Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Can Juniors 2009 : Rwanda - Cameroun (1-1)

Les Lionceaux concèdent encore un nul...

Camfoot.com

Comme lors du premier match, le capitaine François Beyokol et ses coéquipiers n’ont pas pu conserver un but d’avance devant le Rwanda. Avec 2 points, le Cameroun est avant-dernier de sa poule et maintient une maigre chance de passer le premier tour. La rencontre de cet après s’est disputée devant le président du Rwanda Paul Kagamé qui est descendu sur la pelouse à la fin du match encourager les d eux équipes.

Le 22 janvier 2009
commentaires

Les matches se suivent et se ressemblent pour les Lions juniors à cette 16e édition de la coupe d’Afrique des nations juniors. Malgré tout el changement apporté dans le système de jeu et dans la composition de l’Équipe ce mercredi après-midi contre le pays organisateur, le jeu produit par les Camerounais au stade Amahoro de Kigali a été très moyen. A plusieurs reprises, les Camerounais ont donné les sueurs froides à leurs supporters.

Le président Paul Kagamé du Rwanda saluant les joueurs camerounais à la fin du match

Tout a pourtant bien démarré, les Lionceaux dans le premier quart d’heure du match ont rassuré par leur jeu construit au milieu de terrain autour de Cédric Ndoumbé Bosso et Enow Tabot, l’un des meilleurs de ce match côté Camerounais. Les Lionceaux d’entrée de jeu se sont crées les occasions les plus dangereuses grâce la bonne entente entre les trois de la ligne d’attaque que sont. Zoua jacques, Ekeng Patrick et Owona Brice. Malheureusement, les occasions de buts ne seront pas concrétisées. Il faut entendre la 35e minute pour voir les filets du portier Jean Luc Ndayishimiye bouger. Suite à un centre de la gauche vers la droite de la défense Rwanda, le joueur de Coton Sport, Owona Brice qui a été oublié au second poteau, du bout du pied, ouvre la marque pour le Cameroun.

Les juniors vont continuer à mettre la pression pendant quelques minutes. Ekeng et Ndoumbé Bosso vont manquer d’aggraver le score. Le Cameroun va petit à petit reculer et laisser le Rwanda prendre les commandes du match. La défense Camerounaise va subir la partie pendant des minutes avant la pause. À l’ultime minute de la première partie, suite à une erreur de Ndoumbé Bosso qui offre un coup franc au Rwanda. Yussuf Ndayishimiye monte plus haut que tout le monde et de la tête ne laisse aucune chance à François Beyokol. C’est sur ce score que la pause interviendra.

Le banc de touche camerounais pendant l’hymne national
Échange des fanions entre les 2 capitaines

On pense alors que la mi-temps va permettre aux entraîneurs de revoir la stratégie, mais la deuxième demie va commencer pour les lionceaux comme la première s’est terminée, c’est-à-dire par la domination du Rwanda. Essengue Louis Parfait de Genoa en Italie va faire sa rentrée à la place de Ndoumbé Bosso. Un changement qui va faire du bien au Cameroun puisqu’il va aider Enow Tabot au milieu de terrain à contrer les offensives Rwandaises. Mais le capitaine du pays organisateur va donner du fil à retordre à la défense Camerounaise qui se bat tant bien que mal pour ne plus encaisser de but. Les entrées de Evambé Monono et Tiko Messina n’ont pas donné grand-chose. Les Lionceaux vont tant bien que mal conserver ce score de parité.

Au coup de sifflet final, le président de la République Paul Kagamé est descendu sur la pelouse pour encourager les deux équipes. Il s’est d’ailleurs entretenu avec ses joueurs pendant quelques minutes en langue locale. Pour se qualifier, les Lionceaux doivent impérativement prendre le dessus sur le Mali (déjà éliminé) par deux buts d’écart au moins. Une tâche qui ne s’annonce pas facile eu égard aux deux premières prestations des poulains de Alain Wabo. L’équipe camerounaise doit revoir avant samedi leur façon de jouer.

L’une des offensives camerounaises pas toujours bien négociées
Owana Brice célèbre son but à la 35è min

Les critiques sont unanimes sur la lourdeur, le manque rythme et les lacunes techniques des Lionceaux cuvée 2008-2009. 75% de l’effectif est composé des joueurs locaux évoluant en championnat sur des terrains vagues où il est presque impossible de développer une technique au dessus de la moyenne et d’élaborer un jeu collectif. Des lacunes profondes que les adversaires en cette Can Junior 2009 semblent avoir bien saisies. Le Rwanda comme le Ghana ont mis les jeunes camerounais en difficulté dès qu’ils ont joué en rythme et accéléré le match.

Les deux derniers matches de la poule A vont se jouer à la même heure, le Cameroun croisera le fer avec le Mali au stade Régional alors que le Ghana et le Rwanda s‘affronteront au National Amahoro. Mis à part le Mali déjà éliminé, chaque des trois autres équipes peut encore obtenir sa qualification.

Guy Nsigué à Kigali (Rwanda)

Fiche technique

Cameroun (01) - Rwanda (01)

- Stade : National Amahoro de Kigali
- Spectateurs : 20.000
- Climat : temps ensoleillé
- Durée : 90 et 4

- Officiels : AC : Keita Yakhouba (Guinée),
A1 : Bouazza (Maroc),
A2 : Djoukeré (Togo),
A4 : Bennet Daniel (South Africa),
Com : Mthetwa Adam (Swaziland).

- Avertissements : Essengue Parfait Louis pour le Cameroun, Serugendo (42e) pour le Rwanda

- Meilleurs joueurs : Zoua Jacques et Owona Brice pour le Cameroun, Niyonzima et Mugiraneza pour le Rwanda

- Buts : Owona Brice (35’) pour le Cameroun, Ndayishimiye (45e) pour le Rwanda

Équipes :

Lionceaux du Cameroun

- Cameroun : 16- François Beyokol, 4- Yaya Banana, 2- Daouda Haman, 6- Charley Roussel Fomen, 17- Dimitri Seumou, 18- Jean Jules Bapidi Fils, 12- Doumbe Bosso ( 13- Essengue Louis Parfait, 48e), 14- Patrick Ekeng Ekeng ( 11-Tiko Messina, 64e), 9- Brice Owona, (15-Evambé, 74’) 10- Jacques Zoua Daogari, 5-Enow Tabot. Remplaçants : 1- Joseph Assong, 8- Yannick Kamto, 3- Sylvain Abad Nang, 7-Nkoum Victor. Coaches : Alain Wabo, Engelbert Mbarga et Bienvenu Mboyong.

Rwanda Juniors

- Rwanda : 1- Ndayishimiye Jean Luc, 2-Rucogoza, 4-Serugendo, 5-Hitimana, 7-Mugiraneza, 8-Niyonzima Haruna, 9-Uzamukunda, 11-Kwizera ( 6-Iranzi, 63’), 12-Ndayishimiye Yussuf ( 10-Ngoma, 79’), 13-Ngaboyisibo, 15-Nshimiyimana( 17-Habimana, 46’). Coach : Obradovic Tomislav.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon