorent aussi. La magie du Foot ? les imprévisibilités de la vie ? les esprits malins et les oiseaux de mauvaises augures ? Difficile de se prononcer, et le Ministre a presque raison de ne pouvoir rien dire. Pourtant, cette defaite doit nous rendre très fort, plus fort .

    Nous avons notre mot à dire au concert des nations footballistiques, nous avons un honneur à defendre, nous avons une place à faire respecter dans ce monde, Nous avons un palmarès à remplir, une histoire à écrire ,nous nous y attacherons sans relâche, avec courage, avec le même esprit d’hier, avec nos propres valeurs d’aujourd’hui et de demain. Car, gagner, c’est aussi savoir reconnaître la defaite, aussi poignante soit elle.

    Alors à tous les 35 millions de LIONS INDOMPTABLES, sans leçon, lèvons la tête et en avant, continuons. La vie ne s’arrêtera pas ,nous aussi.

    LE LION DE PARIS ( E²)

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2005 à 00:25, par fifi En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    je suis camerounaise et je dis halte à la honte que les joueurs camerounais nous on donné,particulierement nous vivant à l’étranger...c’est pas à sauter de joies franchement et moi mon doigt est pointé vers les dirigeants...qu’est-ce-qui y’a à prendre les marmittes troués et préparées avec ?un comme Song,c’est l’équipe de sa mère ?il y’a pas mieux que lui ?et kalla sort d’ou’ds la soupe ?et Etoo qui se croit beau,on se fiche de le voir faire la star aux terrains,c’est pas ça qu’on veut...De qui se moque t’on au fait ?laissé womé en paiw c’est Dieu qui ns a dit stop à ce petit jeu et il est tps d’y réfléchir...
    a bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2005 à 08:59, par ? En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    Arrêter de dire n’importe quoi, pluie non pluie, vous avez été battu. Chez nous en Côte d’Ivoire il a plu le matin et même juste après la fin de notre victoire, surtout de la votre. Pluie non pluie la vie continue. Vous vous êtes pris pour des petits dieux et voici la conséquence. Rendez-vous est pris pour la CAN.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2005 à 10:22, par ? En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    monsieur mbarga mboa tu es un salopard
    ta femme a fait un enfant avec SAFAIISSOU tu a pris
    veronique ateba a fait un enfant avec thierry manga tu a pris
    ta maitresse attitrée en france a eu un enfant avec BIYA tu n as pas pu prendre
    tu n es pas un homme
    laisse les lions tranquille et occupe toui de ta sterilite heriditaire

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2005 à 16:34, par SOP GOD LOVE En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    pourquoi la fautes sur le d’os d’eto’o ?

    est-ce-que wome etait le joueur qui devais prendre cette responsabilite ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2005 à 17:33, par Laurdine En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    L’elimination des lions de la coupe du Monde 2006, ne doit pas etre percu comme une fatalite, mais comme une situation normale du sport et de la vie en general.
    Le Cameroun ne va pas participer a la phase finale de la coupe du monde 2006, mais nous ne sommes pas les seuls dans cette situation. Il y’a le cas du Nigeria, du Senegal et de l"afrique du sud. Aujourd’hui, la France n’est pas encore sure d’etre qualifiee. Alors chers Lions mettez-vous au travail pour les echeances avenir( la coupe d’afrique).

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2005 à 00:53, par POLO En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    Je pense que cette defaite devrait nous servir de lecon et nous mettre en garde car, les joueurs preparants une coupe du monde ne se rendent pas compte de son importance a la veille, je pense qu’une coupe du monde commense depuis le debut des qualifications, les joueurs Camerounais s’amusent durant toutes les trois annees passes pour commence a faire le serieux a la veille de la coupe du monde, nous avons besoin du serieux pour pouvoir avancer...

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2005 à 23:28, par pizani En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    mais vous les camers je ne vous comprend pas.vous agissez comme si vous etiez la meilleure equipe du monde.ce qui vous est arriver aurait pu arriver a n’importe quelle autre equipe alors STOP ! cessez de pleurnicher comme des gamins et commencez a vous preparer pou la can c’est compris ? car nous les ivoiriens on se prepare deja pour la WORLD CUP OF SOCCER et on se prepare aussi pour notre revenche a la can.ok ?donc ne pleurez pas trop les petits,car comme on le dit en ci ’ca va aller’

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2005 à 12:30, par edoukou En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    cette defaite à un merite celle de faire dormir eto’o sur le terrain pendant que les ivoiriens eux ont fetés jusqu’au matin
    ça va tié

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2005 à 22:16, par ? En réponse à : > Après le match : Les coulisses

    C’est dommage mais les africains n’ont toujours pas compris,ils sont dans leurs monde et ne voies pas la realité de tous les jours ;surtout leur dirigeants qui n’ont aucun scrupule,ni d’eux, et encore moins de la population.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon