Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Les coulisses de la Can juniors 2009

Camfoot.com

Monsieur Niyonzima est un Rwandais qui adore Samuel Eto’o Fils le goleador Camerounais. Lors du premier match du Cameroun dans cette compétition contre le Ghana, il a dressé les photos du joueur de Barcelone dans un coin du stade ainsi que les photos qu’ils avait prises avec le joueur Camerounais et ses deux enfants lors du match des éliminatoires de la Can 2008 disputé ici même à Kigali. Pour lui Samuel Eto’o fait la fierté de l’Afrique et chaque fois qu’il assiste à un match au stade National Amahoro, il dresse les photos de Samuel Eto’o au même endroit au stade. Ce mercredi, le Cameroun croise de fer avec le Rwanda ; Niyonzima va-t-il une fois de plus installer les photos de Samuel Eto’o ? On le saur dans quelques heures.

Le 21 janvier 2009
commentaires

Le moins que l’on puisse dire c’est que la 16e édition de la Can Juniors Rwanda 2009 n’est pas courue côté médias. Seulement six journalistes camerounais ont effectué le déplacement de Kigali pour couvrir cette compétition, il s’agit de votre site Camfoot.com, de Cameroun tribune, dont le journaliste Louis Matea n’est arrivé que ce mardi après à Kigali, de Steve Djouguela du quotidien privé Mutations, de Étienne Manguellé II de la CRTV Radio, son collègue Simon Lyonga et Germain Noël Essengue de la Télévision nationale.

Niyonzima fan de Samuel Eto’o Fils

Iya Mohammed le président de la Fédération Camerounaise de football est retourné au pays après la première journée dans la poule A. Après le premier match des Lionceaux contre le Ghana, l’homme fort de Tsinga est juste venu à l’hôtel féliciter Jacques Zoua et ses camarades pour les efforts fournis pour sortir des griffes du Ghana. Hier lundi, Iya Mohammed est donc retourné à Yaoundé via Paris. C’est Charles Eteki Dikongué, le président de Tiko United, l’actuel leader du championnat national Mtn Elite 1 qui va représenter la Fecafoot pour la suite de la compétition, toutefois, le numéro 1 de la Fecafoot a promis de revenir à Kigali si le Cameroun joue la finale.

La communauté Camerounaise au Rwanda est estimée à plus de 70 personnes, constituée, des étudiants (10) des footballeurs donc un qui évolue avec l’équipe nationale du Rwanda, des enseignants du supérieur et surtout des diplomates qui travaillent pour les organismes internationaux. En l’absence d’une ambassade du Cameroun dans ce pays, l’association des Camerounais du Rwanda s’organise tant bien que mal pour mener leurs activités. La semaine dernière, cette association a remis un don d’un million de franc CFA à une école primaire ici à Kigali. Pour la venue des Lions juniors, ils se sont organisés pour venir supporter l’équipe chaque jour de match. Ils n’ont rien demandé comme appui financier pour leurs actions en faveur des lionceaux au ministre des Sports comme le font les supporters camerounais dans les autres pays lorsqu’une équipe nationale du Cameroun joue.

Iya Mohammed à l’aéroport de Kigali

Les Camerounais qui sont arrivés au Rwanda pour cette coupe d’Afrique des nations juniors ont été désagréablement surpris par le coup de la vie très élevé ici à Kigali. Même si la monnaie locale, le Franc Rwanda à la même valeur que le franc Cfa du Cameroun, c’est à ce niveau que s’arrête la ressemblance avec Yaoundé. Tout coûte cher à Kigali ; il faut 5000 Frs CFA au moins pour prendre un taxi, pour avoir une chambre modeste dans un hôtel, il faut débourser au moins 60 dollars, manger est une autre paire de manches. En dehors de la vie chère, Kigali est une belle cité propre, et accueillante.

L’endroit le plus visité au Rwanda est certainement le mémorial du Génocide de Kigali qui est un bâtiment à l’architecture gréco-romaine qui se subdivise en plusieurs compartiments. L’intérieure de se musée est subdivisé en 3 tableaux, le premier tableau retrace la genèse et l’exposition du génocide. De ce tableau, on apprend que les Allemands sont arrivés au Rwanda dans les années 40 et ont trouvé un peuple en paix. Après leur départ, les Belges sont arrivés en 1950 et ont apporté la religion et la technologie, mais ont divisé le peuple en donnant toutes les faveurs aux Tutsi. Le deuxième tableau présente les photos des victimes du génocide, qui sont les enfants, les femmes. À ce niveau, il y a les images qui défilent sur les écrans et présentent l’horreur. Le troisième et dernier tableau qui est saisissant et émouvant présente les crânes et les ossements des victimes, ainsi que les vieux habits qu’on a retrouvé dans les fosses. Dans la cour du mémorial, on voir une fosse commune qui contient 250 personnes enterrées dans des cercueils communs.

Ayew Pélé et François Beyokol

Aucun arbitre Camerounais sur les 14 internationaux que compte notre pays n’a été retenu pour cette coupe d’Afrique des nations juniors Seul l’ancien arbitre Njoya Augustin aujourd’hui à la retraite et instructeur d’arbitrage de la Caf a été sollicité par la confédération africaine de football pour encadrer les arbitres qui dirigeants les matches de cette coupe d’Afrique des nations juniors.

Rassemblées par Guy Nsigué à Kigali (Rwanda)


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon