Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Alain Nkong : « le peuple Camerounais attend beaucoup de nous »

Camfoot.com

L’ancien capitaine de Canon de Yaounde attend ardemment sa chance. Et il compte bien démontrer l’étendue des services qu’il peut rendre. En attendant, il est pleinement de tout coeur avec ceux qui ont la charge de défendre les couleurs nationales. Entrevue.

Le 26 janvier 2008
commentaires

Comment est votre moral ?

Très bien. On continue à travailler. Je crois que la serénité est de mise. Sincèrement ça va.

Est-ce dire que la cinglante defaite contre l’Égypte et est oubliée ?

Tout est passé maintenant. Nous avons simplement mal abordé le debut de la compétition. Nous avons tous digéré. Nous avons parlé entre nous et nous allons donner le meilleur de nous même au prochain match.

Etez-vous conscients de l’énorme déception des Camerounais ?

Il est très tôt pour parler de déception parce que ce n’est que le debut. Nous avons deux macths à jouee et je pense que nous allons remonter la pente. Nous avons longuement discute entre nous, et nous sommes conscients que le people Camerounais attend beaucoup de nous et nous allons donner le meilleur de nous lors des deux prochains matches pour pouvoir nous qualifier.

Quel est l’état d’esprit dans le groupe à moins de 24 h avant ce match contre la Zambie ?

Dans le groupe nous ne parlons que victoire, c’est le seul mot sur les lèvres des joueurs. Nous devons prendre absolument les trois points, le groupe est serein.

Quels observations vous a rapporté le coach après avoir regardé le match entre la Zambie et le Soudan ?

Je crois que nous avons les potentialités pour battre cettte équipe. Il faut simplement rester concentré du début jusqu’a la fin. Et la seule condition pour poursuivre la compétititon est la victoire devant la Zambie.

Vous continuez à attendre votre tour. Etes-vous prêt ?

Je suis prêt depuis le jour où je suis arrivé dans cette équipe. Je suis prêt à saisir ma chance. Si je ne suis pas aligné, je vais continuer à encourager mes coequipiers en attendant mon tour, en attendant qu’on me donne la chance d’apporter ma contribution.

Propos recueillis par Guy Nsigue a Kumasi


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon