Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Alain Mosely Nkong célébré par les siens

Camfoot.com

Le Lion indomptable de retour de la coupe d’Afrique des nations au Ghana a été porté en triomphe jeudi dernier au quartier Ngousso par les ressortissants du village Badjougué vivant dans la province du centre. Badjougué, petit village dans l’arrondissement de Manjo près de N’kongsamba, province du littoral, a vu naitre le dossard numéro 12 des Lions qui est le premier fils du village à jouer dans les Lions indomptables.

Le 20 février 2008
commentaires

Les lions indomptables de retour de la 26e édition de la coupe d’Afrique des nations continuent de récolter les lauriers, même si le trophée de la plus prestigieuse compétition africaine n’a pas pris la direction de Yaoundé. Depuis le retour de l’équipe Camerounaise à Yaoundé, les récompenses sont collectives mais aussi individuelle. C’est le cas d’Alain Mosely Nkong, le buteur providentiel des Lions indomptables en demi-finale de la Can contre le pays organisateur le 7 février dernier. Les ressortissants de son village d’origine habitant la capitale, déjà très présents à l’aéroport international de Yaoundé de Nsimalen le jour où les Lions revenaient au bercail, ont tenu jeudi dernier à lui offrir une réception à la hauteur de l’honneur fait à la terre de ses ancêtres.

L’histoire retiendra que ‘’cerveau’’ est le tout premier fils du village Badjougué à porter le maillot des Lions indomptables. Bertin Ebwelle l’ancien Lion indomptable issu du village voisin était le seul fils de l’arrondissement de Manjo (Moungo), province du littoral à avoir connu pareille gloire. ‘’ Nous avons aussi notre Lion ‘’ pouvait-on entendre lors de cette soirée riche en sons et couleurs. C’est au quartier Ngousso dans le domicile de Justin Enonguené, ancien préfet et chef de la famille Badjougué à Yaoundé que ‘’cerveau’’ a été honoré. L’arrivée de Cerveau dans cette demeure a soulevé une vague de passion et les chants en langue vernaculaire (Bo’o) et même en français se sont multipliés pour accueillir le jeune Lion. ‘’ Le but de cerveau…ooooh, la finale oooooh ‘’. Les Badjougués présents à la cérémonie ont répété à plusieurs reprises ce refrain qui dit bien que le Cameroun a joué la finale grâce au but de leur fils.

Ovationné par ses proches...
L’heure du repas du guerrier... Une table bien garnie

Alain Mosely Nkong Confié au seigneur

C’est par une prière que les choses sérieuses ont commencé jeudi dernier. Madame Enonguené l’officiante de circonstance a remercié le seigneur qui a bien voulu qu’un digne fils de Badjougué soit de l’expédition Ghanéenne entant que joueur. Elle a également prié le Tout Puissant pour que leur fils soit à la coupe du monde 2010 qui sera organisée sur le sol africain. Justin Enonguené, le président de la communauté Badjougué à Yaoundé a trouvé tous les qualificatifs pour célébrer les mérites de l’ancien capitaine de Canon de Yaoundé. ‘’ Je suis un chef de famille heureux parce que mon fils que voici nous a rendu fier, et nous tenons à remercier le bon Dieu de l’avoir aidé à se hisser au niveau qui est le sien actuellement. La communauté Badjougué est ici réunie pour adresser toutes les prières possibles à Dieu afin qu’il garde Alain Mosely Nkong sous son aile protectrice et l’amène vers les sommets ’’.

Pour la circonstance, le Lion indomptable était accompagné de sa mère madame veuve Nkong et de son épouse Mireille. La prise de parole d’Alain Mosely Nkong était un moment d’intense émotion. Avec la modestie qui le caractérise et avec une voix chargée d’émotion, le Lion a parlé à ses parents. ‘’ Les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens en ce moment. Je voudrais simplement vous dire merci pour tout ce que vous avez fait pour moi jusque là, j’ai toujours pensé à ma famille que vous êtes même quand ça n’allait pas. Je voudrais saisir l’occasion que vous me donnez pour remercier tous ceux qui m’ont toujours soutenu… J’espère que vos prières vont m’accompagner jusqu’à la coupe du monde 2010 en Afrique du Sud‘’.

Mireille sa moitié et sa chère maman
Alain Nkong et son lion

La famille Badjougué a remis à Alain Nkong et son épouse, trois cadeaux tous chargés de symbole. Le premier est un grand tableau avec au centre un cœur, symbole de l’amour au milieu des arbres qui selon les donateurs sont les arbres du village Badjougué. Le deuxième cadeau est un lion remis à Alain Mosely Nkong comme pour lui dire qu’il est véritablement devenu un Lion. Le troisième cadeau destiné particulièrement à Mireille sa moitié, montre une femme entrain de bercer un enfant. Tous ces cadeaux n’ont pas laissé indifférent le joueur d’Atlante Cancun au Mexique. Très content d’être parmi les siens, c’est avec beaucoup de peine qu’il a quitté le domicile de Justin Enonguené dans les encablures de minuit. Cerveau a quitté le Cameroun dimanche dernier pour le Mexique, où il entend reprendre avec son club Atlante Cancun avant de savoir quelles suites donner aux multiples sollicitations des clubs qui viennent de partout dans le monde.

Guy Nsigué à Yaoundé


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon