Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Champions league africaine : Canon de Yaoundé éliminé

Camfoot.com

Malgré la bonne option prise au match aller à Luanda, le représentant Camerounais a été éliminé cet après midi au stade de la réunification à Douala. Primeiro de Agosto a d’abord refait son retard du match aller à la 77e minute avant de décrocher son ticket pour les huitièmes de finale lors de la fatidique épreuve de tir au but. Canon Sportive de Yaoundé éliminé, Aigle Royal de la Menoua, Union Sportive de Douala et Coton Sport de Garoua poursuivent néanmoins la compétition.

Le 7 avril 2009
commentaires

Le Canon Sportif de Yaoundé, très mal en point en championnat national de première division, espérait sauver sa saison en remportant quelques tours de la champions league africaine. C’était sans compter avec les Angolais de Primeiro de Agosto habitués de la scène africaine. A aucun moment de la rencontre, le club de Nkondongo n’a montré qu’il voulait consolider la bonne option prise au match aller il y a trois semaines en Angola.

Phase de jeu du match Canon-Primeiro à Douala

«  Le Canon de Yaoundé nous avait battu chez nous parce qu’ils sont arrivés lorsque nous sortions de trois matches d’affilés en championnat et nos joueurs étaient fatigués. Je savais qu’avec une bonne récupération, mes joueurs allaient renverser la vapeur », dixit Victor Bondareko, le coach de Primeiro De Agosto à la fin du match.

Dès l’entame de la partie, ce sont les Angolais qui prennent le contrôle de la rencontre avec un milieu de terrain bien en place qui met en difficulté les joueurs Camerounais. Canon de Yaoundé pour sa part va attendre l’adversaire sur ses bases en espérant procéder par les contres. Ce système de jeu mis en place par Alain Wabo et Joseph Atangana va permettre aux joueurs de Primeiro de déployer leur jeu avec à la baguette le dossard 16, Ramaphako, tout feu tout flamme.

A la 20e minute, le gardien international François Beyokol bien en place sur sa ligne va capter une belle frappe de Osvaldo. Les supporters de Canon sont de plus en plus inquiets devant le jeu produit par leur équipe. Les Angolais bien que dominateurs ne vont pas trouver le chemin du but pendant la première manche. Les deux équipes vont rejoindre les vestiaires sur le score vierge avec toutefois l’avantage au Canon de Yaoundé qui fait prévaloir son but inscrit au match aller.

Joie des joueurs angolais à la fin du match
Le seul penalty du Primeiro raté par Joao Artur

A la reprise, le Canon de Yaoundé va changer d’option, le capitaine Richard Touko et ses camarades vont prendre la résolution d’ouvrir le jeu contrairement à la première manche où il était question de jouer la carte de la prudence. Cette façon de jouer va permettre aux joueurs Camerounais d’être plus présents devant les buts du portier Angolais, Tubi Landu. A la 60e minute, Joseph Abouem l’attaquant de Canon de Yaoundé a d’ailleurs manqué l’une des véritables action des vert et rouge dans ce match. Bien servi à l’entrée de la surface de réparation de l’équipe adverse, son tir va mourir sur le montant du portier Angolais.

A la 77e minute, Antonio envoie un ballon en cloche dans la défense Camerounaise, les défenseurs de canon accusent un retard et Richard Kasende, entré en jeu depuis seulement trois minutes va de la tête battre François Beyokol, un peu trop avancé. Le club Angolais remet donc les pendules à l’heure. Après ce but, le Canon de Yaoundé

Richard Touko, malheureux capiataine du Canon ayant raté l’ultime penalty

va tenter de lever la tête, mais les Angolais sont bien en place, et même prêts à saler l’addition. Le Canon va néanmoins tenir le coup jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre ivoirien, Doue Noumandiez. Selon le règlement de la confédération africaine de football qui guide cette compétition, après l’égalité, on passe immédiatement aux tirs au but sans recourir aux prolongations.

Lors de cette fatidique épreuve, les Angolais ont pris le dessus sur le score de 5 tirs à 4. Joseph Libong et Richard Touko ayant manqué leurs penalties, alors que côté Angolais, Joao Artur n’a pas eu de chance. Le Canon de Yaoundé quitte donc prématurément la compétition. Les couleurs du Cameroun sur le toit de l’Afrique seront défendues pour la suite des coupes africaines par Aigle Royal de la Menoua, Union Sportive de Douala et Coton Sport de Garoua.

Guy Nsigué à Douala

Fiche technique

Champion’s league, 1/16e de finale retour

Canon - Primeiro de Agosto : 5-6 (tab)

- Stade de la Réunification de Douala
- Pelouse : gazon synthétique
- Climat : ensoleillé
- Temps : 90+4
- Note du match : 12/20

- Avertissement : Canon : Touko Richard (83’)

- Expulsion : RAS

- Buteur : Primero de Agosto : Richard Kasende (78’)

- Meilleurs joueurs : Canon : Touko Richard. Primero de Agosto : Richard Kasende

- Canon (5) : 1-Beyokol François, 5-Libong, 6-Mevoungou (25-Tsene, 52’), 8-Owona Zoa, 9-Abouem, 14-Touko (cap), 17-Medjo (18-Engoudou, 82’), 21-Mbete, 24-Ntolla, 27-Akono, 28-Bodo. Réservistes : 11-Atanagana, 15-Bayebeck, 23-Mouangue. Coach : Joseph Atangana.

- Primeiro de Agosoto (6) : 1-Tubi Landu, 4-Adriano, 6-Domingos, 7-Arsenios, 18-Elisio, 26-Joao, 15-Antonio, 13-Osvaldo, 16-Ramaphako (28-Calesso, 46’), 29-Pedro (14-Hangunya, 58’), 17-Divelaca (11-Kasende, 64’). Réservistes : 3-Regio, 22-Adao, 8-Jose Gomes, 20-Munhelele. Coach : Victor Bondareko.

- Les officiels :
A : Doue Noumandiez (Côte d’Ivoire),
A1 : Yao Songuifolo (Côte d’Ivoire),
A2 : Tehe Guei (Côte d’Ivoire),
A4 : Bamock Francis (Cameroun),
Commissaire : Ngampika Grebert (Congo).

Réactions des acteurs

Munhelele, joueur angolais : « nous voulions aller aux tirs aux buts »

Munhelele

« En venant au Cameroun, nous avions pour objectif d’inscrire un seul but et d’aller ensuite aux tirs aux buts. Nous savons que nous avons un bon gardien et qu’on pouvait compter sur lui en cas des penalties. A la mi-temps, le coach nous a demandé de tout faire pour inscrire un but. C’est ce que nous avons fait et nous avons réussi. Au match aller, notre faux pas était dû au fait que nous avions joué 3 matches en 7 jours. Lorsque Canon venait en Angola, on avait joué deux matches en championnat avant de les rencontrer. Donc, trois matches en 7 jours, ce n’était pas facile pour nous. A Douala, nous savons que Canon (qui est un club de Yaoundé) et nous jouons sur un terrain neutre. »

Joseph Atangana, Coach Canon

Joseph Atangana

« Nous savons que nous venons de décevoir tout le peuple camerounais à cause notre élimination. Mais c’est aussi ça la loi du football et nous devons l’accepter. Surtout lorsqu’on va aux tirs aux buts, il y a également le facteur chance qu’il faut prendre en considération. Maintenant que nous sommes éliminés de la champion’s league, il faut qu’on se concentre sur le championnat pour assurer notre maintien et faire une bonne prestation en coupe du Cameroun. »

Mbete Mezang, milieu offensif Canon

Mbete Mezang

« Nous avions cru qu’avec la victoire du match aller en Angola, on avait déjà fait le plus dur. Hélas ! Les Angolais sont venus nous battre chez nous. Nous n’avons pas été dangereux devant les buts. Vous voyez ma tête emballée, ce que nous voulions absolument cette victoire, malheureusement, elle nous a échappé. On souhaite bonne chance à Primeiro de Agosto qui va rencontrer un gros morceau (El Hilal du Soudan) en 1/8e de finale. »

Joao Lusevkueno, journaliste angolais, Radio 5

Joao Lusevkueno

« Nous avons été très bien accueillis au Cameroun. Cela fait toujours un immense plaisir de visiter le pays de Roger Milla et de Samuel Eto’o. Cette victoire à Douala nous rassure sur la qualité du football angolais. Vous savez que nous sommes en train de préparer la Coupe d’Afrique des nations que nous organisons en 2010. Tout le monde se mobilise pour que cette fête soit belle. Je sais que le Cameroun sera qualifié et nous vous attendons pour que la fête soit belle !
 »

Propos receullis par K.G. Belapélé, à Douala


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 7 avril 2009 à 04:19, par ? En réponse à : Champions league africaine : Canon de Yaoundé éliminé

    I ain’t surprised with these results. In fact I was surprised with the away leg results. Canon represents Cameroonian mediocrity in the soccer world.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2009 à 08:39, par FOPPI En réponse à : Champions league africaine : Canon de Yaoundé éliminé

      dommage pour le canon de yaounde, mais bon,c’est la loi du sport comme vient de dire le coach atangana.
      c’est pas la fin du monde les gars, sauvez votre saison avec la coupe du cameroun tout en assurant votre maintien en premiere division. il faut simplement garder le moral. je suis passe par la.
      good luck

      Répondre à ce message

      • Le 7 avril 2009 à 17:01, par DRID DE DOUALA En réponse à : Champions league africaine : Canon de Yaoundé éliminé

        J’espère que Joseph ATANGANA et son Président vont continuer à passer leur temps à accuser « les arbitres de la Fécafoot » ou alors « les arbitres de Iya » après cette autre déculottée ! La é-nième pour le Canon cette saison !
        Messieurs il faut une fois pour toute reconnaître qu’il y a un problème sportif dans le Canon, lié à la qualité de l’effectif de cette saison.
        Il faut aussi apprendre à trouver des raisons sportives à vos défaites et non aller chercher « les arbitres » ou « la Fédération » chaque fois que ça vous dépasse sur le terrain.
        C’est aussi cela le Canon de 2009 !

        Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon