Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Coupe CAF : Bayelsa United peaufine son arme offensive à Douala
Arrivé la veille du match contre Agile de la Menoua, le club nigérian a fait la reconnaissance du stade de la Réunification ce vendredi.

Camfoot.com

Première surprise. Ce n’est que ce vendredi 17 avril 2009 que la délégation de Bayelsa United, a pris ses quartiers à l’hôtel Piano de Douala. A 13h, les sacs et les différents équipements des joueurs et encadreurs encombraient encore le hall de l’hôtel.

Le 18 avril 2009
commentaires

Dans un coin du restaurant, des joueurs habillés du maillot rouge et blanc du club déjeunent silencieusement. Dans un autre angle, la table des encadreurs qui dégustent, eux aussi, des mets camerounais. Malgré la bonne ambiance qui règne dans la salle, les encadreurs ne souhaitent pas que les journalistes prennent des photos encore moins des reportages télés. 13h30, fin du repas. Joueurs et encadreurs montent dans leur chambre au premier étage. « Les joueurs sont un peu fatigués. Il est souhaitable d’aller au stade tout à l’heure à 15h pour les interviewes. Le manager général du club sera déjà là », indique Emma Njoku, un journaliste du journal nigérian The Sun qui fait de la délégation nigériane.

15h30. L’entrée du stade de la Réunification est hermétiquement fermée. Les joueurs nigérians ne sont pas visibles à l’horizon. Ce n’est qu’une heure plus tard que le bus de l’adversaire de l’Aigle de la Menoua franchit les grilles de l’entrée principale du stade de la Réunification de Douala. Sur la pelouse, les joueurs déjà habillés du maillot rouge-blanc et du short rouge du club se dirigent vers le rond central. Chibozo Okonkwo, ancien international Espoir de la génération 2004 embrasse la pelouse. Pendant ce temps, tous les joueurs donnent la cadence avec des battements de mains. Un joueur entonne une chanson qui est repris en boucle par ses co-équipiers. On croit percevoir un air de musique religieuse. Tout le monde chante en riant. La bonne humeur s’installe rapidement.

Bayelsa United pendant le reconnaissance de la pelouse du stade de Réunification

On met l’accent sur la finition

Le coach principal, Monday Odigie donne des consignes à l’entraîneur des gardiens de buts, David Njogh Ogha, ancien gardien de but des Super Eagal, l’équipe nationale nigériane. A 16h40. L’entraînement proprement dit commence. Des groupes des quatre joueurs se font la passe alors qu’un cinquième cherche à récupérer le cuir. Les passes sont millimétrés. La possession de balle est merveilleusement travaillée. Après cette phase, les joueurs font des étirements. Une minute plus tard, on repart retravailler la possession. On recherche la précision dans les passes, la vitesse. La troisième phase des entraînements consiste aux étirements. Les joueurs sont assis sur la pelouse. De manière individuelle, chaque joueur s’étire. La phase 4 de l’entraînement s’intéressent à la vitesse. Par groupe de cinq, les joueurs forment un cercle, accélèrent jusqu’au milieu avant de se disperser. On repète cet exercice plusieurs fois.

Après 30 minutes d’entraînement, le coach permet aux joueurs de se désaltérer. Après avoir bu de l’eau, les joueurs repartent dans les surfaces de réparation du coté du quartier Deido. La moitié des joueurs enlèvent leur maillot et sont torses nus. D’autres mettent des chasubles violets sur les maillots rouges. Les deux équipes livrent une partie de footabll avec Bassey Akpa, le gardien titulaire dans les buts. Le coach Monday Odigie, hurle des consignes aux joueurs en anglais. Ceux-ci s’applique dans les passent, et surtout dans les tirs dans les buts. Dix minutes plus tard. C’est la fin de la phase collective. On fait quelques tirs aux buts. On procède à quelques coups francs. Le coach hurle derrière les joueurs moins rigoureux. Au fur et à mesure, les tirs sont cadrés dans les filets. A quelques minutes de 18h, le coach met fin aux entraînements. La nuit pointe à l’horizon. Les joueurs ne souhaitent pas faire des interviewes. Tout le monde s’engouffre dans le bus. Mais David Ikong, membre du bureau exécutif de la fédération nigériane de football livre quelques impressions : « Nous avons bien voyagé du Nigeria à Douala. On vient de finir la reconnaissance du stade qui s’est bien déroulée. On ne connaît pas l’Aigle de la Menoua, notre adversaire de ce samedi. Mais on connaît le standard de jeu des camerounais. Nous savons que nous devons être rigoureux pendant 90 minutes, on sera surpris », explique l’administrateur du football nigérian qui se refuse à tout pronostics.

Santos d’Angola arrive ce samedi à Douala

David Ikong

Dans les gradins, une centaine des supporters de l’Aigle de la Menoua qui étaient venus assister aux entraînements ressortent du stade bruyamment. Chacun va de son pronostic. Les joueurs de l’Aigle quant à eux sont logés dans une auberge de moindre valeur au très populaire quartier Bépenda, non loin du stade. Les poulains du président Pierre Nguefack avaient effectué leur dernière séance d’entraînement au stade de la Réunification ce vendredi matin.

A l’hôtel Résidence la Falaise où les Angolais de Santos vont descendre, c’est la sérénité. Annoncé dans la capitale économique pour ce vendredi, le club angolais qui affronte Union de Douala pour le compte de la Coupe de la Confédération arrive plutôt ce samedi 18 avril 2009 à Douala. En Champion’s league, Cotonsport, l’unique ambassadeur camerounais évoluera du coté du Nigeria devant Heartland FC, second au classement du Nigeria Primer league avec 52 points et deux matches en retard. Le leader du championnat n’est autre que… Bayelsa United Fc, 60 points, qui affrontent Aigle de la Menoua ce samedi.

Fondé en 2000, Bayelsa United Football Club est un club nigérian basé de football à Yenagoa. Il est financé par l’Etat de Bayelsa, avec un chairman très célèbre dans le milieu du sport de la région, Goodluck Jonathan, l’actuel vice-président du Nigeria.

K.G. Belapélé à Douala


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 18 avril 2009 à 10:30, par ? En réponse à : Coupe CAF : Bayelsa United peaufine son arme offensive à Douala

    je voudrais tout d’abord vous féliciter pour le travail de proue que vous abattez chaque jour pour les internautes mais la seule fausse note reste votre manque de sérieux criard.svp prenez au moins le temps de lire et de relire vos articles avant de les publier puisque ces derniers traversent les frontières du cameroun.si un effort est fait à ce niveau vous aurez franchi un pallier.merci

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2009 à 13:13, par Kadhafi En réponse à : Coupe CAF : Bayelsa United peaufine son arme offensive à Douala

      Zéro,, Moi je ne félicite pas !!!!!!!!!!!Car ils ecrivent souvent des choses incroyables....et Mentent souvent.

      Répondre à ce message

      • Le 18 avril 2009 à 17:50, par coup franc En réponse à : Coupe CAF : Bayelsa United peaufine son arme offensive à Douala

        Vous exagerez dans la critique aveugle.C’est absurde qu’un habitue du site Internet de Camfoot fasse ce type de remarques.
        je me suis toujours demande pourquoi les Camerounais ne savent pas s’encourager les uns les autres.regardez comment vous traitez tous ceux qui osent creer et innover dans notre pays.
        s’il vous plait,arretez donc ainsi d’humilier les innovations et les creativites.
        Personnellement je remercie ces jeunes gens de Camfoot pour le courage qu’ils ont de penetrer le grand pannier a crabes quest le football camerounais,pour nous donner des informations du reste tres fiables,et au quotidien s’il vous plait.
        Autrement,visitez un peu le site Internet de la Fecafoot:C’EST LA VRAIE HONTE INTERNATIONALE.
        Visitez un peu le site Internet de l’AFC (Association des Footballeurs Camerounais) pour lequel Mr Mayebi nous avait casse les oreilles il ya 4-5 ans:LA MONTAGNE A ACCOUCHE D’UNE SOURIS...TRIPLE HONTE INTERNATIONALE
        Sachez aussi que SEUL CEUX QUI N’INITIENT RIEN ONT LA CHANCE DE NE PAS SE TROMPER...
        L’equipe Camfoot,sous d’autres cieux recevraient des aides,des supports et des felicitations de nous tous,et non des quolibets et des insultes.C’est tres irresponsable tout cela.
        A bon entendeur...salut.

        Répondre à ce message

      • Le 18 avril 2009 à 20:06, par MR. KAMEROUN En réponse à : Coupe CAF : Bayelsa United peaufine son arme offensive à Douala

        It is always shameful to read the way you yam head journalists in Cameroon treat your oun people. I do not sincerely blame you, because the best brains are all in exile.We will soon return to take control of that country with the help of USA. Look at your national coach. Otto is a disgrace. Including your minister augustine edjoua or whatever his name is.

        From Mr. Kameroun
        USA

        Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon