Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Can Junior 2009

Bapidi Fils : ‘’ Nous allons tout donner pour gagner le Rwanda ‘’

Camfoot.com

Le jeune joueur de Panthère de Bangangté qui prend part à la Can pour la première fois revient sur le match contre le Ghana avant de jeter son regard sur la rencontre de demain entre les lions juniors et les Amavubi juniors du Rwanda.

Le 21 janvier 2009
commentaires

Camfoot.com : Avec du recul quelle est l’analyse que vous faites du match de lundi contre le Ghana ?

Bapidi Fils Jean Jules : C’est vrai que nous nous sommes déjà reposés, il faut dire que le match n’a pas été facile parce que nous avons eu à subir le match pendant un bon moment, ce qui a fait qu’on s’est retrouvé entrain de peiner pratiquement pendant 90 minutes. On espère qu’avec le rythme de la compétition qu’on a pris et surtout avec le rythme du match de dimanche que nous allons essayer de travailler pour faire un match plus intéressant demain contre le Rwanda.

Vous marquez d’entrer de jeu et qu’est-ce que vous vous dites à cet l’instant ?

On mène d’entrer de jeu et on veut continuer à presser, mais notre pressing est plutôt frileux, parce que lorsqu’on décide d’aller dans un pressing, on y va pas tous, ce qui fait en sorte que la défense supporte le poids du match parce que tactiquement nous reculons.

Joie des Lionceaux après l’ouverture du score face au Ghana

Avez-vous l’impression d’avoir respecté les consignes du coach ?

Les consignes du coach ont été respecte des le départ, mais lorsqu’on a ouvert la marque nous n’avons plus respecté les consignes parce que ce qu’il fallait faire on n’a pas pu le faire, parce qu’on menait au score. Puis à un moment, on s’est dit qu’on pouvait conserver ce score, et pourtant il était très tôt. Je pense que si on mettait la pression comme au début, on allait aggraver le score.

Lors que vous rentriez dans les vestiaires à la pause, il y a eu beaucoup de discutions entre vous. De quoi s’agissait-il ? Étiez-vous en train de vous repousser les tords ?

Non on se concertait, on se remontait parce que nous-mêmes nous savons ce que nous avons eu a enduré au stade. On essayait de revoir ce qui avait à faire pour la deuxième manche, on ne se repoussait pas les tords.

Dans les vestiaires à la mi-temps qu’est ce que le coach vous a dit ?

Le coach nous a fait comprendre que nous sommes descendus tactiquement ce qui a fait en sorte qu’on s’est mis à subir. Il a demandé qu’on reparte en allant les attendre à la médiane parce qu’on ne pouvait plus presser haut comme en début de match. Tactiquement ils étaient plus forts que nous en 1re mi-temps. Nous avons respecté ses consignes du coach en deuxième mi-temps et vous avez constaté que nous avons mieux joué.

Bapidi Fils à l’échauffement dimanche dernier à Kagali face au Ghana

Pour vous, qu’est-ce qui a constitué la force du Ghana ?

Je crois que c’est une équipe bien organisée. À les voir, on constate qu’ils jouent ensemble depuis longtemps ; la circulation du ballon est facile pour eux, le déplacement est excellent. Je crois que nous avons souffert parce qu’on n’avait pas trop de mobilité au stade.

Comment compter vous aborder le match contre le Rwanda ?

Avant de quitter hôtel dimanche pour notre match, nous avons regardé une partie du match du Rwanda contre le Mali, nous avons une idée. Le Rwanda est une bonne équipe, mais je crois que le Ghana joue mieux que le Rwanda et nous allons tout donner pour gagner ce match.

Comment doit-on prendre le match contre le Rwanda quand on sait qu’on n’a plus droit à l’erreur ?

Ce que nous savons déjà c’est que le public ne sera jamais derrière nous parce que nous jouons à l’extérieur. Nous allons d’abord essayer de les contenir tout en sachant que le but peut arriver à tout moment. Donc , il n’est pas question de se précipiter pour les abattre.

Est-ce que vous bénéficiez de toute l’attention du gouvernement de la république ?

C’est très différent des éliminations, maintenant c’est une équipe nationale, on prend vraiment soin de nous, nous sommes bien maintenant c’est à nous de faire notre part en gagnant les matches.

Bapidi Fils répondant à nos questions

On parle également des managers qui vous agacement. Vous êtes joueur amateur est-ce que les agents de joueurs vous appellent aussi ?

Pour le moment ce n’est pas dans ma tête, j’ai une compétition à faire, et ce qui m’intéresse en ce moment, c’est de retourner au Cameroun avec le trophée, c’est après ma compétition que je vais penser aux managers.

Depuis que vous êtes ici, vous prenez les nouvelles de votre équipe, la Panthère du Nde ?

Je n’ai pas de nouvelles de la Panthère, mais les nouvelles du championnat, pour le moment je ne sais pas quelle position occupe mon équipe.

Propos recueillis par Guy Nsigué a Kigali (Rwanda)


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon