Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Thomas Nkono : ‘’Kameni reste le numéro 1‘’

Camfoot.com

L’entraîneur national charge des gardiens des buts revient sur le match contre l’Égypte et met fin à la polémique par rapport à la prestation du gardien de Espanyol de Barcelone mardi dernier lors du premier match des lions dans la poule C.

Le 25 janvier 2008
commentaires

Camfoot.com : Pour le match de demain contre la Zambie est-ce qu’il y a eu un entraînement spécifique pour les gardiens de buts ?

Thomas Nkono : Pour commencer la première des choses c’est par rapport à ce que nous avons eu, il faut savoir que beaucoup de ceux qui ont été avec nous avant la rencontre contre l’Égypte, tous nos jeunes joueurs ont eu à découvrir le ballon de la compétition. Notre équipe s’est entraîner une seule fois avec ce ballon de la coupe d’Afrique, ce qui fait que ç’a surpris presque tout le monde. Ce n’est pas la même la frappe que tu fais avec un ballon d’une autre marque qui est puma, que de jouer avec adidas qui est le ballon avec le quel nous jouons. De ce fait c’est peut-être un avantage que nous sachions comment est le ballon, comment il peut rebondir, comment il peut prendre une vitesse beaucoup plus rapide que les autres. Vous avez vu que presque tous les matches qui se jouent à cette Can les buts sont marqués à distance. Sur ce point nous avons discuté avec nos gardiens et je crois qu’ils sont préparés à l’effet que peut prendre le ballon.

Aux entraînements de jeudi...

Camfoot.com : On vous a vu travailler les corners et les balles aériens hier à l’entraînement c’est par rapport à ces ballons rapides ?

Thomas Nkono : Bien sur je dis toujours quand un ballon est rapide et que vous êtes dans la bissectrice par rapport au ballon, vous avez de forte chance d’arriver lorsqu’il y a des balles beaucoup plus rapide, vous aurait simplement besoin d’un pas ou deux au trop pour pouvoir faire une détente. Ça n’assure pas que vous puissiez l’arrêter mais au moins par rapport au ballon vous êtes mieux placé et à partir de la vous pouvez arrêter les ballons.

Camfoot.com : Thomas Nkono qu’est-ce que vous avez dit à Idriss Carlos Kameni après les quatre buts qu’il a encaissés contre l’Égypte ?

Thomas Nkono : J’ai toujours dit que mes corrections personnelles je les fait d’une manière personnelle, je ne veut pas discuter comme quelqu’un du quartier qui a vu un match et qui condamne tout de suite un aspect de l’équipe. Je crois que nous sommes un bloc et il faut voir exactement ce qui a foiré par rapport a un match de football. Vous savez un but ne vient pas seulement d’une erreur individuelle, ça peut venir aussi d’une erreur collective. À partir de là je ne m’arrête pas à la finalité qui est le but, je commence à voir qui a fait quoi dans une action de but, pourquoi on a encaissé ce but et à partir de là on peut corriger beaucoup de chose.

Carlos Idriss Kameni lors du 1er match face aux Pharaons

Camfoot.com : C’est dire que demain contre la Zambie on peut envisager de voir quelqu’un d’autre dans les buts des lions que Kameni ?

Thomas Nkono : Ce n’est même pas le cas, par rapport à moi ce n’est même pas à y penser. Si on y pense, on change même toute l’équipe.

Camfoot.com : C’est dire que vous continuer à faire confiance à Idriss Carlos Kameni ?

Thomas Nkono : Personnellement oui, parce que quand on regarde les quatre buts, on pourrait peut être lui reprocher une erreur de placement au quatrième but. À part ça je ne crois pas qu’il y ait une erreur qui puisse le condamner à ne plus bénéficier de ma confiance. Pour moi il reste le numéro un.

Thomas Nkono répondant à nos questions

Camfoot.com : Qui décide de la titularisation du gardien de but, le coach Otto Pfister ou vous même ?

Thomas Nkono : Vous savez je n’aime pas traiter les décisions internes en publique, nos affaires nous les faisons de manière collégiale. Le moment venu le coach me demande mon point de vu et je le lui donne comme technicien. C’est pourquoi je suis dans l’équipe, sinon je ne vois pas pourquoi je devrais être là. Sur ce fait ma parole est importante, c’est mon rôle, je ne parle pas des autres postes mais celui là, je pense que j’ai droit à la parole.

Propos recueillis par Guy Nsigue à Kumasi


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon