Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Cameroun - Soudan : les Lions face à leur destin
Dans le cadre de leur dernier match de la phase des poules, les Camerounais ont leur destin en main face à des Soudanais déjà éliminés mais qu’il ne faudra toutefois pas négliger.

Camfoot.com

En battant largement la Zambie pour leur deuxième sortie dans la compétition, les Lions se sont remis dans le sens de la marche. L’on n’en attendait pas moins d’eux. A présent que l’affront égyptien a été lavé, la confiance et la sérénité sont revenues dans le groupe. Maintenant, l’équipe a toutes les cartes en main pour poursuivre l’aventure ghanéenne : un groupe uni et solide, la volonté d’honorer son statut de grande nation africaine de football, et un encadrement technique qui semble enfin avoir trouvé ses marques après ses premiers atermoiements.

Le 29 janvier 2008
commentaires

Face au Soudan, les Lions indomptables partent largement favori. Il faut dire que malgré toutes les critiques qui se sont abattus sur l’équipe après le naufrage du bateau camerounais sur les berges du Nil égyptien, rares sont les observateurs se seraient risqués à dire que cette équipe ne passerait pas le premier tour. Les Camerounais sont en pleine phase ascendante, pendant que les Soudanais sont en phase descendante compte tenu de leurs deux larges défaites (deux fois 3-0) au terme des premières sorties. Les Lions ont donc la faveur des pronostics.

Mais attention, les déconvenues soudanaises offrent deux cas de figure à l’équipe. Soit les « Crocodiles » sont complètement abattus et ont déjà baissé les bras ; et dans ce cas, ils continuent à s’enfoncer et boivent la tasse jusqu’à la lie, ce qui faciliterait la tâche des Lions indomptables. Soit dans un dernier sursaut d’orgueil, les sauriens soudanais sortent leurs crocs acérés une dernière fois, pour sortir avec les honneurs. Après tout s’il est vrai que cette équipe n’a plus rien à gagner, il est tout aussi vrai qu’elle en a encore moins à perdre. Dans ce dernier scénario, les Camerounais doivent s’attendre à une partie compliquée. L’exemple de leurs compètes Namibiens face à la Guinée pourrait d’ailleurs les inspirer.

Il faut noter que cette équipe soudanaise malgré qu’elle ait largement été battue par l’Egypte et la Zambie est loin d’avoir été ridicule. Elle a peut être pêché par manque d’expérience. Mais c’est peut être parce que les Soudanais sont en plein réapprentissage de la CAN après trente deux ans d’absence sur la scène continentale. Le métabolisme de ce redoutable prédateur aquatique privé d’eau pendant longtemps n’est pas encore tout à fait au point. Les Crocodiles peinent ainsi à rentrer dans le bain d’une compétition qu’ils connaissent pourtant pour l’avoir dominé et remporté à ses débuts.

En effet , le Soudan a organisé et remporté la CAN en 1970. Le pays était presque une référence en matière de football sur le continent à cette époque là. Aujourd’hui, les Crocodiles refont petit à petit surface. L’équipe nationale a remporté pour la deuxième année consécutive, le tournoi de la CECAFA, grande fête du football de l’Afrique de l’Est et du Centre.

Par ailleurs, le pays dispose de deux grands clubs à l’échelle continentale. Al Merreikh, cette année, s’est hissée en finale de la Coupe de la Confédération. Avec Al Hilal, autre club d’Omdurman (banlieue de la capitale du pays, Khartoum), on a là deux clubs surpuissants, disposants de fonds considérables et d’équipements comme il en existe peu en Afrique. Ces deux clubs recrutent désormais à l’extérieur et constituent l’ossature de la sélection nationale. Les Lions sont donc avertis, méfiance et gare à l’excès de confiance.

Steve LIBAM


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 30 janvier 2008 à 05:24, par DIEU En réponse à : Cameroun - Soudan : les Lions face à leur destin

    Steve, Eto’o needs to start shooting from far range like in CAN 2006. Soudan will crumble from far range kicks. Gerimi needs to come up more for lateral crosses. It will not be an easy tasks, but CMR has to do what needs to be done to qualify big. Steve I repeat, tell Eto’o to take those long range kicks. Thanks...

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon