Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Coupe CEMAC : les Lions à l’assaut des fauves du bas Oubangui

Camfoot.com

Le Cameroun affronte ce vendredi la République Centrafricaine en demi finale de la CEMAC. Un duel entre fauves qui s’annonce difficile pour les camerounais tant ceux-ci ont peiné pour sortir de la phase de poule. A l’inverse, la RCA a largement dominé son groupe, alors qu’elle n’était pas véritablement attendue à ce niveau.

Le 20 juin 2008
commentaires

Avant le début de la compétition, les représentants de la RCA ont annoncé les couleurs en déclarant qu’ils n’étaient pas des outsiders, et qu’il faudrait compter sur eux dans la course au titre. Preuve de leur volonté, les Centrafricains sont les premiers à arriver dans la capitale.

Sur le terrain, les résultats ne se sont pas fait attendre. Pour son premier match, elle a concédé le nul au Gabon, à cause d’un penalty injuste selon l’entraîneur de l’équipe Kopo Etienne. La RCA avait mené de bout en bout les débats avant de se faire rattraper sur le tard. Lors de leur deuxième sortie face au Congo, le tenant du titre, les poulains de Kopo Etienne ont confirmé toutes leurs bonnes dispositions en l’emportant assez facilement sur le score de deux buts à zéro.

Les résultats parlent d’eux-mêmes. Ces Fauves du bas Oubangui ont bel et bien des crocs acérés. Ils sont à prendre au sérieux. Pourtant, la RCA n’était pas donnée favorite au début de la compétition. Le tirage au sort les ayant mis dans le même wagon que le Congo tenant du titre et le Gabon, équipe qui les a éliminée lors des préliminaires des éliminatoires du championnat d’Afrique des nations (CHAN).

De leur coté, les Lions A’ ont réussi à sortir de justesse de leur poule. Jusqu’ici, l’équipe n’a pas démontré grand-chose, hormis sa combativité lors du second match. Il faut dire que bien aidée par le soutien populaire, l’équipe n’avait pas le choix. Mais que ce fut difficile. L’équipe manque cruellement de réalisme. Pour le coach Marius Omog, cette victoire a ramené la sérénité dans la tanière des lions, un temps déstabilisée par la défaite lors du premier match face au Tchad. Mais les Lions sont prévenus, les autres fauves ne lâcheront rien. Pour les camerounais, le plus dur commence et cette demi finale sera loin d’être facile.

Steve LIBAM


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon