Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

JO 2000 : L’Espagne vaincue, le Cameroun en or

Camfoot.com

En dominant l’Espagne aux tirs aux buts dans une finale indécise jusqu’au bout, le Cameroun est devenu pour la première fois de son histoire champion olympique. Les Lions succèdent au palmarès aux Super Eagles du Nigeria.

Le 16 août 2008
commentaires

Pour cette finale historique, le staff techique camerounais a aligné son équipe type, avec les retours de Geremi Njitap et de Aaron Nguimbat, suspendus contre le Chili. Compte tenu de la tenue des finales d’athlétisme dans la soirée, la finale s’est jouée en plein midi dans le Stadium Australia de Sydney plein comme un œuf avec 105 000 spectateurs. La question se posait alors de savoir si la finale offrirait autant d’action que les demi-finales. Comme nous le savons maintenant, ce fut le cas, et le football olympique atteignit de nouveaux sommets. Le match fut l’objet de moult rebondissements. Il y eut un penalty raté, quatre buts et deux expulsions avant que ne commence la roulette des tirs au but.

D’entrée de jeu, les Lions furent cueillis à froid. Comme à son habitude, l’équipe camerounaise trouva encore le moyen d’étendre son registre mélodramatique en concédant un but aux Espagnols, marqué par Xavi, au bout de 75 secondes. Quelques minutes plus tard les Lions frôlent la catastrophe. Un penalty accordé aux Ibériques est repoussé par Carlos Kameni. Mais juste avant la pause, la défense camerounaise cède de nouveau sur une réalisation de Gabri, pour arriver à la mi-temps sur un score de 0-2. La suite de la rencontre ne s’annonçait pas bonne pour les Camerounais.

Cependant, la jeune équipe se ressaisit après la pause. Victime de l’intense pression appliquée par les Camerounais, le défenseur espagnol Ivan Amaya marqua un but contre son propre camp sur un centre en retrait de Patrick Mboma à la 53e minute. Cinq minutes plus tard, Samuel Eto’o égalise sur un autre centre venant de Mboma. Aucun autre but ne sera marqué pendant le temps réglementaire. La tension est cependant perceptible sur le terrain, surtout dans le camp espagnol. Gabri passa de héros à vilain quand il fut expulsé durant la deuxième période. Son coéquipier Jose Mari (Jose Maria Romero) fut également expulsé, à la 91e minute. Bien que le nombre de leurs adversaires ait été réduit à neuf, les Camerounais ne purent marquer un but en or durant les prolongations.

Le Cameroun l’emportèrent finalement à l’issue de la séance des tirs aux buts. La majorité des spectateurs acclamait les Camerounais qui avait insufflé le sens de l’exaltation dans cette compétition de football de Sydney 2000 ; et il semblait que les dieux étaient également de leur côté ! Amaya, une fois de plus, faillit à l’Espagne en tirant hors du cadre. Du coté camerounais personne ne faillit à son devoir. Et quand Pierre Wome shoota dans le ballon du pied gauche vers la droite du gardien espagnol Daniel Aranzubia, marquant le penalty de la victoire pour le Cameroun, tout le Stade olympique se mit à hurler à l’unisson. Idriss Carlos Kameni, le gardien de but camerounais, devint une célébrité. A l’âge de 16 ans, il était le plus jeune footballeur à avoir jamais remporté l’or olympique.

Steve LIBAM

Fiche technique

Cameroun : Idriss KAMENI, Pierre WOME, Serge MIMPO, Patrice ABANDA, Nicolas ALNOUDJI (-111’), GEREMI, Samuel ETOO, Patrick MBOMA, LAUREN, Aaron NGUIMBAT (-45’), Serge BRANCO

Remplaçants : Daniel BEKONO, Albert MEYONG ZE (+111’), Clément BEAUD, Daniel KOME (+45’), Patrick SUFFO, Joël EPALLE (+91’), Modeste MBAMI

Entraîneur : AKONO Jean-Paul

Espagne : Daniel ARANZUBIA, LACRUZ, Carlos MARCHENA, David ALBELDA, ANGULO (-74’), XAVI, JOSE MARI, Carles PUYOL, AMAYA, Toni VELAMAZAN (-27’), Raul TAMUDO (-49’)

Remplaçants : Juan CAPDEVILA (+74’), UNAI, GABRI (+27’), FERRON (+49’), Albert LUQUE, ISMAEL, FELIP

Entraîneur : SAEZ Inaki

Avertissements : David ALBELDA (ESP) 19’, Patrice ABANDA (CMR) 25’, JOSE MARI (ESP) 55’, Daniel ARANZUBIA (ESP) 106’

Exclusions : GABRI (ESP) 70’, JOSE MARI (ESP) 91’

ArbitreRAMOS RIZO Felipe (MEX)

Arbitre assistant 1 : HASSOUNEH Awni (JOR)

Arbitre assistant 2 : DORIRI Elise (VAN)

Quatrième arbitre : MANE Saad (KUW).


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon