Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Tamale : ’Akwaaba Cameroun’

Camfoot.com

Les lions indomptables du Cameroun sont finalement arrivés en fin de matinée de mardi dans la ville de Tamale. Un voyage un peu compliqué pour les poulains de Otto Pfister qui étaient sans bagages à leur arrivée. Si les quadruples champions d’Afrique sont partis mardi matin en avion, le reste de la délégation a emprunté la route pour se rendre dans le nord du Ghana. Parmi les voyageurs, Roger Milla, David Mayebi, la presse Camerounaise, des amis et des frères de joueurs.

Le 30 janvier 2008
commentaires

C’est mardi matin à 9H30 très précise que les deux bus affrétés par la fédération Camerounaise de football se sont mis sur le chemin de Tamale. Une aubaine pour certains médias et proches de l’équipe nationale abandonnés à eux même. Signe d’une organisation chaotique et bancale des autorités publiques autour du Minsep qui gèrent un budget évalué entre 2,5 et 3 milliards de franc CFA. Contrairement aux autres délégations, celle du Cameroun brille par son à peu près et son manque de professionnalisme.

Dans le bus vers Tamale... le sommeil fut aussi partagé

Pendant 5 heures de route nous reliant de Kumasi à Tamale, nous avons eu l’occasion d’apprécier le magnifique paysage qu’offre le pays, le long de ses routes bitumées. De quoi inviter les ministres Camerounais des travaux publics et du transport pour une tournée d’apprentissage et de patriotisme. Dans le premier bus, un peu plus calme et reposant pendant le voyage, se trouvaient les administrateurs de la Fecafoot et quelques journalistes Camerounais. Dans le second bus par contre, amis et familles de joueurs se partageaient la trentaine de sièges. Ici, le ton est un peu plus dynamique et émotif. Dans une atmosphère bien particulière, la qualité des « divers » ne va guère dépasser la hauteur d’une semelle. « Pede », titre phare du dernier album du chanteur populaire Petit pays ne sera pas des moindres dans une ambiance parfois sulfureuse et amicale. Une émulsion populaire qui ne va pas empêcher les amis et frères de joueurs de retrouver rapidement le sérieux quand ils sont sollicités à répondre aux questions de Camfoot.com.

Quelques réactions du ‘’People’’

« Eric Cantona » : Les chances du Cameroun restent énorme

Eric Cantona

« Les chances du Cameroun restent énormes pour le prochain match et même pour la suite du tournoi. À mon avis, le Cameroun ira au minimum en demi-finale. Ce qui nous a manqué contre l’Egypte était le milieu de terrain où Achille Emana et Modeste Mbami étaient absents. Maintenant le coach a compris et j’espère qu’il ne fera plus d’erreur après. Nos forces résident aussi dans les coups de pieds arrêtés avec Geremi qui est très bon dans les coups francs. Il y a Samuel Eto’o fils qui est époustouflant en attaque et Joseph Désiré Job qui signe son retour. Rigobert Song nous rassure tout les jours malgré ce qu’on dit de lui. Bref le Cameroun a une bonne équipe de toutes les façons. Au niveau de l’accueil, les ghanéens sont un peu comme les Camerounais ; l’accueil est chaleureux. Au niveau des infrastructures, ils sont au top avec des routes partout dans le pays. La nutrition est le seul problème, nous mangeons très mal et sur ce point je n’envie pas le Ghana. »

Richard Atouba
Yayal, frère d’Idrissou

« Richard Atouba » : Le niveau de l’équipe national est très bon

« Le niveau de l’équipe national est très bon, on a des gars très talentueux, il reste juste à savoir comment les utiliser. Mon frère n’est pas à son vrai niveau, ce n’est pas le Timothée qu’on connaît. Il reste quelques automatismes à retrouver et je pense que le meilleur reste à venir. Je pense sincèrement que les lions ont de fortes chances de se retrouver au soir du 10 février la coupe en main. »

Arnaud Nguemo
Dodoubusiness

« Doudou Business » : La nutrition est également mauvaise

« Le niveau de la compétition est bon. Vous savez dans une compétition comme la Coupe d’Afrique des Nations il y a des équipes qui sont attendues et qui font des faux pas et se rattrapent par la suite, tel est le cas du Cameroun. Puisque personne ne nous attend, je pense que c’est à ce moment que les lions iront loin dans la compétition. Oublions le match de l’Egypte et parlons du présent. Vous vous attardez sur cette rencontre alors que les matchs se suivent et ne se ressemblent pas. Aujourd’hui dans le football il n’y a pas de petites équipes et nous devons prendre les matchs comme ils viennent. Les gens sont sympathiques au Ghana mais, le problème ici se trouve au niveau du logement. Il est trop cher parce que le prix ne vaut pas le niveau. La nutrition est également mauvaise. On ne va pas demander à nos parents de venir nous nourrir ici. »

Pendant l’entraînement de mardi soir à Tamale

Les Lions ont effectué une séance d’entraînement au stade de Tamale mardi soir, le seul training des poulains d’Otto Pfister avant la rencontre de ce mercredi face au Soudan. Aucun cas d’indisponibilité n’a été signalé chez les Lions.

Stephen Sunou à Tamale


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon