Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2006

Les Lions, les entraînements et les médias

Cameroun - Côte d’Ivoire ce 4 février....

Camfoot.com

À quelques heures du duel entre la Côte d’Ivoire et le Cameroun, la pression monte. C’est du moins ce que l’on a constaté à la séance d’entraînement des Lions de ce matin. Une séance fortement courue par des médias, en majorité français et ivoiriens.

Le 3 février 2006
commentaires

Comme d’habitude, c’est l’un des stades du complexe Dreamland club, à cinq minutes de l’hôtel Pyramides Golf Resort où logent les Lions indomptables, qui a accueilli la séance d’entraînement des quadruples champions d’Afrique.

Ce jeudi matin, la séance a été dirigée de mains de maître par le sélectionneur Artur Jorge. Sans aucune exception, incluant le blessé Raymond Kalla, les joueurs ont répondu présents.

Effectif complet pour le training de jeudi matin

Après l’échauffement constitué de tours de piste, les séquences d’étirements et d’assouplissements ont été effectués sous la conduite de Gérémi Njitap, revenu auprès de ses coéquipiers après son absence à l’unique séance de mercredi. Il disposait alors d’une dispense. Les médias ont alors reçu une autorisation de 15 minutes pour les prises de photo, et ont rapidement été priés de quitter le lieu, pour le début effectif du travail proprement dit. Le huis clos était en vigueur.

Discussions ouvertes

Éparpillés dans les espaces verts attenants du Dreamland, certains hommes de médias affûtent leurs arsenaux. D’autres bavardent, confrontent même leurs opinions sur le match Côte d’Ivoire-Cameroun, sur la rivalité Eto’o-Drogba.

Pendant que la discussion suivait son bonhomme de chemin, le journaliste du quotidien L’Équipe, Hervé Penot, a eu l’idée de rejoindre les confrères camerounais regroupés et dévissant sur le match à venir, deux imprimés de l’interview de Samuel Eto’o parue dans l’édition du jour de son journal. Abdouramane, le Media press officer des l’équipe nationale du Cameroun s’est chargé d’en prendre connaissance pour tout le groupe.

Eto’o Fils et Geremi complices de toujours

« Pourquoi les journalistes français n’aiment pas Eto’o Fils ? » « Vous accordez deux pages d’interview à Eto’o, que vous n’annoncez pas à la Une ». « Tout pour vous, c’est Drogba ! » lancent presque en choeur les collègues au français. La colère des journalistes camerounais s’amplifie davantage quand ils se rendent compte que, dans l’interview sus citée, L’Équipe annonce que le numéro 9 des lions indomptables n’est pas actuellement le meilleur buteur provisoire de la CAN. Il serait auteur plutôt de 4 buts... et non 5. A cela, Hervé Penot tentera des explications contournées, sans toutefois convaincre Yves Léopold Kom, de Africa n°1, qui relance la rivalité Eto’o-Drogba. On verra samedi...

Les débats se sont subitement arrêtés par la sortie avant terme des entraînements de Timothée Atouba et de Pierre Ebede. Il est 12 heures 15. Ces deux joueurs filent à l’hôtel, à pied. L’arrière gauche pour sa part est rattrapé par une équipe de reporters de TV5. Interview. L’équipe médicale n’est pas très bavarde sur son cas, mais, l’on apprend de manière officieuse qu’il aurait été astreint à une rééducation. « Ce n’est pas grave. Il peut jouer au ballon », nous rétorque-t-on en coulisse.

La méfiance d’Eto’o fils

Sur le stade du Dreamland club, déjà plus de 2 heures que dure la séance d’entraînement. Les hommes de média, caméras et appareils photo au point, observent à travers les grilles. Quand s’ouvre la porte s’ouvre, comme des fourmis, ils se ruent sur les Lions indomptables, histoire d’arracher quelques mots. Des maux aussi, parce que certains se verront tancés par Samuel Eto’o Fils. « Vous, vous êtes de quel journal ?... Je ne vous parle pas... Vous allez aller tronquer mes propos ; c’est votre habitude », a-til lancé vers les journalistes ivoiriens et français. Stratégie, concluront ses admirateurs.

Makoun et Angbwa des ex-coéquipiers de Lille

Les autres poulains d’Artur Jorge ne se sont pas fait prier. Rigobert Song est le plus sollicité. Et, dans cette posture, le capitaine des Lions indomptables est à son aise et répond à toutes les questions, sans tenter un quelconque pronostic. « Il ne faut pas aller dans les pronostics. Il y a quelque temps, c’était les qualifications pour la coupe du monde, aujourd’hui c’est la Can. Donc, c’est deux choses différentes ; le contexte n’est pas pareil. Il y aura un match agréable à jouer. Il y aura du monde que ce soit de notre côté que du côté des ivoiriens qui chercheront à mouiller le maillot. Je souhaite que ce soit dans un fair-play total », a terminé le défenseur de Galatassaray.

Des journalistes ivoiriens n’ont pas oublié la terrible soirée du 4 septembre 2005 à Abidjan. Ils ont demandé à Achille Webo s’il pouvait rééditer l’exploit d’un autre hat-trick samedi prochain. « Ce sont des matches qu’on n’oublie pas, parce que ce n’est pas donné tous les jours de marquer trois buts en équipe nationale. J’espère que j’aurais la meilleure chance samedi de marquer ne serait-ce qu’un but puisque l’essentiel pour nous c’est la qualification pour les 1/2 finales ».

Photo de famille des Lions pour la Presse

Certains journalistes en voulaient plus et ont couru dans la tanière des Lions indomptables. Déception. Des interviewes ne sont accordées que sous autorisation de l’entraîneur Artur Jorge himself. On vous l’a dit, la tension monte. La pression surtout. A quelques heures de ce match aux couteaux, concentration et sérénité sont indispensables chez les Lions indomptables.

Du côté des Eléphants de Côte d’Ivoire, le temps est pratiquement à la réjouissance, celle du retour de Dindane Aruna arrivé ce soir en terre égyptienne. Ils disent sentir que la donne a changé.

Kisito NGALAMOU, au Caire


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 3 février 2006 à 02:29, par Petit papa depuis Dakar En réponse à : > Les Lions, les entraînements et les médias

    Les gars ne tentez meme pas de me decevoir.... Quand vous gagnez moi je suis en haut avec les petites ici a Dakar !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2006 à 02:48, par gill En réponse à : > Les Lions, les entraînements et les médias

    vous êtes sans oublié que si les journalistes français pouvais ! ils terniront complètement la carrière d’éto’o.ils sont jaloux et très jaloux de lui si bien que cette jalousie prend de l’empleur sur l’essemble des Camerounais.les journalistes français déteste Éto’o et tous ce qui est Camerounais en ce moment.
    souvenez vous que ce sont ces mêmes journaliste qui ont écrit qu’il ne peut pas avoir d’Éto’o sans ronadhinio,mais il peut avoir de ronadhinio sans Éto’o.pourtant sans rien enveler du mérite et du talent du joueur brésilien nous convenons tous que si Barcelonne est redevenu a son meilleurs niveau c’est depuis l’arrivée de samuel Éto’o fils.Avant son arriver ronadhinio y était déjà mais barcelone n’avait pas toujours remporter le moindre titre depuis les Année,en passant je tire un grand coup de chapeau a nos journalistes qui commence déjà a comprendre le salissage médiatique que ces journalistes français mènent contre nos joueurs depuis un certains temps.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2006 à 09:06, par le10 En réponse à : > Les Lions, les entraînements et les médias

    merci pour l opportunite.
    samuel eto’o ne sera jamais ce qu’il est parcequ’il n est pas passe par l ecole francaise mais c est tout simplement le meilleur.les statistiques sont la, le talent transcende les cameras mais les journalistes ont decide d etre aveugle,mais ils voient ils ont juste honte,vive le Cameroon,vive Eto’o.quelque soit l issue du match ,n oublions pas chers freres que c est le football.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2006 à 10:09, par francky En réponse à : > Les Lions, les entraînements et les médias

    les gars ici a abidjan les gars sont sur de la victoire et puis il ya 1 pub ki passe kan l’elephant barrit le lion se couche pardonner ne nous laisser pas tomber sinon on ne pourra + respirer ici a abidjan eto’o fais nous plaisir et song mange les normalement comme un bon magnant je compte sur vous. bonne chance les gars

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2006 à 11:18, par Ruben En réponse à : > Les Lions, les entraînements et les médias

    Franky tu as tout dit. Les gars chantent même contre nos Lions.Mais tout ça va finir. Nous sommes sereins les gars et savons de quoi nos vaillants LIONS sont capable. Eto’o doit être plus arrogant avec les journalistes français. Hervé Peunot ne peut que jurer ivoirien parce que sa femme est ivoirienne. la presse française n’a jamais été objective. prenez un example sur les evenement en CI pour tout comprendre. C’est la honte qui tue les français, ils ont vendu DD grace à leur tappages mediatic, mais qu’est-ce qu’il fait à chelsea ?De toute façon papa Eto’o n’a pas eu besoin des français pour être 3 joueur mondial. Papa Eto’o keep going !!! ALLEZ LES LIONS ! Opération attérissage obligatoire de Air ivoir le 5 fev.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2006 à 14:22, par respotin marlon En réponse à : > Les Lions, les entraînements et les médias

    je pense quant_à moi que chacun a l’opportunité d’exprimer ce qu’il pense.c’est pourquoi il existe autant de polémiques autour des lions idomptables.en réalité,beaucoup le font avec moultes subjectivités àl’instar des journalistes ivoiriens et français.la vérité nous sera prouvée dans quelques heures,il suffit d’attendre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2006 à 16:35, par youpamer En réponse à : > Les Lions, les entraînements et les médias

    Les Lions n’ont jamais aussi bien jouer depuis des decénies. C’est la meilleure équipe de la can. Si il n yavait qu’un qualifié pour la coupe du monde, c’est le cameroun qui aurait mériter cette place en Afrique, au vue du football à la fois beau et éfficace qu’ils developpent sur le terrain, n’en déplaise au journalistes français.
    Ils suffit pour les Lions de rester concentrés et rien ne les arrêtera, même pas l’Egypte.
    En ce qui concerne Eto’o, il faut être aveugle pour ne pas reconnaitre son immense talent.
    Allez les Lions !

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2006 à 09:13, par pat poker En réponse à : > Les Lions, les entraînements et les médias

    je pense que avec la rage qui est gardé dans les coeurs des camerounais les elephants ne seront qu’un grain de sable devant une grande tempete je vois 2 butscontre 0 pour les elephants. et je profite par vous pour envoyer une bonne chance au camerounais samuel éto’o et surtout que tout le cameroun compte sur lui.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon