Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2008/GHANA
Cameroun-Egypte : Le 11 entrant camerounais

Camfoot.com

A quelques minutes du match choc du groupe C, Camfoot.com publie en exclusivité la « dream team » que vient de confectionner Otto Pfister.

Le 22 janvier 2008
commentaires

A quelques minutes du match choc de la poule C, Cameroun-Egypte, voici le 11 Lions entrant que vient de publier l’encadrement technique. Dans les goals, on retrouve sans grande surprise Idriss Carlos Kameni, époustouflant dans son club Espanyol de Barcelone. La paire R. Song-Bikey dans l’axe centrale. Sur le côté droit, on retrouverait le très expérimenté Geremi Njitap. Sur le coté gauche, Thimothé Atouba a été préféré au doyen Bill Tchato. En milieu défensif, on trouve les deux récupérateurs le lillois Jean II Makoun et Stephane Mbia. Sur le couloir gauche, Landry Nguemo et Epalle dans le couloir droit, son registre habituel. En attaque, on retrouve Idrissou et la super star Samuel Eto’o Fils sur qui Otto Pfister compte dérouter la muraille défensive égyptienne réputée très rigoureuse.

Huit jours de préparation à Ouagadougou, trois matches amicaux sans envergure (à Vigo et à Ouagadougou) et deux séances d’entraînement à Kumasi ! Voilà le temps cumulé par Otto Pfister sur le banc des Lions indomptables pour faire le miracle dans cette 26e édition de la Coupe d’Afrique des nations. Un miracle qui devrait commencer cet après-midi de mardi 22 janvier 2008 à travers la « dream team » version Pfister. Contrairement au public camerounais qui a cru percevoir l’équipe type des Lions lors du match d’exhibition du 16 janvier dernier à Yaoundé en alignant une équipe A (probable titulaire) contre l’équipe B, otto Pfister vient de publier, déjouant bien de pronostics. Moins d’une semaine plus tard, la dernière séance d’Otto Pfister au Baba Yarra Sports Stadium à 17 heures n’avait pas non plus permis de faire une idée exacte des 11 entrants d’Otto Pfister. Le sélectionneur allemand a brouillé les pistes en n’organisant pas le traditionnel croisement entre l’équipe A et B. Le technicien était aidé en cela par les supporters égyptiens, manquant totalement de fair-play et par un cynisme calculé, ont hué les entraînements de Rigobert et ses co-équipiers. In fine, une séance d’échauffement et de toucher de balle d’une trentaine de minutes. Mais, suffisant pour que Otto Pfister constitue son 11 entrant qui a la lourde responsabilité de briser la muraille défensive égyptienne. Bon match.

Eric Roland Kongou, à Kumasi (Ghana)


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon