Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

L’Italie frappe fort d’entrée

Camfoot.com

Le troisième adversaire des Lions en Chine est entré de parfaite manière dans la compétition en atomisant le Honduras (3-0). Les poulains de Pierluigi Casiraghi prennent ainsi seuls la tête du groupe D avec trois points, à la faveur du match nul entre le Cameroun et la Corée.

Le 7 août 2008
commentaires

Les hommes de Casiraghi ont fait passer un message clair. Ils sont bien venus conquérir l’or en terre asiatique. L’Italie s’est montrée séduisante face au Honduras (3-0) et a pris une sérieuse avance dans son groupe D. Après trois occasions nettes (10e, 22e, 33e), les demi-finalistes de l’édition 2004 ont finalement fait la différence au meilleur moment, juste avant la pause. D’abord sur une frappe limpide de Giovinco en pleine lucarne juste avant la pause (1-0, 41e), puis sur un penalty transformé par Rossi (2-0, 45e) après une main dans la surface d’un défenseur hondurien. La seconde période a ensuite été une formalité : gestion de l’équipe d’Amérique centrale, avant de plier l’affaire sur un deuxième penalty provoqué et transformé par Acquafresca (3-0, 52e). Ce n’était pas la journée du Honduras : Carlos Pavon a en effet manqué un penalty à dix minutes du terme (81e). Les vainqueurs du dernier festival de Toulon auront pour prochain adversaire la Corée.

Dans le groupe A, la Serbie a bien failli se faire surprendre par l’Australie (1-1), Rajkovic de la tête, répondant à l’ouverture du score de Zadkovich, bien aidé par le portier Socceroos. Les Américains ont, pour leur part, bien débuté dans le groupe B en venant à bout du Japon grâce à Holden (1-0). Dans l’autre match, les Ivoiriens ont plié devant le collectif argentin emmené par Messi (2-1). Dans le groupe B, les Etats-Unis prennent la tete du groupe grâce à leur victoire sur le Japon (1-0). Le choc de la journée entre le Nigeria et la Hollande a accouché d’un match nul vierge (0-0).

Enfin dans le groupe C, de poussifs brésiliens sont venus à bout de vaillants Belges réduits à neuf (1-0). Grande favorite de la compétition au même titre que l’Argentine, la sélection auriverde n’a guère ébloui le public de Shenyang pour son premier match du tournoi olympique. Malgré un pouvoir offensif alléchant (Diego, Pato, Ronaldinho), les Brésiliens ont semblé à court d’imagination face à la Belgique, se révélant incapables de changer de rythme et d’emballer les débats. Les Brésiliens vont font de même la course devant dans ce groupe. Poussé par son public, la Chine est allée arracher le match nul dans les derniers instants de la rencontre face à la Nouvelle-Zélande (1-1).

S. L


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon