Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

JO : Cameroun-Brésil chez les Chedjou Aurélien

Camfoot.com

Malgré la défaite devant le Brésil en quart de final du tournoi de football des jeux Olympiques, Élisabeth Njou la maman de Aurélien Chedjou Fongang et même sa grande mère Justine Massa depuis le domicile familiale au quartier Village à Douala ne sont pas déçues de la prestation des Lions espoirs et surtout de la prestation du 5e enfant de la famille même si le penalty manqué par le Lillois contre l’Italie lors de la 3e journée des matches de poule est resté en travers la gorge.

Le 18 août 2008
commentaires

Les Lions espoirs quittent prématurément les jeux olympiques Pékin 2008 sur un goût d’inachevé avec cette défaite devant le Brésil de Ronaldinho. Comme dans plusieurs maisons dans la capitale économique, le match contre le pays du roi Pélé a été suivi avec beaucoup d’attention. Mais au quartier dit ‘’ Village’’ à l’entrée de la ville de Douala venant de Yaoundé plus particulièrement au domicile de madame Élisabeth Njou, la maman de Aurélien Chedjou, c’est avec une attention particulière que le petit monde qui peuple la demeure s’est retrouvé devant le petit écran ce samedi 15 août. Il faut dire qu’à la veille du match, le voisin de la famille, Robert Tagakou décède des suites d’une longue maladie. ‘’ Le papa qui est décédé était non seulement notre voisin mais aussi un homme qui nous a beaucoup soutenu. Lors de son dernier passage au Cameroun Aurélien a d’ailleurs pris en charge ses soins, malheureusement il est mort et nous ne pouvions pas annoncer ce décès à Aurélien avant le match contre le Brésil, parce qu’il sera beaucoup marqué ‘’. Explique Madame Njou.

’Grand maman’ et la soeur prêtes pour le match

A l’annonce du classement, elle est surprise que son fils soit titularisé d’entrée parce que après le penalty qu’il a manqué, elle a tout entendu : ‘’ ce matin j’étais au marché et comme je porte le tricot avec sa photo devant, les femmes me demandaient si c’est mon fils qui a manqué le penalty ‘’. Madame Njou confie que lorsque son fils a manqué le penalty elle est allée simplement se coucher et n’a plus regardé la suite du match, elle a été soulagé à la fin de la partie lorque Steve Ngaleu le frère ainé de Chedjou lui a annoncé que le Cameroun était qualifié malgré le nul. Mais elle a été définitivement rassuré lorsque Alain Junior Ollé Ollé et Serge Ngal deux coéquipiers de son fils l’on appelé depuis la Chine pour lui dire que ce qui arrive à son fils peut arriver à tous les footballeurs. Même Ewané Elong qui n’a pas été retenu par Martin Ndtoungou Mpillé l’a appelé et a eu des mots de réconfort. La grande mère, après le penalty manqué par le Lillois, a demandé à ses petits fils d’aller couper l’arbre de la paix et de poser à côté du téléviseur où ils regardaient le match. Dans la famille, tout en étant fier de la belle prestation du jeune footballeur natif de Douala, certains se questionnaient sur la désignation de Aurélien pour exécuter le penalty et pas un autre joueur. Mais Steve Ngaleu son frère aîné leur explique, ‘’ il m’a appelé le soir du match et m’a dit que s’il a tiré le penalty contre l’Italie c’est parce que le coach a fait de lui avant la compétition celui qui allait exécuter les balles arrêtées pendant le tournoi.’’

Famille réunie : petits et grands, tous pour Aurélien

Losque le central du match contre le Brésil donne le coup d’envoi, madame Njou et ses enfants sont ravis de voir le dossard numéro ‘’ 14 ‘’ sur le terrain, « même s’il ne joue pas à son poste de prédilection, c’est déjà une grande joie d’apprendre que le coach lui a fait confiance après le penalty manqué » clame-t-on. A la 17e min de la partie, Stéphane Mbia sort sur blessure et est remplacé par Alain Junior Ollé qui est repositionné sur le côté gauche du milieu de terrain, ce qui donne l’occasion à Chedjou de revenir au centre. ‘’ Aurélien joue maintenant à son poste favori, je crois qu’il va maintenant dérouler son jeu parce que c’est un joueur technique qui aime les espaces ‘’ confie Steve Ngaleu son frère aîné.

Pendant 90’ le Cameroun tient tête au Brésil ceci au grand bonheur de la famille. Malheureusement pendant les prolongations le Brésil marque deux buts qui vont signer l’élimination de nos Lionceaux. Chez les Chedjou personne n’est déçu ‘’ je suis contente parce que les enfants se sont engagés sans réserve durant la compétition, ils ont été braves malgré la défaite ‘’. Steve le grand frère est très remonté contre l’arbitre du match et ne comprend pas pourquoi le Slovène à été aussi mauvais et pourquoi seul Ronaldinho lui parlait et pas nos joueurs. Aurelien Chedjou qui a appelé 45’ après le match va lui expliquer que l’arbitre central parlait le Portugais, c’est pourquoi il pouvait facilement converser avec Ronaldinho.

Archive familiale...

Madame Njou est fière que son fils ait participé à la campagne Chinoise avec ses coéquipiers même si elle se souvient qu’elle avait fait fouetter l’un des entraineurs de Chedjou à Douala parce que son enfant avait échoué l’entrée en 3e malgré une moyenne de 12 / 20 au premier trimestre. ‘’… il a échoué en fin d’année parce qu’il passait son temps à jouer, il m’a ramené les cadeaux qu’il a gagné pendant les jeux ossucs au lieu de me ramener les résultats scolaire ‘’. Pour le punir, la maman va lui demander d’écrire 5000 fois ‘’ ou c’est le football ou c’est l’école ‘’. Mais lorsque la maman est revenue vérifier si la punition était exécutée elle contraste qu’il avait écrit ‘’ les deux ‘’. Malgré les exigences du football professionnel, Aurelien Chedjou aujourd’hui au Losc, a eu un bon parcours académique.

Guy Nsigué à Douala


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon