Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Coupe de la Caf : Astres tenu en échec (1-1)

Camfoot.com

La première rencontre de poule disputée par l’équipe de Douala s’est soldée par un match nul. Bien que frustré en première mi-temps par l’arbitre, Astres obtient un précieux point devant le Club Sfaxien de Tunis. Les poulains de Nicolas Tonyè Tonyè se concentrent déjà sur le prochain adversaire (le Tout Puissant Mazembe) qu’ils affrontent dans deux semaines au Congo Kinshasa. Retour sur la rencontre de Douala.

Le 22 juillet 2007
commentaires

A la mi-temps de ce premier match de la phase de poule de la Coupe de la Caf, les supporters des Astres de Douala, installés au « shaba » (tribune populaire) situé au dessus des vestiaires, toutes griffes dehors, agressent verbalement les officiels qui visiblement n’ont pas été « justes » envers les Astres de Douala. Et pour cause, dès la 38’, le virevoltant avant-centre des visiteurs, Lélo, fait une percée fulgurante dans la surface de réparation des Astres de Douala et se croise, nez à nez, avec Koufana sur le flanc droit. Le tunisien s’écroule aussitôt et se tord de douleur. L’arbitre Ghanéen, sans hésiter, offre un penalty généreux qui est transformé par Nafti Abdelkerim. Le gardien Nelson Lukong n’a que ses yeux pour voir le ballon se loger au fond du filet. Un score qui transperce le cœur des cinq milles supporters camerounais du stade la Réunification de Douala galvanisés par le but opportuniste d’Enamé de la 10e minute de jeu. En effet, suite à une transversale centrée du flanc gauche vers la droite, le gardien Jaouchi Ahmed fait une mauvaise sortie et perd le cuir qui retombe sur les pieds du renard de surface des Astres. Ce dernier fixe un défenseur, s’excentre sur la gauche et tire vers les buts vides. Un but qui délivre les supporters et les joueurs camerounais qui se mettent à rêver jusqu’à ce que l’arbitre Agbovi Willaim, de nationalité ghanéenne, offre un penalty généreux aux visiteurs.

L’entrée des joueurs

Cette « injustice » va rester en travers de la gorge des supporters d’Astres et même de certains confrères qui ne vont pas aller du dos de la cuillère pour manifester leur courroux vis-à-vis du trio arbitral pendant la pause. Cyril Kemegne et Che Chuma Banla, deux confrères de la radio nationale sont inconsolables : « ce penalty est très généreux. Il est anormal que les arbitres viennent nous clouer chez nous. Ce penalty accordé aux tunisiens est vraiment trop généreux. Ça saute à l’oeil nu. Au Nigeria par exemple, un arbitre ne peut siffler une telle faute. C’est d’ailleurs les nigérians (Kwara United) qui ont éliminé Union de Douala à la Coupe de la Caf cette année sur une bavure de l’arbitre aux arrêts de jeu alors que les deux clubs étaient à égalité, 2-2. On se souvient que si l’Union de Douala restait sur un match nul, elle se qualifiait pour la suite de la compétition » soutiennent les deux confrères qui avaient vécu le fameux match au Nigeria et qui gardent un triste souvenir du mauvais arbitrage dont sont souvent victimes les clubs camerounais à l’extérieur.

Le club sportif Sfaxien
Les Astres de Douala

Astres manque de prendre l’avantage en deuxième période

Qu’on le veuille ou pas, l’animosité affichée par les supporters à la mi-temps aura raison des officiels qui seront plus rigoureux en seconde mi-temps. Ce qui permet aux joueurs des Astres de jouer sans pression et de déployer leur jeu à fond au point de surprendre les visiteurs qui sont assaillis dans leur base arrière. « C’est un club que je ne connaissais pas. Mais là, ils nous ont fait une forte impression. Ils nous ont dominé durant toute la seconde mi-temps » reconnaît humblement le coach des tunisiens Michel De Castel. D’ailleurs, le maître à jouer du Club Sfaxien de Tunis, Nafti, ne dira pas autre chose : « ce club nous a surpris. Ils sont d’ailleurs très différents de Cotonsport. Astres était très engagé physiquement et techniquement dans ce match ».

Cette pression finira par donner des résultats. À la 56e minute, Ename, amortit un ballon à la lisière de la surface de réparation et s’apprête à armer le tir, lorsque dans la précipitation, Hammami Chadi touche involontairement le ballon de la main. La faute est indiscutable. L’arbitre ghanéen pointe le point de penalty. Le capitaine des Astres, Narcisse Ekanag, se lance sur le ballon et le met à droite du filet. Le gardien Jaouchi Ahmed, bien sur ses appuis, renvoie le cuir des deux mains à la grande joie des tunisiens et au grand désespoir des camerounais qui venaient de manquer l’occasion de changer le cours du jeu.

Penalty manqué par Narcisse Ekanag

Jusqu’à la fin du match, les Astres vont dominer, de manière stérile. S’offrant même le luxe de rater des buts très nets. A l’instar de ce tir tendu du camerounais Koufana qui frappe la transversale avant de retomber sur la ligne de but tunisienne. Pareil pour la frappe de Nguimbous qui est déviée d’une claquette par le gardien Jaouachi à la 87e minute. L’entrée en jeu des joueurs à vocation offensive tels que Ebonde Etonde et François Dikoumé ne changeront pas le cours de la rencontre.

Pour ce premier match de la phase de poule, on peut juste constater qu’il y a retard à l’allumage dans le moteur des Astres de Douala qui a déjà les yeux tournés vers le Tout Puissant Mazembe qu’ils affrontent dans deux semaines au Congo Kinshasa. Tous les joueurs jurent qu’ils feront tout pour remporter ce match à l’extérieur avant d’offrir l’hospitalité à l’ogre sud africain, les Mamelodi sundows qui possède un coffre-fort (et un effectif) à faire pâlir de jalousie certains clubs européens.

Belapélé , à Douala

FICHE TECHNIQUE

Astres-Club sportif Sfaxien 1-1

Stade : la Réunification à Douala

Spectateurs : 5 000 personnes (environ)

Climat : ensoleillé (36°C)

Temps de jeu : 90+ 5

Note du 1er match : 13/ 20

Avertissements :

- Astres : (RAS)

- Club sportif Sfaxien : Soumah (43’), Gharbi (31’).

Expulsion : RAS

Meilleurs joueurs :Bassombeng (Astres de Douala) et Lélo (Club sportif Sfaxien)

Buteurs :

- Astres de Douala : Ename (10’)

- ClubSportif Sfaxein : Nafti (38’)

Les officiels

Ac : Agboyi Willaim (Ghana), A1 :Saijah Geroge (Ghana), A2 : Salifu Malik (Ghana) A4 : Endeng Zogo (Cameroun), Com : Festus Okubule (Nigeria).

Équipes :

- Astres (1) : 16-Lukong (Gk), 6-Koufana, Bikima (30-Dikoume, 89’), 9-ename Okouda, 10-Ncha (27-Ebonde,83’), 12-Ekanga (17-Heumi, 61’), 15-Bagnack,19-Bassombeng, 23-Kotto,25-Nguimbous, 29-Nyamsi. Réservistes : 22-Happi, 13-Bebey Kingue, 26-Kouam.

Coach : Nicolas Tonyè Tonyè.

- Club Sportif Sfaxien (1) : 1-Jaouchi, 2-Gharbi, 4-Bargaoui (21-Wounes, 32’), Hamza, 10-Nafti (12-Jabeur, 63’), 13-NHammami, 15-Lelo, 18-Ben Amor, 22-Raouid, 26-Soumah, 29-Ba Tapha, 30-Bnouni. Réservistes : 27-El Kalai, 16-Saidi, 6-Mechergui, 11-Helali, 14-Salemi, 19-Kadri.

Coach : Michel De Castel.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon