Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Cameroun-Egypte : Les Lions se couchent aux pieds des Pharaons

Camfoot.com

Les lions indomptables ont été battus par la plus pétite des marques 1 but à 0 par les Pharaons d’Egypte ce soir au Ohene Djan Sport Stadium d’Accra. Le but Egyptien est intervenu à la 76’et porte l’instampille de l’attaquant Abou Treika. Les lions indompatables qui sont passés complèment à cote de la finale ratent l’occasion d’accrocher une cinqième couronne à leur palmarès.

Le 11 février 2008
commentaires

La sortie de Bikey Stéphane Amougou contre le pays organisateur en demi finale allait constituer un véritable casse tête pour l’entraîneur des lions indomptables. Avant le match de cet après-midi les commentaires allaient bon train sur le nom de celui qui allait remplacer le sociétaire de Reading en Angleterre. D’aucun parlait de Stéphane Mbia à l’axe central, d’autres évoquaient le nom de Alexandre Song ou même Geremi Sorel Njitap. Otto Pfister a pris tout le monde de cours et a aligné Bill Jackson Tchato à l’axe devant le capitaine Song. Même après la dernière séance d’entraînement de samedi, personne ne pouvait imaginer que le joueur du Sc Qatar allait quitter son couloir gauche pour la défense centrale. Comme en 2002 au Mali, Tchato a donc livré cette finale comme stoppeur..

Epalle pris dans la nasse egyptienne

En dehors de ce changement dans la défense, le coach des lions a fait confiance en attaque à Alain Mosely Nkong qui avait délivré les lions en demi finale contre les Blacks Stars du Ghana. La première manche de cette finale dirigée par le Béninois Koffi Codja est largement à l’avantage de l’Egypte. En première manche les actions véritables de but sont à mettre à l’actif des pharaons. N’eut été un Idriss Carlos Kameni des grands jours, les lions auraient subit le même sort que lors de la première confrontation où à la mi-temps l’Egypte menait par 3 buts à 0. La situation va d’ailleurs se compliquer pour le Cameroun après la sortie à la 15’ de Alexandre Song Bilong. Le joueur d’Arsenal blessé lors du dernier match n’a donc pas pu tenir. Déçu de ne pouvoir continuer le rêve jusqu’au bout, ce lui qu’on appelle affectueusement ‘’Petit Magnan’’, boudera cette sortie précoce, traînant les pieds, tête baissée, qui cachait une mine d’enterrement. Une image dramatique et angélique en même temps, pour ce jeunot de 20 ans, véritable révélation côté camerounais.

La seule action véritable du Cameroun pendant la première manche intervient à la 18’, le portier Kamal se détend bien pour s’emparer du ballon à hauteur de son poteau gauche à la suite d’un coup franc de Geremi Njitap. A la 36’ Idriss carlos Kameni fait parler son talent. Le portier camerounais, abandonné par sa défense sur une petite balle piquée d’Abou Treika, remporte son duel face à Moawad avant d’être bien repris par Tchato. Les lions grâce à leur gardien vont terminer la première manche sans encaisser. Otto Pfister qui a passé la première manche debout va tenter d’organiser son équipe à la pause, notamment son attaque qui n’a véritablement pas tourné pendant la première manche.

Une seconde manche à l’image de la première

Pour le début de la première manche pas de changement dans les deux équipes on prend les mêmes et on recommence. A la 47’, une balle de une deux entre Samuel Eto’o et Alain Nkong ne fonctionne pas, ce dernier ne parvient pas à récupérer le ballon bien servi par Eto’o. A la 53’ Kameni sera encore mis à rude épreuve suite à un tir des 30 mètres de Abdrabou, Kameni va une fois de plus rassurer les Camerounais. Otto Pfister à la 56’ jette dans la bataille Idrissou Mohammadou en lieu et place de Achille Emana un peu fatigué. Au fur à mesure que le match avance le Cameroun ne convaint pas par la qualité de leur jeu. Les lions perdent la bataille du milieu de terrain, heureusement que les Egyptiens n’en profitent pas. Otto Pfister fait entrer Modeste Mbami pour essayer de stopper l’hémorragie. A la 66’ les Egyptiens passent prés de l’ouverture du score. Le milieu de terrain égyptien Hosny s’élève bien dans les airs pour aller couper un ballon aérien dans la surface adverse, le ballon ricoche le poteau. Kameni n’avait pas bougé. Le Cameroun et sa défense reculent, à la 76’ ce qui devait arriver arriva. Le capitaine Song Bahanag perd son duel face à Zidan entré en jeu il y a quelques minutes seulement. Zidan presque couché va servir Mohammed Abou Treika qui ne va laisser aucune chance au dernier rempart des lions. Ce but vient quelque peut assommer les camerounais qui vont tout de même tenter de revenir à la marque, mais la défense Egyptienne est bien en place face aux offensives Camerounaise mal négociées. La fin du match interviendra sur ce score de 1 but à 0.

Pour la deuxième fois l’Egypte bat le Cameroun en finale de la coupe d’Afrique des nations. Les pharaons détiennent donc la palme d’or avec six trophées de coupe d’Afrique. Samuel Eto’o Fils s’en tire Avec le titre de meilleur buteur de la compétition avec six réalisations. Deux joueurs Camerounais figurent dans l’équipe type de la compétition publiée par la confédération africaine de football, il s’agit de Alexandre Song Bilong et Geremi Sorel Njitap. Stéphane Mbia est du côté des réservistes. Les dirigeants de notre sport doivent tirer les leçons de cette compétition pour mieux préparer les éliminatoires de la coupe du monde Afrique du Sud 2010.

Binya et A. Song lors de la ceremonie des medailles
L’Egypte fete son 6e titre

Guy Nsiguè à Accra

Fiche Technique

- Stade : Ohene Djan Sports Stadium
- Spectateurs : 40,000
- Climat : temps ensolleillé
- Durée : 90+4

- Officiels :

Ac : Codja Koffi (Benin)
A1 : Ntagungira Celestin ( Rwanda)
A2 : Molefe Enock (South Africa)
A4 : Eddy Maillet ( Seychelles)
Commissaire : Hima Souley ( Niger)
Inspecteur des arbitres : Omar Sey ( Gambia)

- Avertissements : Atouba ( 70’) et Idrissou ( 87’), pour le Cameroun, Hassan Kamel ( 86’)
- Expulsions : RAS

- Buteurs : Abou Treika (76’) pour l’Egypte

- Meilleurs joueurs : Kemeni et Mbia pour le Cameroun, Abou Treika et Mohammed Said pour l’Egypte.

- Cameroun : 1-Kameni, 3-Tchato, 4-Rigobert Song (cap), 5-Atouba, 8-Njitap, 9-Eto’o, 10-Emana ( 17-Idrissou, 55’), 12-Nkong, 14-Epalle ( 7-Mbami, 64’), 15-Song Bilong (2-Binya, 15’), 19-Mbia. Réserves : 2-Binya, 6-Angbwa, 7Mbami, 13-Nguemo. 16-Souleymanou, 17-Idrissou, 18-Tomou, 20-Essola, 21-Job, 22-Mbarga. Coach : Otto Pfister.

- Egypte : 1-Kamal, 5-Mohamed Abdel, 6-Mohamed said, 7_Faty Abdel, 8-Abdrabou, 10-mohamed Abdel ( 9-Zidan, 60’), 14-Moawad, 17-Hassan Kamel (cap), 19-Hassan Zaky (11-Shawky,84’), 20-Goma, 22-Abouterika (4-Ahmed, 88’). Réserves : 2-Fathalla, 3-El Mohamady, 4-Said Ahmed, 9-Zidan, 11-Shawky, 12-Gamal, 13-El Sayed, 15-Shaaban, 16-Monsef, 18-Fadl, 21-Mostafa, 23-Sobhy. Coach. Hassan Shehata.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon