Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue des champions CAF
Ephraïm Inoni pour enflammer Roumdé Adjia

Camfoot.com

Le Premier Ministre, chef du gouvernement flanqué de plusieurs ministres de la République doit présider ce dimanche à Garoua, la finale de la ligue des Champions Caf. Les deux équipes ambitionnent de décrocher le précieux sésame. Les jeux semblent ouverts, les schémas tactiques se multiplient. La tension monte, l’échéance approche inexorablement.

Le 15 novembre 2008
commentaires

Sauf cas de force majeure, le Premier Ministre Ephraïm Inoni présidera ce dimanche au nom du Président de la République, la finale de la ligue des champions Caf 2008. La nouvelle a été rendue publique ce samedi matin par un communiqué des services du Premier Ministre. Emmanuel Nganou Djoumessi, le Sg adjoint du Premier Ministère indique que le PM y prend part sur «  hautes instructions du Président Paul Biya ». Une présence qui a de quoi suscité de l’intérêt à l’occasion de cette finale retour de la ligue des champions Caf 208. Un évènement pour lequel, la ville de Garoua est honorée de pouvoir accueillir la fine fleur du football africain.

Normal donc que les pouvoirs publics apportent leur onction pour que la finale connaisse un succès retentissant. Ce d’autant que notre pays n’est toujours pas sollicité pour abriter des évènements d’envergure. Chief Ephraïm Inoni, représentant personnel du Chef de l’Etat arrive dimanche matin dans le chef lieu de la Région du Nord. Un attrait institutionnel qui ne laisse point indifférent les principaux acteurs de la finale de dimanche. Makadji Boukar joueur de Coton Sport signale que « c’est un élément réconfortant pour nous. On comprend que les autorités du pays estiment le boulot que nous abattons. Nous comptons nous donner à fond pour que le trophée reste à Garoua. Nous y avons travaillé pendant toute la semaine. Je crois que ça ira. »

Le comité d’organisation mis sur pied par la Fecafoot s’affaire pour sa part à peaufiner le programme des cérémonies. Les derniers réglages sont à l’ordre du jour. « Tout doit se passer comme sur du papier à mesure. Des dispositions nouvelles ont été prises partout. Je crois que ce sera formidable dimanche » indique Lambert, un des membres de la commission marketing de la Fecafoot arrivé en mission avancée à Garoua.

Côté cour le décor se plante avec l’arrivée massive des supporters et fans de Coton Sport. De Douala, Buéa, Yaoundé, Bafoussam, Ebolowa…ils rallient par centaines le septentrion. Ce, sans compter l’impressionnant déploiement des supporters des provinces septentrionales. Une délégation tchadienne est d’ailleurs annoncée avec comme chef de file, le maire de N’Djamena Mahamat Zen Bada dont l’amour pour le club de la rive droite de la Benoué est prononcé.

Dans la « tanière » des cotonculteurs, la mobilisation est grande. Même si on peut s’étonner de l’ambiance peu propice à une véritable concentration. Un public disparate se meut dans les couloirs de l’hôtel qui est réservé aux joueurs. Entre temps les égyptiens arrivés en après-midi vendredi, sont sereins. Difficile de laisser une info sur l’emploi de temps du National Al Ahly. Mais il est certain que la reconnaissance de l’aire de jeu se fera ce samedi à 15h.

Ousmaïla B. Garba à Garoua


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon